Publié le

Waze s’invite sur le GPS des Ford, Peugeot, Toyota… – MWC 2017

Ford et les autres adhérents de sa plateforme open source Smart Device Link vont pouvoir afficher Waze sur leurs écrans.

Pour beaucoup, Waze est le système de navigation le plus efficace. Son fonctionnement communautaire et son algorithme uniques permettent d’esquiver, dans la mesure du possible, les bouchons. Et quand ça roule, les radars (sous forme de zones de danger) sont indiqués avec acuité. Bref, c’est devenu une aide indispensable mais, problème, Android Auto ne l’inclut pas encore dans son offre aujourd’hui (c’est prévu cette année) et donc, il n’est pas possible de projeter ses informations sur l’écran de bord de votre voiture.

Pourtant, la start-up israélienne a été rachetée par Google il y a maintenant 4 ans et elle compte pas moins de 75 millions d’utilisateurs actifs par mois. Mais tous lisent ses infos sur l’écran forcément limité de leur smartphone. 

Waze chez Ford, Peugeot, Citroën, Toyota…

Cela va changer sous peu : le consortium Smart Device Link — initié par Ford et adopté par Toyota, Mazda, Subaru, PSA et Suzuki — va l’intégrer parmi ses applications compatibles, suite à un accord annoncé lors du Mobile World Congress. Reste à s’armer d’encore un peu de patience avant l’arrivée effective de l’appli compatible. Du moins pour les heureux propriétaires d’un véhicule équipable, comme les Ford pourvues du système Sync 1 ou 3.

Les voitures en circulation pourvues du Sync 2 ne pourront recevoir Waze. La raison est que la fonction AppLink, qui permet la compatibilité avec les applications Smart Device Link, n’y est pas intégrée. Etonnamment, il est dans la première génération, mais Waze s’y affichera sous forme de pictogrammes, sans carte.

Par ailleurs, Renault avait aussi annoncé son intégration dans R-Link 2, mais c’était en fait via Android Auto, donc on attend toujours sa concrétisation.

Qui sera le premier ?

On ne sait pas encore quel sera le premier à proposer cette solution, mais une chose est sûre, 2017 devrait être l’année du déploiement de Waze tous azimuts dans les écrans de bord en 7 ou 8 pouces.

Lisibilité, commandes vocales, intégration dans la planche de bord rendront l’usage du complice de guidage de nombre d’entre nous bien plus agréable et ergonomique. Une bonne nouvelle pour les fans de cette appli de navigation qui pourrait aussi bénéficier de nouvelles fonctionnalités, comme le guidage vers une station service en cas de détection de niveau d’essence sur la réserve, grâce à la communication de l’appli avec le véhicule. En revanche, les plus réfractaires au partage de leurs données personnelles risquent de se montrer plus réticents.

À lire sur FrAndroid : 10 annonces incontournables du MWC 2017

Source: Frandroid

Publié le

Exclusif : on sait enfin quand Google Assistant arrivera en France – MWC 2017

Nous en savons enfin plus sur la sortie de Google Assistant en France.

Google Assistant a été lancé à l’automne dernier avec beaucoup de bruit par le géant de Mountain View, mais jusqu’à présent, il n’était disponible que dans une poignée de pays en excluant la France. Au départ exclusif à Google Allo et au Google Pixel, l’assistant intelligent a débarqué sur Android Wear, mais aussi sur Android TV et depuis peu sur certains smartphones concurrents.

Avec cette large disponibilité, nous attendons maintenant de pied ferme son arrivée en France. D’autant que cette sortie permettra sans doute à Google de lancer son Pixel sur le marché français. Nos sources nous avaient récemment indiqué que Google Assistant arriverait en France en 2017, mais nous avons maintenant des informations plus précises.

 

Google Assistant est prévu pour septembre

Au Mobile World Congress, nous avons pu nous entretenir avec Stéphane Curtelin, directeur marketing de LG France. La marque coréenne a été la première à annoncer un smartphone intégrant Google Assistant avec le LG G6, le nouveau porte-étendard que nous avons pu prendre en main sur place.

Nous avons notés que LG France avait mis en avant l’intégration de Google Assistant sur la page française du produit, malgré l’indisponibilité en France de l’assistant et nous avons donc interrogé Stéphane Curtelin sur le sujet.

Le directeur nous a confié que si Google Assistant sera bien absent du smartphone lors de sa sortie à la mi-mars, il ferait bien son arrivée en 2017 comme nous le pensions. Plus précisément, Google Assistant est pour le moment prévu pour sortir en septembre 2017 en France.

 

Juste à temps pour le Google Pixel 2

Avec une sortie en septembre 2017, la France pourrait espérer une sortie sur le marché du Google Pixel 2. La firme est actuellement en pleine conception d’une nouvelle génération de smartphone et on attend sa sortie pour l’automne 2017, un an après la sortie du premier Google Pixel et en concurrence directe avec l’iPhone 8 d’Apple.

Source: Frandroid

Publié le

Google Assistant arrive sur d’autres smartphones

Google annonce aujourd’hui que son assistant vocal Google Assistant sera prochainement disponible sur certains smartphones Android 6.0 ou plus.

Initialement réservé aux produits maison — au Google Home puis aux smartphones Google Pixel —, le nouvel assistant vocal Google Assistant s’est récemment ouvert à un premier appareil tiers, à l’appareil Android TV Nvidia Shield TV.

Google avait officialisé que le successeur de Google Now serait disponible sur d’autres appareils reposant sur Android TV 6.0 ou sur une version ultérieure.

Mais Google Assistant sera prochainement disponible sur d’autres appareils Android 6.0 et plus, c’est-à-dire sur des smartphones et sur des tablettes aussi. En amont de la Google I/O 2017, qui se tiendra pour rappel du 17 au 19 mai, Google a profité de la présentation du LG G6, la première nouveauté à en bénéficier, pour l’annoncer.

Pas encore en français

Le billet de Google précise que l’assistant « arrivera automatiquement sur les téléphones Android éligibles exécutant Android 7.0 Nougat et Android 6.0 Marshmallow avec les Google Play Services », sans qu’on sache avec certitude si « les téléphones éligibles » sont tous les téléphones Android 6.0 et plus, ou s’ils ne sont qu’une sélection. Google illustre quoi qu’il en soit son billet avec un Samsung Galaxy S7, un LG V20 et un HTC 10.

Quoi qu’il en soit, Google Assistant ne sera dans un premier temps disponible qu’en anglais aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie, ainsi qu’en allemand en Allemagne. Mais Google a profité de la présentation du LG G6 pour annoncer qu’il serait bientôt disponible dans d’autres langues, sans plus de précision à ce stade.

 

À lire sur FrAndroid : Voici les assistants personnels les plus intéressants sur Android

Google Blog

Source: Frandroid

Publié le

7 jeux et applications qui ont marqué la semaine

Nous avons sélectionné rien que pour vous sept jeux et applications qui ont marqué la semaine afin de vous occuper au mieux ce weekend en attendant le Mobile World Congress qui débutera ce dimanche. Au programme, Facebook copie encore une fois Snapchat, Instagram se démarque de son principal concurrent et Mini Metro se renouvelle pour notre bon plaisir !

WhatsApp lance les stories-like : Statut

WhatsApp, la populaire messagerie rachetée par Facebook, se met elle aussi à copier les fameuses stories que nous retrouvions originellement sur Snapchat. Dans l’onglet Statut vous pouvez partager photos, vidéos ou gifs à vos contacts.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Telegram propose la personnalisation par thèmes

L’application Telegram s’est mise à jour vers la version 3.17. Cette dernière apporte les thèmes, et si nous retrouvions cette fonctionnalité sur son application bureau, il s’agit de la toute première fois sous Android.



Telegram



Telegram Messenger LLP

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

La bêta de N.O.V.A Legacy est disponible

Laissée de côté depuis des années, la saga N.O.V.A , le Halo-like sur mobile est bientôt de retour avec un opus baptisé Legacy. N.O.V.A. Legacy est à présent disponible en bêta sur le Play Store.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Instagram invente les galeries de photos et vidéos

La populaire application de partage de photos et vidéos Instagram va permettre de créer une publication composée jusqu’à dix photos ou vidéos.



Instagram



Instagram

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Transferer de l’argent à ses amis avec Facebook Messenger

Un nouveau bot sur Facebook Messenger donne la possibilité aux utilisateurs de transférer de l’argent d’un pays à un autre, mais surtout la fonctionnalité est désormais disponible en France.



Messenger



Facebook

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Mini Metro propose un nouveau mode Infini

En plus d’avoir une réduction, Mini Metro a reçu une mise à jour et gagne un nouveau mode infini, qui permet de jouer sans aucune limite de temps, et donc d’évacuer le stress qui pouvait s’installer en cours de partie

 



Mini Metro



Playdigious

2,99 € sur l’App Store | Télécharger
1,99 € sur Google Play | Télécharger

 

Messenger devient Android Messages

L’application Messenger de Google a reçu une nouvelle mise à jour. Ce n’est pas du côté des fonctionnalités qu’il y a le plus de nouveautés ou d’intérêt, mais plutôt de celui du nom même du service de messagerie qui devient Android Messages.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Qobuz…) ?

Les plateformes de musique en streaming sont très nombreuses. Chacune mise sur des avantages qui lui sont propres, offrant ainsi des fonctionnalités qui varient d’un service à l’autre. Difficile dès lors de s’y retrouver. Pour vous aider dans votre choix, nous vous proposons ici un tour d’horizon des différents acteurs du marché avec leurs particularités. 

streamingmusical4

Article originellement écrit par Romain Challand et mis à jour en février 2017.

Comparatif

  Prix abonnement Forfait gratuit Hi-Res
Spotify 9,99 euros / mois Oui Non
Deezer 9,99 euros / mois Oui Non
Quobuz 9,99 euros / mois
19,99 euros / mois Hi-Res
Non Oui
Tidal 9,99 euros / mois
19,99 euros / mois Hi-Res
Non Oui
Google Play Musique 9,99 euros / mois Non Non
SoundCloud 9,99 euros / mois Oui Non
Apple Music 9,99 euros / mois Non Non

Spotify

Le plus célèbre, c’est certainement Spotify. L’entreprise suédoise s’est fait connaitre en proposant un catalogue bien rempli et une application mobile bien fichue. L’identité visuelle de la marque est également plutôt réussie, accentuant le pouvoir d’attraction de Spotify, déjà bien aidé par un marketing fort. C’est le développement de l’application mobile qui a tout de même attiré les mobinautes, puisque la concurrence était un peu à la traine dans ce domaine.

Spotify permet de rechercher très simplement des titres ou des artistes, et donne aussi accès à des milliers de playlists, faites par les membres de Spotify. On se laisse facilement guider au travers de playlists variées et on découvre sans effort de nouveaux morceaux. Le système de lecture hors-ligne permet de stocker une sélection de titres sur le mobile (en étant connecté au Wi-Fi) et de les écouter à volonté ensuite dans vos transports en commun par exemple.

Cette offre premium se négocie à 9,99 euros par mois. Il est aussi possible d’y accéder de façon gratuite, mais vous devrez alors subir des publicités audio assez désagréables. Il est possible de souscrire un forfait famille à 14,99 euros par mois avec 5 comptes différents.

Son point fort : une grande facilité d’utilisation.



Spotify Music



Spotify Ltd.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Deezer

Deezer propose un catalogue très complet avec 40 millions de titres. Il s’agit sûrement du concurrent le plus important de Spotify — du moins avant le lancement des offres Hi-Res — et ce service de streaming possède autant de partenariats que Spotify. On retrouve l’offre dans divers forfaits d’opérateurs, par exemple, et les offres promotionnelles sont courantes pour attirer les curieux.

L’application mobile a grandement évolué par rapport à ses débuts et se construit d’ailleurs sur le même modèle que celle de Spotify. C’est du coup devenu aussi pratique de naviguer dedans et d’organiser notre bibliothèque de titres avec un onglet à chaque fois pour passer des sélections en hors-ligne.

Ici aussi, l’abonnement est à 9,99 euros par mois, et permet de profiter d’une meilleure qualité sonore et de l’absence de publicité. Entre Spotify et Deezer, les différences sont bien minces. D’autant plus que ce dernier propose aussi une offre famille avec 6 comptes, pour 14,99 euros.

Son point fort : large catalogue, et une application mobile sur le modèle de son concurrent.



Deezer Music



Deezer Mobile

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Qobuz

On a vu se développer la bataille des plateformes de streaming musical et maintenant c’est la qualité sonore qui en est l’enjeu principal. C’est sur ce point précis que Qobuz veut construire son succès, en proposant des morceaux en qualité CD (44.1 kHz/16 bits) voire Hi-Res en téléchargement (192 kHz/24 bits), ce qui correspond à la qualité studio. Bon, bien sûr, il vaut mieux avoir un terminal adapté (haut de gamme récent) et un casque du même acabit. 

Qobuz propose une application à l’identité minimaliste et une interface semblable à la concurrence. On prend du coup bien en main cette plateforme. Notez que les playlists conseillées ne sont pas créées par le biais d’un algorithme ni en fonction de vos goûts. Cela permet de quitter sa zone de confort et de faire quelques découvertes — pour le meilleur comme pour le pire. Par ailleurs, il est également possible de consulter le livret d’un album en version PDF. Un plus agréable.

Avec une qualité sonore pareille, on est par contre sur des tarifs plus élevés : 19,99 euros par mois pour Hi-Fi  (qualité CD) et 219 euros par an pour Qobuz Hi-Fi Sublime (qualité CD et téléchargement 24 bits). Une offre classique à 9,99 euros est également proposée pour profiter des 30 millions de titres en qualité MP3.

Son point fort : qualité audio, Made in France, des suggestions d’écoute très originales, la possibilité de consulter le livret en PDF.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Tidal

Tidal joue sur la même scène que Qobuz, mettant en avant son savoir-faire en matière de qualité sonore. La plateforme rachetée par Jay-Z a fait un lancement en (trop) grande pompe, faisant défiler les stars et représentants du bling-bling aux États-Unis. Le catalogue est plus large que celui de Qobuz, avec 40 millions de titres, et donne aussi l’accès à des clips.

L’abonnement est encore une fois fixé à 9,99 euros par mois pour un accès aux musiques en qualité standard. Il faut débourser 19,99 euros pour y avoir accès en Hi-Res.

Son point fort : la qualité audio, la promesse d’exclusivités de grosses pointures américaines et le visionnage des clips.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Google Play Musique

Comme les autres, le Google Play Musique propose grosso modo 35 millions de titres et des radios en illimité. La qualité sonore est celle rencontrée chez Spotify ou Deezer et l’application est également intuitive sur Android. Le plus gros avantage de Play Musique réside dans la possibilité d’y ajouter les titres déjà présents sur votre bibliothèque musicale (jusqu’à 50 000 titres).

Comme les autres, Google propose une version gratuite (mais pour un nombre de titres limités) tandis que la version payante (9,99 euros par mois) permet d’accéder à l’ensemble du catalogue, sans publicité et en illimité sur tous vos appareils.

Son point fort : l’importation de votre bibliothèque, l’intégration parfaite dans tout l’écosystème Google et un égaliseur.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

SoundCloud

SoundCloud, c’est un peu la plateforme indé de notre sélection. On n’y trouvera pas forcément les titres très commerciaux que l’on recherche. On va par contre trouver des dizaines de remix en tout genre, et les amoureux d’électro seront particulièrement comblés. Une plateforme en or pour ceux qui aiment découvrir des nouveautés !

Il existe un abonnement SoundCloud Go à 9,99 euros proposant un catalogue de 125 millions de morceaux sans publicité ni interruption, un mode hors-ligne et l’écoute de diverses radios. Et si vous vous demandez comment le catalogue peut être aussi riche, rappelez-vous que tout le monde peut poster ses créations sur cette plateforme. Vous tomberez donc beaucoup sur des contenus amateurs — ce qui n’est pas forcément un défaut, loin de là.

Son point fort : on y trouve ce qu’il n’y a pas ailleurs.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

 

Apple Music

Avec Apple Music, la firme de Cupertino veut redistribuer les cartes. Pour cela, elle propose la même chose que les autres, avec 30 millions de titres, dont une très grande partie en exclusivité, et une qualité d’écoute standard. Ce service propose notamment des playlists conçues spécialement pour l’utilisateur par des personnes (et non pas de manière automatique).

Avec cette plateforme, il n’y a pas de version gratuite, Apple ne voulant pas proposer de publicité. Il faut débourser 9,99 dollars par mois, ou 14,99 dollars par mois pour un abonnement familial pouvant inclure jusqu’à six personnes. Avec ces prix en tête, notez qu’Apple axe une partie de sa communication sur le fait que sa plateforme rémunère mieux les artistes par rapport à ses concurrents.

Son point fort : ses exclusivités, son intégration dans l’écosystème Apple et les playlists réalisées par des humains en fonction des goûts de l’utilisateur.



Apple Music



Apple Inc.

sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

Napster

Napster n’a pas toujours été synonyme de légalité. Cette plateforme a sans doute été l’une des premières — si ce n’est LA première — à proposer des services de partage de fichiers MP3 en peer to peer. Dans l’imaginaire collectif, Napster a ainsi souvent rimé avec piratage. Mais tout cela, c’est de l’histoire ancienne.

Aujourd’hui, le service est parfaitement légal et propose notamment une application à l’utilisation intuitive. Pour 9,95 euros par mois, il est possible de profiter de plusieurs millions de titres, de playlists suggérées pour faire de belles découvertes, de profiter d’un égaliseur audio ou encore d’importer vos playlists à partir des autres plateformes concurrentes.

Son point fort : L’égaliseur audio



Napster



Rhapsody International, Inc.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

La beta de VLC apporte plusieurs nouveautés comme le support de vidéos en 360°

VLC met à jour sa version beta et apporte quelques fonctionnalités qui seront disponibles dans la future mise à jour majeure de l’application comme la lecture de vidéos à 360° ou une refonte partielle du design.

VLC est installé dans le paysage des logiciels de lecture multimédia depuis plusieurs années. Le logiciel libre profitant d’une compatibilité avec presque tous les systèmes d’exploitation possibles (Windows, Mac OS, Linux, Android, iOS), dévoile aujourd’hui une nouvelle version de son application Android en beta. En effet grâce à Geoffrey Métais, développeur Android chez VLC, on apprend que sa prochaine version majeure amènera plusieurs améliorations dans différents domaines et que la dernière beta de l’application nous en donne un avant-goût.

L’interface

Pour cette nouvelle version, les miniatures des vidéos ont été améliorées, elles affichent maintenant plus d’informations concernant la vidéo comme son titre, sa durée ou encore sa résolution.

Pour l’audio le lecteur a reçu un changement d’interface avec à présent l’affichage en fond de la couverture de l’album que l’on écoute avec un effet de flou.

Concernant l’interface, le scrolling a été un tout petit peu modifié, la barre d’action s’effaçant à la fin du scroll, alors qu’elle était habituée à rester avant cette mise à jour. L’affichage d’albums et de playlists est également revu avec un côté plus « material design ».

Android TV a eu le droit aussi à quelques améliorations design comme un changement des couleurs. Adieu le noir et bonjour le bleu ! On se réjouit aussi de l’arrivée du PiP dans l’application, vous pourrez donc naviguer dans votre bibliothèque multimédia tout en continuant de regarder votre film ou votre série.

Vidéos en 360°

VLC peut maintenant lire des vidéos en 360° ! Une fonctionnalité bien pratique qui aurait pu être encore mieux intégrée si l’on pouvait se déplacer à l’aide de nos mouvements comme les vidéos 360° de YouTube ou Facebook plutôt qu’en swipant sur l’écran. Cependant il est indiqué que cette fonctionnalité arrivera bientôt.

Recherche de médias

Pour la recherche de fichiers dans votre bibliothèque, lorsque vous cliquez sur l’icône de recherche, il recherche uniquement dans la catégorie de médias où vous vous trouvez (musique ou vidéos) et ensuite il vous propose de cliquer sur « Rechercher dans toute la bibliothèque média » pour que l’application vous offre tous les résultats disponibles.

Autre fonctionnalité très intéressante, VLC est maintenant compatible avec la recherche vocale de Google Now. Il suffit de dire « Recherche *nom de ce que vous recherchez* dans VLC » et il sera capable de vous l’afficher !

Quoi d’autre ?

En plus de ces fonctionnalités, cette version beta apporte également la compatibilité avec Android Auto, l’activation du mode nuit automatique selon l’heure ou encore le support du nouveau ratio d’écran 18:9 des smartphones comme le LG G6.

Comment la télécharger ?

Si vous êtes impatients de découvrir ces nouvelles fonctionnalités, il suffit d’obtenir la version beta sur le Play Store en devenant beta testeur de l’application, pour cela rien de plus simple il suffit juste de cliquer sur ce lien et d’activer le mode beta testeur, le Play Store vous proposera immédiatement une mise à jour pour l’application et vous serez ensuite sur la version beta !

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : 4 lecteurs vidéo incontournables sur Android

Github de Geoffrey Métais

Source: Frandroid

Publié le

L’application Google sur Android pourra chercher dans vos documents Drive

L’application de recherche Google sur Android permet désormais de chercher dans les fichiers enregistrés sur Drive. Mais cette fonctionnalité semble ne pas encore être déployée en France.

L’application Google sur Android permet déjà de chercher des contenus à l’intérieur des autres applications installées sur le téléphone. Pour rappel, au début, seuls les résultats trouvés sur le web étaient affichés.

Ainsi, pour chercher un contact, retrouver un email sur Gmail ou un contenu en particulier dans une de vos applications, vous pouvez passer par l’onglet « Dans applis » de Google. Désormais, cette fonctionnalité va plus loin et permet même de retrouver des documents enregistrés dans le Drive — cela n’était pas possible avant.

Du moins, c’est ce que dévoile Android Police. Nous avons voulu essayer nous-mêmes sur nos smartphones, mais aucun document Drive n’apparait dans nos listes de résultats. On peut donc supposer que cette nouvelle fonctionnalité est pour l’instant réservée aux États-Unis.

Néanmoins, elle ne devrait pas tarder à se déployer en Europe.



Google



Google Inc.

Gratuit sur Google Play | Télécharger



Google Drive



Google Inc.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Cloudbleed : une faille historique, comment se protéger

Les données personnelles d’utilisateurs de millions de sites internet sont dans la nature. En cause : une faille de sécurité affectant certains des services de CloudFlare, qu’exploitent des millions de sites internet.

CloudFlare sert notamment d’intermédiaire à deux millions de sites internet pour proposer leur version sécurisée HTTPS. Une simple coquille (un signe égal au lieu d’un signe égal ou supérieur à) a amené CloudFlare à mélanger des échanges.

Concrètement, ceci a amené certaines pages web à exposer des informations sensibles. Des moteurs de recherche ont ainsi référencé des données personnelles, telles que des mots de passe ou des jetons d’identification à des services en ligne.

Une toute petite fraction des requêtes étaient corrompues (une sur plus de 3 millions), mais ce n’est pas négligeable à l’échelle des milliards de requêtes que les millions de clients de CloudFlare ont traitées entre septembre 2016, date du début des fuites, et février 2017, date de sa découverte et de sa résolution.

Que faut-il faire ?

La probabilité que vos données d’identification soient dans la nature est réduite, mais réelle.

Les plus précautionneux sont donc invités à changer dès à présent leurs mot de passe sur tous les services exploitant CloudFlare, ainsi que sur tous ceux sur lesquels ils utilisaient les mêmes mots de passe. Le meilleur moyen de déterminer si un service exploite CloudFlare est d’utiliser le site Does it use CloudFlare?.

On peut notamment citer trois services populaires : Uber, Fitbit et OK Cupid.

Les autres attendront que les éditeurs de services en ligne ne prennent les mesures appropriées.

Google prend ses précautions ?

Par exemple, bien que Google n’exploite pas CloudFlare, il a réinitialisé par précaution les jetons de certains de ses utilisateurs, au cas où ils utiliseraient le même mot de passe sur plusieurs services. C’est la raison pour laquelle certains ont dû se reconnecter récemment.

Mise à jour : Contacté par FrAndroid, Google France nous a redirigé vers un tweet et vers une page d’aide : Google prend acte des problèmes de déconnexion, mais il les présente comme un dysfonctionnement distinct, et assure que la sécurité de ses utilisateurs n’a pas été compromise.

CloudFlare Blog

Source: Frandroid

Publié le

Google Play Musique bientôt utilisable comme réveil matin

L’application Google Play Musique vient de se mettre à jour et son code révèle des interactions futures avec l’horloge.

Google Play Musique All Access, la formule de streaming de la firme de Mountain View est arrivée en 2013 en France et depuis les plus jeunes heures de l’application, les utilisateurs ont réclamé à cor et à cri la possibilité d’utiliser les playlists créées dans l’app comme réveil matin. Après plusieurs années, il semblerait que Google y réfléchisse enfin !

L’application Android vient de se mettre à jour et de passer à la version 7.4. En décompilant son APK, AndroidPolice a découvert un élément intéressant dans le fichier browse_configuration.xml, listant les applications ayant accès aux fonctionnalités de Google Play Musique. Dans cette version, on découvre la présence du paquet com.google.android.deskclock, correspondant à l’horloge de Google. On peut en déduire qu’il sera possible de se réveiller à l’avenir au son de nos artistes préférés… à condition bien sûr d’utiliser les deux applications en question.

Malheureusement, il ne s’agit là que de quelques lignes dans un fichier XML et il est encore impossible d’estimer une date pour cette fonctionnalité. La patience est donc de rigueur, d’autant que cela nécessitera a minima une mise à jour de l’application horloge. Rappelons que cette dernière a été actualisée il y a quelques jours pour enfin donner accès aux musiques présentes dans la mémoire du téléphone.



Horloge



Google Inc.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

Quelques autres changements

Cette mise à jour 7.4 de Google Play Musique apporte également quelques autres nouveautés plus discrètes, comme l’ajout d’un sous-menu « récents » dans le menu de navigation en plus du bouton présent sur la page d’accueil, ainsi que la transformation du bouton Play en égaliseur en mouvement sur la jaquette d’un morceau actuellement en cours de lecture.

Enfin, dernier changement probablement sans importance, la mention « Google Play » n’apparaît plus sur l’écran de chargement de l’application. On n’en tirera aucune conclusion pour le moment, même si avec Google il est possible de s’attendre à bien des choses, y compris un changement de nom surprise.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Qobuz…) ?

AndroidPolice

Source: Frandroid

Publié le

Google Allo arrive sur les ordinateurs

On pourra bientôt utiliser Google Allo depuis un ordinateur, c’est le vice-président de la communication produit chez Google qui l’annonce par le biais d’un tweet assez innatendu.

Google Allo lutte pour se faire une place dans le monde des applications de messagerie. Malgré l’engouement qu’elle avait créé à son annonce, elle peine à convaincre les utilisateurs. Si bien qu’un mois après sa sortie, elle commençait déjà à dégringoler dans les classements des applications les plus téléchargées, sur l’App Store ou le Google Play Store. Face à cet échec, Google compte bien remonter la pente et commencer à offrir des fonctionnalités à son application pour lui permettre d’attirer plus de monde !

Une fonctionnalité devenue presque indispensable

La semaine dernière il était question de l’arrivée prochaine de nouvelles fonctionnalités dans Google Allo comme des Emojis animés ou encore la compatibilité avec Android Auto, tout cela avait été découvert par un  »désassemblage » de l’APK de la dernière version. Cette fois-ci il n’y aura eu aucun désassemblage pour la future fonctionnalité majeure puisque c’est tout simplement Nick Fox, Vice président de la communication produit chez Google qui a tweeté cette capture d’écran de Google Allo tournant sur un ordinateur :

Toujours en développement, mais ça arrive sur n’importe quel ordinateur près de chez vous… #GoogleAllo #Avant-goût

Comme c’est le cas pour WhatsApp, il ne s’agit pas ici d’un véritable client dédié, mais d’un client web, qui devrait donc être compatible avec n’importe quelle plateforme du moment qu’elle possède un navigateur internet.

Serait-ce enfin le moment où Google va faire ce qu’il peut pour rendre Google Allo populaire et accessible ? Pour l’instant bien des choses l’empêchent de vraiment s’imposer comme l’incapacité de prendre en charge les SMS, Google Assistant qui n’existe qu’en anglais, en allemand, en hindi, en japonais et en portugais, et le manque de communication par rapport à l’application.

Twitter de Nick Fox

Source: Frandroid