Publié le

Files by Google gère maintenant les clés USB et disques dur externes

L’application Files by Google (anciennement Google Files Go) a été mise à jour. Désormais, elle peut accéder à la mémoire de stockage externe (USB).

Files by Google, l’application de gestion de la mémoire de Google sortie en 2017 vient de se mettre à jour avec une fonctionnalité très attendue. Désormais, elle est capable de gérer non seulement la mémoire interne du téléphone, mais également les périphériques externes qui pourraient être branchés dessus.

Pour mémoire, Files by Google se veut un moyen simplifier de gérer l’espace disque de votre smartphone. Non seulement il s’agit d’un gestionnaire de fichiers qui permet de naviguer dans vos dossiers, mais en plus l’application dispose d’un système de nettoyage qui permet de supprimer rapidement et facilement tous les fichiers inutiles qui pourraient consommer de l’espace.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cette nouvelle version de Files by Google supporte désormais l’USB OTG (On The Go). Si pour beaucoup cela ne change pas vraiment leur utilisation de l’explorateur de fichiers, ceux qui utilisent régulièrement du stockage externe avec leur smartphone seront ravis d’apprendre ce changement. Grâce à cela, ils pourront désormais naviguer dans leurs clés USB et disques durs externes directement depuis l’application.

Ce changement permet à l’application de rattraper un petit peu sa concurrence avec une fonctionnalité aujourd’hui courante, tout en restant très abordable pour le commun des mortels.

Cette mise à jour de File by Google est d’ores et déjà disponible sur le Google Play Store.

À lire sur FrAndroid : Les meilleurs explorateurs et gestionnaires de fichiers Android en 2018

9to5Google

Source: Frandroid

Publié le

🔥 Bon plan : 3 euros offerts sur Amazon en testant Amazon Music gratuitement

En écoutant pour la première fois une chanson depuis Prime Music, Amazon vous offre un code promotionnel de 3 euros à utiliser sur les commandes d’un montant minimum de 15 euros. Simple comme bonjour !

C’est une offre dont il est assez simple d’en profiter à condition d’être abonné au service Prime ou Prime Jeunes. Si c’est votre cas, il vous suffit ensuite de lancer Amazon Music depuis votre PC, smartphone, tablette ou encore votre enceinte connectée et d’écouter le titre de votre choix en entier. À la suite de quoi vous devriez recevoir un e-mail confirmant que vous profiterez bien de l’offre. Les codes seront envoyés à partir du 17 janvier 2019 et seront à utiliser jusqu’au 31 au plus tard.

Cette nouvelle apparaît quelques jours après qu’Amazon ait lancé une offre permettant de profiter d’Amazon Music Unlimited pendant 3 mois pour 0,99 euro seulement. Peut-être que ces offres vous donneront envie de jeter un coup d’oeil sur le service de streaming d’Amazon. Sorti il y a déjà plus d’un an à présent, il donne accès à plus de 50 millions de titres d’après l’entreprise et se présente comme une véritable alternative à Spotify et Deezer.



Amazon Music



Amazon Mobile LLC

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

L’offre est valable jusqu’au 10 janvier 2019 et vous n’aurez que jusqu’au 31 janvier 2019 pour en profiter.

Retrouvez l'offre sur Amazon

Retrouvez notre guide des meilleurs services de streaming.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Source: Frandroid

Publié le

Microsoft Edge supportera les extensions Chrome dans sa nouvelle version (Chromium)

La future version de du navigateur de Windows 10, Microsoft Edge, supportera toutes les extensions Chrome existantes. Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaiteraient basculer.

Le petit monde des navigateurs internet est dominé par Google Chrome malgré les nombreuses critiques faites à l’encontre de sa gourmandise en ressources. Certains concurrents essayent néanmoins de se battre contre cette domination, même si cela signifie pour certains d’accepter leur défaite.

Ainsi, Microsoft a annoncé récemment que Edge, le navigateur de Windows 10, se basera à l’avenir sur Chromium, une base open source utilisée par Chrome, mais aussi par Brave, Opera ou Vivaldi.

Les extensions au programme

Sur Reddit, Kyle Alden, le Project Manager de Microsoft Edge, a donné quelques informations supplémentaires à ce sujet. On y apprend notamment que Microsoft a l’intention de supporter les extensions Chrome avec cette version. C’est une excellente nouvelle sachant qu’il en existe un grand nombre, dont certaines indispensables à certains utilisateurs. Cela devrait donc faciliter l’adoption de ce nouveau navigateur, à condition bien sûr que tout soit parfaitement compatible.

Les PWA aussi

Dans son message, Kyle Alden annonce également que les Progressive Web Apps (PWA) seront également supportées et qu’elles pourront être installées directement depuis le navigateur, comme c’est le cas sur Chrome. Sans dévoiler plus de détails sur le sujet, il précise que « les PWA se comportant comme des applications natives sont importantes pour Microsoft » et que l’équipe en charge du projet va donc « chercher les bonnes intégrations système pour faire les choses correctement ».

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Voilà donc un discours plein de bonne volonté qui montre que Microsoft espère réellement récupérer des parts de marché dans le domaine de la navigation internet.

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android

r/Windows10

Source: Frandroid

Publié le

Google+ ferme 4 mois plus tôt après une nouvelle fuite de données des utilisateurs

Suite à la découverte d’une nouvelle faille dans son réseau social fantôme, Google a décidé d’en avancer la fermeture. Google+ fermera en avril.

Décidément, le réseau social Google+ n’a pas le droit à une fin de vie paisible. En octobre dernier, la découverte d’une fuite géante avait poussée Google à annoncer la fermeture complète du réseau social d’ici août 2019.

Fermeture de Google+ en avril 2019

Après un patch en novembre, c’est une nouvelle faille de sécurité qui a été découverte par les équipes de Google. La firme a donc pris la décision de fermer définitivement l’accès aux API de Google+ dans les 90 jours, et de mettre fin à Google+ dès avril 2019, 4 mois avant la fermeture prévue à l’origine.

52,5 millions d’utilisateurs touchés

La nouvelle faille découverte concerne une nouvelle fois l’API de Google+. C’est 52,5 millions d’utilisateurs qui sont concernés par ce bug, d’après Google. Avec cette faille, il était possible d’obtenir des informations de l’utilisateur pourtant réglées sur « privé ».

Cependant d’après Google, aucun tiers n’a utilisé cette faille avant sa découverte par la firme, et elle ne donnait pas l’accès aux informations les plus sensibles tel que les mots de passe, ou des informations financières. Les utilisateurs, professionnels ou non, qui ont été touchés par cette faille seront contactés par Google.

Le réseau social de Google continuera donc de fonctionner pendant 4 mois, au lieu de 8, avant de fermer définitivement ses portes.

9To5Google

Source: Frandroid

Publié le

Google Pay est disponible en France : tout ce qu’il faut savoir sur le service de paiement sans contact

Google Pay est enfin disponible en France. Banques partenaires, sécurité… voici tout ce qu’il faut savoir sur le paiement NFC depuis son smartphone de la firme de Mountain View.

Trois ans après son lancement aux États-Unis, Google Pay — anciennement Android Pay — arrive enfin officiellement en France. Après de multiples rumeurs et une première disponibilité très limitée, le service de paiement sans contact du géant de la recherche est désormais une réalité.

Ce mardi 11 décembre, tous les utilisateurs français pourront profiter de Google Pay et donc réaliser des achats sans avoir à sortir leur carte bleue, mais juste en apposant leur smartphone sur le terminal de paiement. Google vante d’ailleurs l’extrême simplicité de ce moyen de paiement puisqu’il suffit de déverrouiller le téléphone pour les transactions de moins de 30 euros (comme sur les CB), sans lancer l’application ou avoir à rentrer de mot de passe.

Néanmoins, tout le monde ne peut pas en profiter dès le jour du lancement, puisque quelques contraintes logistiques réduisent les possibilités. Voici donc tout ce que vous avez à savoir sur Google Pay.

Les smartphones compatibles

Du côté des smartphones, les restrictions sont plutôt faibles puisqu’ils doivent répondre à seulement deux critères :

  • tourner sous Android 5.0 Lollipop ou une version plus récente
  • être compatible NFC pour le paiement sans contact

Vous l’aurez compris, tous les smartphones haut de gamme sont donc compatibles, tandis qu’une grande sélection d’appareils d’entrée et de milieu de gamme peuvent également être utilisés pour payer d’un simple geste. La liste serait donc trop longue à faire ici, mais n’hésitez pas à consultez nos fiches produit pour vérifier si un modèle bien précis est compatible NFC ou non.

Enfin, notons que les appareils Wear OS affichent également une compatibilité avec Google Pay.

Les banques compatibles

Pour son lancement, on aurait pu attendre de Google des partenariats forts avec les grands groupes bancaires français comme l’avait fait Apple à son lancement, ou même Samsung, qui affichaient tous les deux les enseignes de BPCE (Banque Populaire Caisse d’Épargne) sur leur communiqué de presse d’annonce.

Malheureusement, la liste de Google est un peu moins prestigieuse avec des établissements bancaires bien plus jeunes, et plus dynamiques. On retrouve ainsi des néo-banques, mais aussi des banques en ligne ou encore un organisme de chèques déjeuners.

Voici la liste des banques et services compatibles avec Google Pay :

  • Boon
  • Boursorama Banque
  • Lydia
  • N26
  • Revolut
  • Edenred

À l’heure actuelle, seules les cartes Mastercard sont compatibles pour Boon et Revolut. Les Visa devraient être accessibles « très bientôt ».

Cette liste devrait s’étoffer à l’avenir. Google a déjà annoncé l’arrivée de Up (les Chèques Déjeuners), et on imagine que la Société Générale, détenteur de Boursorama, pourrait être également intéressée. Il est en outre possible de stocker plusieurs cartes au sein de l’application. Auquel cas, il est nécessaire de définir une carte principale qui sera utilisée par défaut, et de choisir au cas par cas pour les transactions avec d’autres CB.

Rappelons toutefois qu’il est impératif de disposer d’un compte chez l’un de ces organismes. Google n’est pas une banque et n’a pas vocation à le devenir.

Notons également que le service prend non seulement la forme d’une application dédiée, conçue par Google, mais aussi d’une API que les banques pourront appliquer à leurs propres applications.

La sécurité à plusieurs niveaux

Bien sûr, lorsqu’il s’agit de transactions bancaires, la sécurité joue un rôle important et Google a donc tenu à rassurer ses futurs utilisateurs. Toutes les coordonnées bancaires sont stockées de façon chiffrée et sécurisée dans des data center spéciaux, comme c’est déjà le cas pour ceux qui auraient par exemple renseigné leurs coordonnées sur le Google Play Store ou souscrit à un abonnement Google Play Musique / YouTube Premium. Il est par ailleurs évident que Google n’utilise pas ces données et ne les revend en aucun cas.

Google met l’accent sur la praticité de son service, puisqu’il suffit de poser son téléphone déverrouillé sur un terminal de paiement compatible pour effectuer un achat, sans confirmation ni demande d’authentification. Un système qui n’est pas sans rappeler celui des cartes bancaires actuelles et qui, comme ces dernières, est limité à 30 euros.

Au-delà de cette somme, l’utilisateur se verra demander une authentification plus sécurisée, comme une empreinte digitale ou un mot de passe.

Sur le smartphone est stocké un numéro de carte virtuel appelé « token », accompagné d’un cryptogramme unique. Ce token n’est utilisable qu’un nombre limité de fois avant de nécessiter une reconnexion au réseau et une nouvelle identification de l’utilisateur. Ainsi, même si l’on vous vole votre smartphone déverrouillé, personne ne pourra vous vider votre compte en banque.

Enfin, Google rappelle qu’avec l’application Localiser mon Appareil, il est possible de localiser, verrouiller et même effacer la mémoire de son téléphone à distance. De quoi rassurer en cas de perte.

Quels magasins compatibles ?

Aucune surprise, Google Pay fonctionne avec tous les terminaux compatibles avec le paiement sans contact. Pour les reconnaître, il faut vérifier la présence du logo ci-dessous — ou tout simplement demander au vendeur.

En plus de cela, vous retrouverez des boutons G Pay sur des applications et des sites pour payer en ligne plus simplement. Parmi les premiers partenaires à intégrer cette solution, on retrouve Deliveroo, Flixbus, Asos ou encore Ryan Air pour ne citer qu’eux. Une nouvelle fois, cette liste devrait s’étoffer à l’avenir.

Cartes de fidélité, cartes d’embarquement, tickets…

Plus qu’un simple moyen de paiement, Google Pay veut en réalité remplacer votre portefeuille. Il est ainsi possible d’enregistrer dans l’app dédiée des cartes de fidélité. En tout cas celles de certaines enseignes.

Cela permettra au passage d’avoir accès en un coup d’œil à certaines informations concernant le programme de fidélité. Google prend l’exemple d’Europcar, loueur automobile, et de son application permettant devoir en temps réel combien de voitures ont été louées et ainsi savoir si l’on peut profiter bientôt d’une promotion.

Il sera également possible d’y enregistrer d’autres documents, comme un ticket (place de cinéma, de concert…), ou encore la  carte d’embarquement de votre prochain voyage. Une fois encore, cela dépend des partenaires, et ce service ne sera en réalité disponible qu’en début 2019 avec l’arrivée de la compatibilité d’Air France.

Des promotions sous la main

Bienvenue dans le monde de consommation 2.0 ! Avec Google Pay, non seulement vous pourrez gagner du temps, mais potentiellement aussi de l’argent en faisant des économies.

En effet, Google annonce qu’un système de promotions est également disponible, avec la possibilité d’être averti, si l’utilisateur le souhaite et active cette fonction, d’être notifié d’une affaire immanquable en passant dans un magasin.

Télécharger Google Pay

L’application Google Pay est disponible directement sur le Google Play Store à partir de ce 11 décembre.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Microsoft Edge passe officiellement à Chromium : Google et Mozilla (Firefox) réagissent

Après quelques jours de rumeurs, voici l’officialisation, Microsoft Edge va évoluer et sera à l’avenir basé sur Chromium.

Les rumeurs avaient une nouvelle fois visé juste, puisque Microsoft va bien développer un tout nouveau navigateur pour Windows 10 basé sur le projet Chromium (Google Chrome).

Microsoft rejoint ainsi les navigateurs Brave, Opera ou Vivaldi qui sont également basés sur Chromium ou utilisent le moteur Blink.

Microsoft promet d’optimiser Chrome

Dans son communiqué, Microsoft promet de devenir un grand contributeur au projet Chromium. La firme veut en particulier :

  • adapter Chromium aux machines ARM
  • améliorer la compatibilité avec les appareils Windows
  • améliorer l’interface tactile
  • améliorer l’autonomie

Microsoft fait ici référence à des points où son navigateur Edge faisait mieux que Chrome sur Windows 10, notamment l’utilisation de ressources.

La firme en profite pour annoncer que Microsoft Edge devrait débarquer sur de nouvelles plateformes, macOS, Windows 7 et Windows 8 en particulier. Le navigateur est déjà disponible sur Android et iOS.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ces améliorations apportées au projet Chromium devrait avoir un effet sur tous les navigateurs dont il est dérivé, dont Google Chrome. Pour autant, avec cette stratégie, Microsoft pourrait devenir un redoutable concurrent sur ce marché pour Google.

Windows reste aujourd’hui le système majoritaire sur PC. Si Microsoft parvient à proposer un navigateur vraiment convaincant basé sur Chromium, la firme retire une bonne raison de s’embêter à télécharger un navigateur alternatif tel que Chrome qui n’apporterait alors que la synchronisation avec le compte Google, mais aussi le tracking des données utilisateurs.

Google et Mozilla réagissent

Google, à l’origine du projet Chromium, a évidemment réagi à cette annonce. Le géant se réjouit que Microsoft rejoigne les contributeurs de Chromium et a hâte de « travailler avec Microsoft pour faire avancer le web et proposer d’excellents navigateurs ».

En revanche, selon Mozilla, l’éditeur de Firefox : « en adoptant Chromium, Microsoft cède encore plus de contrôle à Google sur les informations relatives à nos activités en ligne ».

Chris Beard, le directeur général de Mozilla, a déclaré la chose suivante.

D’un point de vue social, civique et individuel, céder le contrôle d’une infrastructure Internet fondamentale à une seule entreprise est terrible. C’est pour cette raison que Mozilla existe. Mozilla est en concurrence avec Google non pas parce que c’est une bonne occasion de faire des affaires. Mozilla est en concurrence avec Google parce que la santé d’Internet et de nos vies numériques dépendent de la concurrence et du choix. Elles dépendent de la capacité des consommateurs à décider qu’ils attendent mieux que cela et à agir.

La décision de Microsoft va-t-elle rendre plus difficile la croissance de Firefox ? C’est possible. Accroître la puissance de Google est risqué sur de nombreux plans. Une grande partie de la réponse dépend de ce que font les développeurs Web et les entreprises qui créent des services et des sites Web. Si un produit comme Chromium a suffisamment de parts de marché, il devient alors plus facile pour les développeurs Web et les entreprises de décider de ne pas s’inquiéter si leurs services et sites fonctionnent sur autre chose que Chromium. C’est ce qui s’est passé lorsque Microsoft disposait d’un monopole sur le marché des navigateurs au début des années 2000 avant la sortie de Firefox. Et ça pourrait se reproduire.

Il y a en effet la crainte que Chromium devienne encore plus hégémonique, alors que Chrome est déjà le numéro 1 du marché, et que le Web se retrouve à nouveau comme au début des années 2000 avec Internet Explorer 6.

On peut se demander si Microsoft n’aurait pas pu plutôt adopter Gecko, le moteur de Firefox, et encourager une alternative réellement open source et libre, plutôt que souscrire au projet de Google.

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android

Microsoft

Source: Frandroid

Publié le

L’app de la semaine : j’ai passé plus de 2400 heures de ma vie à regarder des séries et je suis content de le savoir

Si comme moi, vous êtes un véritable sérievore, alors vous vous perdez parfois entre ce que vous avez déjà vu, ce qu’il vous reste à voir, ce que vous voulez revoir et ce que vous aimeriez bien voir. Heureusement, j’ai découvert il y a quelques années une app parfaite pour savoir où j’en suis dans mes séries.

Comme bon nombre de mes collègues, je suis un gros consommateur de séries : The Good Place, Sabrina, The Haunting, House of Cards, American Horror Story… C’est un sujet de conversation récurrent, et il nous arrive même de regarder certains épisodes ensemble. Mais à l’heure où l’on ne sait plus où donner de la tête entre la télévision, la vidéo et les plates-formes de streaming, on peut parfois s’y perdre.


Un ami m’a alors conseillé d’utiliser l’application TV Time (anciennement TV Show Time), qui me sert de journal de bord de sériephile. On peut non seulement consigner chaque épisode visionné, le noter, lui attribuer une « émotion » pour exprimer ce qu’il nous a fait ressentir, mais on a également accès à un calendrier complet qui nous informe des prochaines diffusions des séries que l’on suit. Grâce à TV Time, on est donc sûr de ne rien rater, et l’app recommande même de nouveaux programmes en fonction de nos goûts.



TV Time



Toze Labs

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Mais ce n’est pas tout : comme vous l’avez remarqué lorsque je vous ai parlé de mon application BG Stats pour les jeux de plateau, j’aime bien les statistiques, les graphiques et les pourcentages. On retrouve ce système ici pour les séries, avec le temps de visionnage total qui va vous faire froid dans le dos, mais aussi le type de séries que vous préférez, et même des petits quiz pour vérifier que vous avez tout bien compris.


Suivant les séries que vous suivez, TV Time vous propose également des articles et des podcasts susceptibles de vous intéresser, et vous pouvez bien sûr vous connecter à vos amis. L’application vient en plus de se refaire une beauté, et elle est gratuite : aucune raison de ne pas craquer !

Source: Frandroid

Publié le

Super Smash Bros Ultimate : voilà comment activer le chat vocal sur votre smartphone

Disponible depuis aujourd’hui sur Nintendo Switch, Super Smash Bros Ultimate vous permet de jouer en ligne avec vos amis, mais le jeu n’intègre pas directement de chat vocal. On vous explique comment en profiter en passant par un smartphone.

Super Smash Bros est disponible sur la Nintendo Switch ! Hélas, la politique de Nintendo en matière de chat vocal est pour le moins limitée. Pour en bénéficier, il vous faudra nécessairement passer par un smartphone. En effet, la console hybride ne permet pas nativement de discuter avec ses proches en jeu. S’il reste possible d’utiliser un logiciel de VoIP tiers comme Discord, Skype ou Teamspeak, Nintendo propose cependant sa propre solution, via l’application Nintendo Switch Online.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Une fois l’application installée sur votre smartphone, il vous suffit de l’ouvrir, de se rendre dans la partie « Chat vocal » et c’est tout. Dirigez-vous alors sur Super Smash Bros Ultimate au sein des menus En ligne => Smash => Arènes. Lorsque vous aurez rejoint une arène d’ami, ou lorsque vous configurez votre propre arène, vous verrez alors l’écran de votre smartphone afficher votre icône de joueur.



Dès lors, vos amis pourront vous entendre rager, vous enthousiasmer et même réagir à leur tour s’ils ont activé le microphone de leur smartphone. Bien entendu, il est possible de vous passer en muet si vous ne souhaitez pas être entendu. On notera par ailleurs que lorsqu’une partie est lancée, les joueurs sont divisés en « groupes ». Les joueurs en partie discuteront entre eux tandis que ceux dans la file d’attente ne pourront entendre que ceux à leurs côtés.



Dans l’ensemble, la solution est un moyen pratique d’organiser des soirées Super Smash Bros Ultimate à distance. Néanmoins, on peine à y voir un véritable intérêt par rapport à une solution de type Discord, déjà très utilisée. Surtout, le chat vocal est très limité, puisqu’il ne concerne que les arènes et pas les parties rapides. Il n’est pas non plus possible de discuter avec l’un de ses amis pendant que chacun joue en solo dans le mode campagne « Esprits ».

Acheter Super Smash Bros Ultimate sur Amazon

Source: Frandroid

Publié le

Facebook Messenger Lite s’ouvre aux GIFs et au partage de vidéo

La version allégée de Messenger, Messenger Lite, suffit à bien des utilisateurs et leur permet de consommer moins de bande passante et moins d’espace de stockage. Celle-ci s’améliore en intégrant désormais le support complet des GIFs et le partage de fichiers et de vidéos.

Messenger par Facebook est l’application de discussion instantanée la plus utilisée en Europe, et notamment en France. Toutefois, la compétition mondiale est rude, avec d’autres acteurs comme WhatsApp ou encore LINE prenant de nombreuses parts de marché.

Alors que Google Allo admet sa défaite, Facebook continue de raffiner sa formule et retouche désormais Messenger Lite, la version allégée de son application à destination des petites configurations et des petits forfaits. Celle-ci adopte plus d’options de partage.

Messenger Lite intègre les GIFs et le partage des vidéos

Une nouvelle mise à jour est en cours de déploiement pour l’application, qui reste malgré tout sous la barre des 10 Mo. Celle-ci va vous permettre enfin d’envoyer des GIFs (prononcé djif) et de les recevoir totalement animés. Jusqu’ici, lorsqu’un contact vous envoyait un GIF, celui-ci s’affichait, mais ne s’animait pas.

Pour ce faire, il vous faudra toutefois passer par un clavier intégrant un moteur de recherche de GIF, comme Gboard par exemple. Les options de partage de Messenger Lite ont également été améliorées : vous pouvez désormais partager avec vos amis des vidéos, mais aussi n’importe quel fichier.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

L’évolution est aussi bonne qu’étrange. Après tout, la mission de Messenger Lite est de prendre le moins d’espace et le moins de data possible. Or, ouvrir la porte à ce genre de partage tend à aussi ouvrir la porte à une consommation accrue de bande passante.

Pour autant, et c’est quelque peu le message de Facebook sur cette annonce : on ne peut pas aller contre les envies des utilisateurs. De plus, cette ouverture rend l’application toujours plus attirante pour les utilisateurs occidentaux qui chercheraient à faire un peu de ménage sur leurs smartphones.

Facebook

Source: Frandroid

Publié le

🔥 Bon plan : 3 mois de streaming musical Amazon Music Unlimited pour 0,99 euros

Besoin d’un nouveau service de streaming ? En ce moment, il est possible d’obtenir 3 mois d’abonnement à Amazon Music Unlimited, l’un des catalogues musicaux les plus complets du moment, pour moins de 1 euros.

Amazon s’est lui aussi lancé dans la bataille du streaming musical avec son service Amazon Music Unlimited. Sorti il y a déjà plus d’un an, le catalogue permet de profiter de plus de 50 millions de titres d’après l’entreprise (à l’inverse de la version Prime Music, offert avec l’abonnement Amazon Prime, qui ne donne accès qu’à 2 millions de titres). Il est possible de l’essayer pendant 3 mois pour seulement 0,99 euro grâce à une offre promotionnelle.



Amazon Music



Amazon Mobile LLC

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cette offre permet de profiter du service sur tous les supports possibles (Windows, macOS, iOS, Android et même dans certaines voitures). Vous devriez en tirer pleinement parti si êtes équipé d’un Amazon Echo ou d’un Echo Dot qui supportent tout deux Alexa.

Vous pouvez bien entendu annuler le renouvellement de votre abonnement avant les 3 mois d’utilisations si vous ne souhaitez pas conserver le service.

Pourquoi recommande-t-on cette offre ?

  • Elle permet de profiter d’Amazon Music Unlimited pour moins de 1 euro
  • Le catalogue est très complet
  • C’est l’occasion de tester le service !

Profitez d’Amazon Music pendant 3 mois pour 0,99 euro seulement en suivant ce lien. L’offre est valable jusqu’au 02/01/2019.

Retrouvez l'offre d'Amazon Music

Retrouvez notre guide des meilleurs services de streaming.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Source: Frandroid