Publié le

Notre sélection des 6 meilleures applications pour réserver vos spectacles et concerts

Dans cette sélection, FrAndroid vous propose une série d’applications pour vous changer des soirées Netflix et sortir de chez vous pour assister aux meilleurs concerts et spectacles. En effet s’ils sont souvent utilisés pour bingewatcher à la maison, nos smartphones et tablettes sont aussi un prétexte pour sortir et se décoller du canapé.

Même si aujourd’hui nous avons accès à un contenu en streaming quasiment illimité sur internet, que ce soit sur YouTube, Netflix, Spotify où toutes les autres plateformes du genre, sortir pour vivre une pièce de théâtre, une comédie musicale ou même une soirée techno reste un plaisir dont il est difficile de se passer.

Même si vous avez parfois du mal à trouver la bonne idée pour vous motiver, avec ces applications vous êtes certains de trouver les meilleurs bons plans de sorties dans votre ville et de passer les meilleures soirées.

Présentation des apps

Pour les fans de musique ou pour assister au concert de votre idole, téléchargez Bandsintown, l’une des plus grandes plateformes d’achat de tickets de concerts. L’application vous permet de suivre vos artistes favoris pour être alerté de leur venue dans votre ville ou d’explorer les genres musicaux pour faire des découvertes. L’application Songkick est une alternative proposant le même type de services comme le suivi de vos artistes favoris et bien sur achat de billets de concert.



L’application Fnac Spectacles, vous permet elle de découvrir et réservez des événements de tous types. Vous y trouverez des spectacles, des concerts, des pièces de théâtre, mais aussi des expositions ou des salons à visiter. Comme pour toutes les applications de la sélection vous pouvez y réserver directement vos places pour les conserver sur votre smartphone.

BilletRéduc est le site web leader pour l’achat de places de théâtre, vous y trouverez des pièces et one man show joués dans des milliers de théâtres en France. Quel que soit le genre qui vous intéresse et quel que soit votre budget vous pourrez trouver un spectacle intéressant.

Si vous n’avez toujours pas trouvé l’événement que vous espériez ou si celui-ci est malheureusement complet, TicketSwap est là pour vous sauver. Cette application permet en effet la vente et l’achat de tickets d’occasion. L’intérêt de TicketSwap est qu’en plus de son interface et de sa fonction de recherche efficace elle garantit des transactions sécurisées et vous permet d’éviter les arnaques.



Enfin si vous êtes un vrai fêtard amateur de soirées techno, optez pour RA Guide. Cette application dédiée à la musique électronique vous permet de suivre l’actualité d’artistes du genre, mais aussi de trouver les meilleures soirées dans de nombreux pays.

Téléchargez les applications



Bandsintown



Bandsintown

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



Songkick



Songkick.com, Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



BilletReduc



Lagardère Active Digital

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



TicketSwap



TicketSwap

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



RA Guide



Resident Advisor

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Quel avenir pour le jeu vidéo sur mobile ? Patrick Beja débat avec nous dans Salut Techie

Alors que les smartphones pour gamers se multiplient, le jeu sur mobile continue de se démocratiser et compte de véritables phénomènes, de Pokémon Go à Animal Crossing en passant bien évidemment par Fortnite et PUBG. Quel sera son avenir ? On en parle dans notre podcast Salut Techie !

Qu’il est loin le temps où nous jouions à Snake sur notre Nokia 3310. Depuis l’avènement des smartphones, les jeux sur mobile n’ont pas cessé de s’améliorer, et nos appareils accueillent même désormais des titres sortis auparavant sur console ou PC. Certaines marques proposent également des smartphones pensés pour le jeu, comme le RazerPhone, le ROG Phone, ou encore le Red Magic Mars, misant parfois sur les accessoires pour singer les manettes. Sommes-nous en train d’assister à une émergence plus large du jeu sur mobile, au point de concurrencer les consoles traditionnelles ?

Salut Techie épisode 15

Pour évoquer ce sujet, nous avons le plaisir Patrick Beja, le king du podcast francophone, que l’on retrouve notamment aux commandes du Rendez-vous Tech. Vous pouvez écouter l’émission à cette adresse, ou tout simplement en utilisant le player ci-dessous.

Parmi vos bonnes résolutions pour 2019, on vous conseille de vous abonner pour écouter votre podcast préféré absolument partout, que vous retrouvez bien sûr dans vos applications de podcasting, mais aussi sur Deezer, sur Soundcloud ou encore sur Spotify ! À très vite pour notre deuxième débat avec Patrick Beja. Bonne écoute à tous !

Source: Frandroid

Publié le

Breaking Bad: Criminal Elements, un jeu à venir pour affronter Walter White

FTX Games vient d’annoncer l’arrivée prochaine sur Android et iOS (iPhone et iPad) d’un jeu reprenant l’univers de la série évènement Breaking Bad. Il s’agira d’un jeu de stratégie free-to-play qui vous fera incarner un dealer de drogue.

Lien YouTube

En janvier 2008, la série Breaking Bad s’affichait pour la première fois sur nos écrans, s’apprêtant à devenir un véritable succès. Onze ans et cinq saisons plus tard, un premier jeu issu de cet univers est en cours de développement.

Le jeu a été annoncé par l’éditeur FTX Games, bien que peu de détails ont été révélés pour le moment. On apprend qu’il s’agira d’un jeu de stratégie free-to-play dans lequel le joueur doit construire son empire de la drogue et entrer en compétition avec Walter White, le charismatique héros de la série. D’autres personnages feront également leur apparition, tels que Jesse Pinkman, Gus, ou encore Saul Goodman, héros de la série Better Call Saul, en cours de diffusion sur Netflix.

Le créateur de la série, Vince Giligan a précisé que « [FTX Games] accorde autant d’importance aux détails que notre équipe créative et j’ai été très impressionné par leur engagement à construire une authentique extension à l’univers de la série. Je pense que ce sera une expérience amusante pour les fans d’interagir avec des personnages de Breaking Bad d’une toute nouvelle façon ».

Quelques frayeurs

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’éditeur, FTX Games est habitué aux jeux à licences avec des titres issus des univers de The Walking Dead ou encore Narcos. Malheureusement, ce ne sont pas toujours des succès et le premier n’est qu’un jeu de machines à sous tandis que le second contient de nombreux bugs à en croire les commentaires sur le Google Play Store, ainsi que des achats in-app qui s’avèrent indispensables au bout d’un certain temps.

Espérons que l’œuvre de Vince Giligan ne subira pas le même traitement.

Hollywood Reporter

Source: Frandroid

Publié le

L’app de la semaine : je suis en direct tous les colis de mes commandes passées pendant les soldes

Quand je commande sur Internet, j’aime suivre où est mon colis pour m’aider à patienter. Grâce à Deliveries, je n’ai plus à rafraîchir les pages de suivi de mes colis tout au long de la journée.

À chaque commande sur Internet, surtout pendant les soldes, le même rituel. D’abord le mail de confirmation de la commande, puis celui qui annonce l’expédition avec à l’intérieur le précieux sésame : le numéro de suivi du colis. S’en suit alors un rafraîchissement inlassable de la page de suivi du transporteur pour connaitre chaque étape de la livraison. Ça ne fera pas venir le colis plus vite, mais ça aide à patienter, et puis surtout ça permet de savoir quel jour sera livré le colis et donc se préparer à l’avance.

Scott Pilgrim attendant un colis

La meilleure application de suivi de colis

Ça c’était en tous cas mon expérience avant d’installer Deliveries, la meilleure application selon moi disponible sur le Google Play Store (et sur Amazon), pour suivre des colis.

Cette application permet de suivre simultanément tous les colis que vous avez en attente de livraison ou que vous expédiez. L’application prend en charge un nombre incroyable de services de livraison, et même les différentes versions d’Amazon pour suivre les colis de la célèbre boutique en ligne.




Des applications de suivi de colis, il en existe beaucoup sur le Play Store et vous vous demandez sans doute pourquoi Deliveries serait meilleur que les autres. Hormis le nombre de services pris en charge, elle tire sa force de son interface très simple à prendre en main : l’application fait appel au Material Design si bien qu’on a l’impression d’être face à une application Google. D’autant que l’icône de l’application est assez discrète : un simple colis marron.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Comme les meilleurs jeux vidéo, Deliveries est à la fois simple à utiliser, mais dévoile sa richesse quand on se met à gratter la surface. Catégoriser les colis, se synchroniser avec les objets connectés, ou traduire automatiquement le suivi, voilà quelques-unes des nombreuses options de l’application. Ma préférée est la possibilité de programmer une fréquence de synchronisation en tâche de fond, différencié selon que l’on soit connecté en Wi-Fi ou en 4G (attention à la consommation de data dans ce cas.).

Une version pro pour soutenir le développeur

Ici j’ai parlé de fonctions disponibles gratuitement avec l’application, qui dans cette forme se contente d’afficher une publicité plutôt discrète en bas de l’écran. Il est possible de payer pour soutenir le développeur et accéder à des fonctions supplémentaires. Le développeur propose de payer soit un abonnement, soit un tarif unique débloquant la totalité des fonctions « à vie ».

  • 0,99 euro pour supprimer les publicités pendant 1 an
  • 0,59 euro pour la version pro et sans publicités pendant 1 mois
  • 2,39 euros pour la version pro et sans publicités pendant 1 an
  • 5,99 euros pour la version pro « à vie »

La version pro débloque beaucoup de fonctionnalité, avec notamment la possibilité de changer le thème de l’application (avec thèmes sombres et optimisés pour les écrans OLED disponibles), mais aussi d’utiliser le service de synchronisation de l’éditeur. Pratique pour synchroniser plusieurs appareils, où accéder au suivi de colis depuis le site de l’éditeur.

Source: Frandroid

Publié le

Netflix, HBO, Hulu… Cette start-up ne veut plus que vous partagiez votre compte avec des amis

Au CES 2019, une start-up a présenté un service utilisant le machine learning pour repérer le partage de compte sur un service de streaming. La fin d’une ère pour Netflix ? Peut-être pas.

Partager son compte sur un service avec des amis est monnaie courante, et l’arrivée de Netflix semble avoir popularisé la pratique. Un abonnement coûte trop cher ? Il suffit de partager le coût avec des amis pour que la douloureuse soit tout de suite beaucoup plus acceptable. Bien sûr, cela marche également avec d’autres services comme Spotify, Hulu ou d’autres, à partir du moment où ils proposent un compte « familiale ».

Une start-up anglaise appelée Synamedia a cependant présenté lors du Consumer Electronics Show 2019 une solution à destination de ces services afin de limiter le partage de compte. Le principe est simple, un algorithme de machine learning analyse les données d’utilisation du compte (localisation, horaires, type de contenu regardé…) et établi un pourcentage de certitude de fraude.

« Un schéma typique serait qu’un abonné regarde simultanément un programme sur la côte Est et sur la côte Ouest des États-Unis. Il est peu probable que ce soit la même personne », précise Jean-Marc Racine, CTO de Synamedia. Une fois en possession de cette information, le service peut choisir s’il le souhaite de bloquer le compte ou de rediriger ses fraudeurs vers la page de souscription à un forfait plus premium.

Adieu le partage de Netflix ?

Ce système baptisé Credentials Sharing Insight serait actuellement testé par un certain nombre de sociétés, mais Synamedia n’a pas encore précisé lesquelles. D’aucuns se sont empressés de dire qu’il fallait « dire adieu » à nos comptes partagés sur Netflix, mais il est important de rappeler que le service de SVOD en question n’a pas eu besoin d’une start-up pour remarquer que ses utilisateurs partageaient leur compte entre amis.

En 2016, Reed Hastings, CEO de Netflix, profitait du CES pour dire qu’il « adorait que les gens partagent Netflix » et que c’est « quelque chose de positif, pas négatif ». C’est certes une perte financière pour le service, mais difficile à chiffre, comme le piratage par exemple. Pour réduire cette perte, Netflix préfère donc envisager une augmentation de ses tarifs.

À lire sur FrAndroid : La dernière idée bizarre de Netflix : rejouer une scène d’un film immédiatement après l’avoir vue

TheVerge

Source: Frandroid

Publié le

Étonnant, VLC annonce une compatibilité AirPlay pour son client Android

VLC annonce trois milliards de téléchargements et une fonction étonnante pour son client Android.

Après les TV Samsung, Sony et LG, c’est au tour de VLC d’annoncer l’arrivée de AirPlay sur son application Android. La fonction arrive dans un contexte particulier : VLC a été téléchargé 3 milliards de fois depuis sa création. Pour information, le premier milliard de téléchargements a été franchi en mai 2012.

Au cours des 23 dernières années, le lecteur multimédia VLC est devenu un nom familier, il est incontournable pour lire n’importe quel fichier vidéo et est disponible sur presque toutes les plateformes existantes.

VLC a lancé aujourd’hui une mise à jour mineure — v3.0.6 — qui ajoute la prise en charge des vidéos HDR en AV1. Dans les mois à venir, VLC a prévu plusieurs grosses mises à jour. D’ici février, par exemple, on pourra compter sur une mise à jour majeure de l’application Android de VLC qui introduira le support pour AirPlay. Cela permettra aux utilisateurs d’Android de diffuser des fichiers vidéo de leurs smartphones Android vers l’Apple TV par exemple ou vers les TV connectées de Samsung, LG et Sony.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Pour endiguer la pédopornographie, Instagram limite certains hashtags

Certains utilisateurs d’Instagram profitaient du réseau social pour s’échanger des images à caractère pédopornographique. Rapidement alerté par ses utilisateurs, le réseau a réagi en limitant certains hashtags.

La pédopornographie est un fléau qui gangrène internet. Bien évidemment illégal, l’échange de telles images est puni par la loi, mais cela n’empêche pas ses auteurs de trouver de nouveaux moyens de communiquer entre eux sur des places publiques. Pour cela, ils utilisent certains langages codés, qui parfois finissent par éclater au grand jour.

C’est ce qui est arrivé sur Instagram, le réseau social dédié aux photos de Facebook. Bien que celui-ci ne soit pas particulièrement pensé pour les communications privées ou les échanges de fichiers, certains ont réussi à le détourner en utilisant des hashtags à première vue anodins. Les principaux hashtags, #dropboxlinks et #tradedropbox, utilisés sur des photos tout à fait banales, permettaient aux pédophiles de rentrer en contact entre eux et ainsi de s’échanger en privé du contenu illégal via des plateformes de partage de fichiers comme DropBox.

Ces hashtags pouvaient parfois s’accompagner de déclinaisons malheureusement beaucoup plus explicites comme #gay13years, ou de commentaires comme « j’ai des liens » ou « j’échange des garçons contre des filles », rapporte TNW, screenshots à l’appui.



Instagram a endigué le problème à sa manière en rendant inaccessibles les hashtags en question. Un message affiche désormais « Les publications pour #dropboxlinks ont été limitées, car la communauté a signalé du contenu qui pourrait enfreindre les règles de la communauté Instagram ». Les règles d’Instagram rappellent en effet que l’usage du réseau social se fait dans le respect des lois, et qu’est appliquée « une tolérance zéro vis-à-vis des partages de contenus sexuels impliquant des mineurs ».

Instagram a également indiqué « développer une technologie qui trouve de manière proactive le contenu lié à la pédopornographie et l’exploitation des enfants dès qu’il est téléchargé afin de pouvoir réagir rapidement ».

Malgré cette limitation du hashtag, plusieurs personnes ayant signalé les comptes concernés ont reçu une réponse d’Instagram précisant que les utilisateurs en question ne violent pas les conditions d’utilisation de la plateforme — puisque le contenu n’est pas directement hébergé sur la plateforme — et les comptes n’ont donc pas été supprimés selon The Atlantic.

La communauté à la rescousse

Contacté par TNW, Dropbox a bien évidemment condamné cette utilisation de son service et promet travailler avec Instagram pour s’assurer que ce type de contenu est supprimé dès que possible de son service d’hébergement.

Quant au détournement de l’usage du réseau social, c’est la communauté d’Instagram elle-même qui a tenté de noyer la pratique en publiant massivement des mèmes sur les hashtags en question afin de rendre la prise de contact des pédophiles plus difficile.

Cela montre notamment la difficulté pour les plateformes pour endiguer ce genre de comportement d’utilisateurs qui trouvent toujours un moyen de contourner les blocages et de revenir avec de nouvelles méthodes.

TheNextWeb

Source: Frandroid

Publié le

Google Chrome : le bloqueur de pub intégré arrive partout dans le monde

Google veut pousser les sites à respecter ses normes de publicités. Pour cela, Chrome va filtrer les publicités non conformes partout dans le monde.

Il y a un peu moins d’un an, Google lançait Chrome 64 qui intégrait pour la première fois un bloqueur de publicités. Le but ? Filtrer les annonces jugées trop intrusives et essayer d’améliorer la navigation mobile sur le web.

Google tire désormais un premier bilan de cette intégration. D’après la firme, beaucoup de sites internet ont modifié leur politique de publicités et ont permis d’améliorer la navigation pour les internautes. Plus précisément, 2/3 des sites qui ont affiché des publicités non conformes à un moment ou un autre proposent désormais une meilleure expérience.

Le bloqueur de publicité se généralise

Dans un premier temps, Google n’avait intégré le bloqueur de publicité que pour les États-Unis, le Canada et l’Europe. À partir du 9 juillet 2019, le bloqueur de publicité sera disponible sur Chrome pour tous les pays.

Les développeurs de Google veulent amener le même changement de politique aux sites basés notamment en Asie, en Amérique du Sud ou en Afrique.

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android

Venture Beat

Source: Frandroid

Publié le

Google Assistant gagne de nouvelles fonctionnalités au CES 2019

Google est aussi présent au CES 2019, et profite de l’événement de Las Vegas pour annoncer de nouvelles fonctionnalités. L’assistant devient toujours plus puissant.

Google est aussi présent au grand salon de Las Vegas, le Consumer Electronic Show. La marque est cependant surtout là en tant que développeur pour présenter de nouvelles fonctionnalités.

La firme a annoncé à l’ouverture du salon qu’un milliard d’appareils étaient désormais supportés par Google Assistant. Aujourd’hui, ce dernier gagne de nouvelles fonctionnalités souvent réclamées par les utilisateurs.

Google Assistant joue le traducteur

La première d’entre elles, démontrée en image de une, est la fonctionnalité interprète. Sur les appareils Google Home, Assistant va désormais jouer au traducteur pour vous.

Comme ce fut présenté à l’époque avec les Pixel Buds et les smartphones Pixel, les appareils Google Home pourront traduire en temps réel ce que vous dites. La fonctionnalité se fait à la voix sur les Home Mini, classique et Max, mais aussi en texte sur les Smart Display.

Check-in aux aéroports

Google Assistant va désormais être capable de retrouver vos informations de vol, vous indiquer l’heure d’enregistrement et d’embarquement, mais aussi afficher votre ticket. En somme, il se charge de votre vol pour vous.

La fonctionnalité est pour l’instant limitée aux vols domestiques de United Airlines aux US. Il y a fort à parier que son intégration plus globale soit dépendante des compagnies aériennes, faisant que le déploiement se fera petit à petit.

Intégration à Google Maps

Google Assistant s’intègre désormais aussi à Google Maps. La fonctionnalité vous permettra de demander à Assistant de passer vos informations de trajet à vos amis tout comme votre temps d’arrivée estimée. Vous pouvez également directement répondre à vos messages par la voix, chercher des itinéraires, ajouter des détours… Bref, le contrôle de Google Maps est assez profond.

Notez que la fonctionnalité messagerie est aussi bien compatible avec les SMS que WhatsApp, Messenger, Hangouts, Viber, Telegram et bien d’autres.

Assistant Connect

Enfin, Google a dévoilé une nouvelle plateforme : Assistant Connect. Celle-ci va permettre aux constructeurs de rajouter des fonctionnalités de Google Assistant sur de nombreux produits déjà existants.

Le principe de fonctionnement est assez amusant : n’importe quel appareil Assistant Connect pourra récupérer et afficher les informations d’un produit Assistant déjà existant dans votre maison. Ainsi, un banal réveil pourra vous afficher la température et vos dernières infos en se connectant à votre Google Home pour les récupérer.

En somme, l’appareil lui-même n’a pas besoin d’être intelligent et coûteux : il pourra simplement se contenter d’afficher le travail qu’un autre produit de votre maison fait déjà. Ce programme, dédié aux développeurs et constructeurs, ouvrira ses portes fin 2019.

XDA Developers

Source: Frandroid

Publié le

Cette application d’appels vidéo propose une traduction instantanée en sous-titres

Le géant Alibaba a fait la démonstration au CES 2019 d’une application permettant de traduire en temps réel des appels vidéo. Les propos retranscrits s’affichent en sous-titres sur l’interface.

 

Alibaba est l’une des plus grandes entreprises en Chine et c’est sans surprise que celle-ci est présente au CES 2019. On est allé faire un petit tour sur le stand du groupe au salon de Las Vegas. Sur place, la firme faisait la démonstration d’une application de visioconférence avec une traduction instantanée qui s’affiche en sous-titres.

La technologie semble assez aboutie puisque je n’ai repéré presque aucune erreur de compréhension lorsque je m’exprimais. Mon interlocuteur parlait chinois, tandis que je m’exprimais en anglais. Pour l’instant, il n’y a pas d’autres langues prises en charge.

Déploiement dans 3 mois

Le déploiement de cette fonctionnalité devrait avoir lieu d’ici 3 mois environ sur la plateforme e-commerce d’Alibaba. L’objectif premier est de mettre en contact des professionnels ne parlant pas la même langue. Par exemple, on peut imaginer qu’un responsable d’entreprise souhaite communiquer avec son fournisseur situé à l’autre bout de la planète.

Pour des particuliers, les usages sont sans doute plus limités. Toutefois, en cas de problème, un internaute sur un site de vente en ligne pourrait avoir besoin d’entrer en contact avec l’entreprise chargée d’envoyer son colis.

Les solutions de traduction sont nombreuses. On pense évidemment à Google qui a déployé sa fonctionnalité de traduction en temps réel — auparavant réservées aux Pixel Buds — sur tous les smartphones avec Google Assistant.

À lire sur FrAndroid : Dans la caverne d’Alibaba, on trouve une IA plus intelligente que celle de Google (Duplex)

Source: Frandroid