Publié le

Android : les développeurs pourront bientôt vous forcer à mettre à jour vos applications

Hier soir avait lieu, en même temps que Samsung, la conférence développeur d’Android. Nous y avons appris l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité pour les développeurs : la possibilité de forcer la mise à jour d’une de leur application.

Hier soir, l’événement le plus suivi ne fut autre que la conférence développeur de Samsung, puisque le constructeur coréen y a dévoilé son premier smartphone pliable en prime d’une nouvelle interface pour ses smartphones et d’améliorations pour Bixby.

Du même temps se tenait la conférence développeur Android, qui a d’ailleurs pointé du doigt que les écrans pliables seraient supportés nativement. Ce n’est toutefois pas la seule bonne nouvelle pour les développeurs.

Meilleur contrôle des mises à jour d’application

En effet, une autre annonce majeure pour les développeurs est la création d’une nouvelle API nommée « In-App Updates ». Réclamée par les développeurs, celle-ci leur permettra de pousser les mises à jour de deux manières.

La première, réservée à un contexte où une mauvaise mise à jour a été déployée et où le développeur souhaite vraiment s’en débarrasser (corriger un bug, apporter un patch de sécurité crucial…), permettra d’afficher un message plein écran à l’ouverture d’une application, bloquant son accès pendant que la dernière mise à jour est téléchargée.

Le second cas de figure est plus flexible et permet de laisser l’application fonctionner pendant que la mise à jour est automatiquement téléchargée en arrière-plan.

Cette nouvelle API permet donc à l’application elle-même d’envoyer un signal au Play Store afin de télécharger une mise à jour, alors que le lieu commun aujourd’hui est que le Play Store est maître de cela. Les développeurs ne peuvent que réaliser un petit « check » pour vérifier que la dernière version est installée, sans aucun contrôle sur le comportement de l’utilisateur.

Google n’a pas précisé quand cette nouvelle API Sera officiellement déployée et se contente d’affirmer que tous les développeurs y auront bientôt accès.

Autres nouveautés

D’autres nouveautés ont été annoncées concernant strictement les développeurs. Ainsi, la dernière version du langage de programmation Kotlin est désormais supportée, tandis qu’Android Jetpack a le droit à de nouvelles fonctionnalités. Le temps de compilation d’Android Studio va également être accéléré et de nouveaux plugins en ce sens sont en cours de développement par Google.

Chrome OS va également avoir le droit à son intégration officielle au sein d’Android Studio au début de l’année prochaine, de manière à pouvoir optimiser les applications Linux au sein du système d’exploitation.

TechCrunch

Source: Frandroid

Publié le

Comment tester Samsung One UI en avant-première : la nouvelle interface des smartphones Galaxy

Samsung a annoncé sa toute nouvelle interface One UI. Elle sera déployée massivement dès janvier 2019, mais vous aurez la possibilité de la tester avant.

Après l’annonce de la nouvelle interface One UI, Samsung a également annoncé le programme bêta One UI. Si l’utilisation excessive de coins arrondis ne vous dérange pas, vous pouvez vous inscrire au programme bêta One UI très facilement.

Deux applications à télécharger

Vous devez d’abord télécharger l’application Samsung Members depuis le Play Store. Une fois que vous vous êtes connecté avec votre compte Samsung, vous devez sélectionner Enregistrement au programme bêta de One UI pour soumettre votre candidature. Si vous êtes sélectionné, allez dans Paramètres, puis sur Mettre à jour le logiciel pour sélectionner l’option Télécharger les mises à jour manuellement. À partir de là, attendez que la version bêta de One UI soit téléchargée et installée sur votre appareil.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Si vous avez une version américaine, il faudra télécharger Samsung+. C’est un programme très semblable à Samsung Members, mais pour l’Amérique du Nord.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cette version bêta de One UI sera d’abord proposée aux utilisateurs de Galaxy S9, Galaxy S9 Plus et Galaxy Note 9 aux États-Unis, en Allemagne, en Corée, en Chine, en France, en Inde, en Pologne, au Royaume-Uni et en Espagne.

Annoncée lors d’une conférence de développeurs organisée par Samsung à San Francisco, One UI se concentre sur trois aspects : la simplification, la convivialité et l’amélioration de l’aspect visuel. Nous aurons certainement l’occasion de vous proposer très vite une présentation plus précise des nouveautés de One UI sur un de nos appareils Galaxy. Pour rappel, Samsung prévoit de déployer One UI en version finale début 2019.

À lire sur FrAndroid : Samsung One UI : découvrez la nouvelle interface des smartphones Galaxy

Source: Frandroid

Publié le

Rome: Total War prévu sur Android après deux ans exclusivement sur iOS

Rome: Total va enfin être porté sur Android. C’est ce que vient d’annoncer son éditeur.

Le portage de jeux classiques sur smartphone nous rappelle malheureusement que certains jeux ont beaucoup vieilli. Ce n’est pas que du graphisme ou des bandes sonores, mais aussi la mécanique et l’accessibilité. Heureusement… ce n’est pas le cas de la série Total War. Depuis la sortie de Rome, les mécanismes à la base de Total War n’ont pas connu de changements significatifs. Ce qui était un système brillant en 2004 l’est toujours, quelle que soit la plate-forme sur laquelle vous choisissez de jouer. Et nous allons avoir la chance de profiter de Rome: Total War sur Android.

Lien YouTube

Le jeu était déjà disponible sur iOS depuis deux ans, et il ne faudra pas s’attendre à de grandes nouveautés sur Android. Bien que les batailles soient de grande ampleur, où des dizaines d’unités peuvent s’affronter en même temps, les personnages individuels manquent de détails. Par contre, les cartes de bataille sont assez claires. L’esthétique n’est cependant pas la raison pour laquelle les gens jouent à ces jeux. Ce qui est important, c’est que le jeu a gardé son mécanisme qui a fait son succès et c’est parfait pour tester vos capacités stratégiques.

Par contre, Rome: Total War ne fonctionnera pas sur tous les smartphones Android du marché. Il sera progressivement compatible avec un large catalogue, mais l’éditeur a préféré nous prévenir qu’il préfère garantir que les performances des appareils soient suffisantes. En d’autres mots, il va tester le jeu sur un maximum d’appareils.

Rappelons que Rome: Total War coûte actuellement 10,99 euros pour iPad et iPhone. Nous verrons quel prix sera fixé pour le passage à Android. On espère surtout qu’il ne devienne pas un pay-to-win. Pour le moment, pas de date pour la disponibilité sur le Play Store, mais il devrait arriver très vite, en 2019.

À lire sur FrAndroid : Les meilleurs jeux gratuits sur Android en 2018

Source: Frandroid

Publié le

Uber lance un service par abonnement aux Etats-Unis pour garder ses clients

Uber lance un abonnement dans cinq grandes villes aux États-Unis permettant aux clients de réaliser près de 15 % d’économies. Un moyen pour l’entreprise de satisfaire ses clients, ses chauffeurs et d’attaquer ses concurrents comme Lyft.

 

N’avez-vous jamais été énervé de voir le prix de vos courses Uber exploser d’une minute à l’autre ? Un problème que l’entreprise VTC souhaite pallier en proposant un abonnement mensuel entre 14,99 et 24,99 dollars par mois à ses utilisateurs américains. De quoi limiter leurs dépenses de 15 % d’après la firme.

Les utilisateurs ayant opté pour l’abonnement Ride Pass n’auront plus à se soucier des fluctuations appliquées aux courses. Ce sont ces dernières qui font gonfler la note, car Uber fonctionne avec un système de tarification dynamique, influencé par l’offre et la demande principalement (mais aussi les intempéries par exemple). Un abonnement qui rappellera à certains le système mis en place par Amazon avec son service Prime. Uber s’adresse ainsi à ses plus grands utilisateurs et espère les fidéliser.

Le Ride Pass est pour le moment disponible dans cinq grandes villes américaines : Austin, Denver, Miami, Orlando et Los Angeles. C’est dans la Cité des Anges que l’abonnement sera le plus coûteux (24,99 contre 14,99 dollars), car il donne accès en plus aux trottinettes Lim ainsi qu’au vélo électrique Jump, deux services rachetés par Uber précisent nos confrères de Numerama.

Une concurrence rude

Depuis la création d’Uber en 2009, la start-up doit faire face à de sérieux concurrents comme Lyft. Ce dernier a lui aussi récemment lancé un abonnement mensuel à 300 dollars, le All-Access Plan. Il permet de réaliser jusqu’à 30 courses à 15 dollars maximum (si le trajet coûte plus, les clients n’ont qu’à régler la différence). Les utilisateurs ont donc le choix à présent.

L’arrivée de ce nouveau service, Ride Pass, ne devrait pas changer la situation des chauffeurs. Uber affirme que ces derniers gagneront la même somme sur les courses, car elle prendra en charge la différence de prix. Sur le plan financier, d’ailleurs, rappelons qu’Uber a perdu 4,5 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros) en 2017, pour un chiffre d’affaires net de 7,5 milliards de dollars (6 milliards d’euros) selon Europe 1. Un contexte délicat dans la mesure où la société doit faire son entrée en bourse en 2019.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Pour contrer Vélib’, Uber va lancer ses vélos électriques en libre service dès 2019

The Verge

Source: Frandroid

Publié le

Google Maps va encore récupérer une fonctionnalité importante de Waze

Depuis qu’il a racheté Waze, Google ne cesse de multiplier les ponts entre celui-ci et son application GPS Google Maps. La fonctionnalité de signalement d’accidents et de radars de la première ne va pas tarder à arriver sur la seconde.

Les applications GPS sur les smartphones sont parmi les plus anciennes, mais aussi les plus importantes dans nos habitudes de consommation. Et à ce titre, Google Maps s’est très vite placé comme la meilleure solution disponible, au moins pour les piétons.

Pour les automobilistes, une autre a réussi à prendre énormément de place dans ce secteur concurrentiel : Waze. C’est pourquoi Google l’a racheté, et grappille petit à petit ses fonctionnalités les plus importantes pour les rajouter à son GPS maison.

C’est ainsi que nous apprenons, par le biais d’Android Police, qu’encore une autre fonctionnalité de Waze va être transvasée sur Google Maps : le signalement. Plusieurs utilisateurs rapportent l’apparition d’une option en cours de navigation permettant d’indiquer la présence d’un radar ou un accident aux autres utilisateurs de la plateforme.

Vous reconnaîtrez là la principale particularité de Waze qui a d’ailleurs fait la popularité de cette communauté de conducteurs 2.0. Pour l’heure, Maps affiche les événements routiers repérés par la communauté Waze, mais ne permet pas d’y participer.

Cette nouvelle fonctionnalité n’est apparue que pour très peu d’utilisateurs actuellement, faisant qu’il s’agit probablement d’un test sur un petit échantillon d’utilisateurs. Nous savons au moins qu’elle arrive à l’avenir donc, mais il est bien impossible d’en connaître la date de déploiement définitif. Patience est de mise.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Votre smartphone peut-il faire tourner cette vidéo 8K capturée par la NASA ?

La NASA a mis en ligne une vidéo en 8K de minutes : c’est l’occasion de tester nos smartphones.

La définition 8K arrive à son rythme sur le marché… dans un premier temps à travers nouveaux modèles de TV dès cette fin d’année. Dans les mois à venir, les modèles vont se multiplier, les prix vont baisser… et le contenu va tranquillement faire son apparition sur les plateformes comme YouTube puis Netflix, Amazon Prime Video et ainsi de suite. En attendant, la NASA a mis en ligne une vidéo tournée en 8K dans la Station spatiale internationale, en abrégé ISS (en anglais).

La caméra RED Helium 8K

Il s’agit d’une petite vidéo de 3 minutes capturée par la NASA et l’ESA où on observe la vie à l’intérieur avec quelques magnifiques plans extérieurs de notre planète, le tout a été enregistré avec une caméra RED Helium 8K en définition 8192 x 4320 pixels.

Bien que la vidéo soit disponible sur YouTube en différentes définitions (y compris 8K), ce qui est intéressant est la version disponible au téléchargement sur le site de la NASA, sans grande compression, au format MP4 et occupant pas moins de 3 Go. Pour la télécharger, il suffit de copier le lien vidéo dans un gestionnaire de téléchargement ou de la télécharger directement depuis son navigateur. D’ailleurs, voici notre guide dédié aux lecteurs de vidéos sous Android. Théoriquement, VLC est capable de lire des vidéos 8K sur les smartphones haut de gamme. Evidemment, la vidéo ne sera pas affichée en 8K sur votre smartphone, mais vous pourrez observer les limites des SoC actuels pour décoder ce type de format. Attention : 3 Go de téléchargement, faites-le en WiFi et sur une connexion très haut débit.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Lien YouTube

Source: Frandroid

Publié le

Google Podcasts facilite enfin le partage de vos émissions favorites

Les fonctionnalités manquent sur l’application Google Podcasts, mais celle-ci apporte petit à petit des nouveautés. Aujourd’hui elle offre la possibilité de créer facilement des liens vers vos émissions préférées.

Google s’est lancé après tout le monde dans la bataille du podcast, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est parti à la va-vite. L’application Podcasts manque ainsi de fonctionnalités simples par rapport à la concurrence. Il est par exemple impossible de télécharger automatiquement les épisodes des podcasts auquel on est abonné, ce qui est tout de même une fonctionnalité basique. Mais les choses s’améliorent petit à petit, et il est désormais possible de partager facilement toutes vos émissions préférées avec vos proches en créant des liens.

La manipulation est vraiment très basique. Une fois placé sur l’épisode de votre choix, il suffit d’appuyer sur les trois petits points en haut à droite de votre écran et de choisir Partager afin de générer un lien.


 

La manipulation fonctionne avec les smartphones. Si vous tentez d’ouvrir le lien depuis votre PC (voici un lien test vers l’un de nos podcast Salut Techie), une page s’ouvrira et vous redirigera vers le Google Play Store.

Hey, nous aussi on fait du podcast

Cela va bientôt faire un an (déjà !) que la rédaction de FrAndroid réalise des podcasts répondant au nom de Salut Techie. Chaque mois, Omar, Maxime, Cassim, Manu, Ulrich et même Loup revisitent l’actualité dans une ambiance décontractée. Il d’ailleurs possible de s’y abonner avec Google Podcasts et de partager nos émissions avec vos proches à présent (et n’oublions pas Club Internet animés par nos amis de Numerama).

Nous vous invitons à jeter une oreille à Salut Techie en suivant ce lien.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Comment s’abonner à Salut Techie, le podcast Android de référence ?

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Google Chrome : les sites qui « trompent » les internautes n’auront plus de pubs

La version 71 de Google Chrome va bloquer absolument toutes les publicités sur les sites dont l’expérience offerte aux utilisateurs est jugée abusives.

Depuis un bon moment, Google Chrome tente de rendre l’expérience utilisateur plus agréable sur son navigateur. Cela passe par un design soigné, une meilleure sécurité du service, une bonne gestion de l’énergie consommée et aussi par un contrôle plus assidu des publicités intrusives.

Mais Google veut aller plus loin pour améliorer son navigateur. Chrome 71 promet ainsi de punir les sites offrant des « expériences abusives » en coupant absolument toutes les publicités qui y sont affichées. Pour un peu plus de clarté, la firme aux quatre couleurs détaille les mauvaises pratiques qu’elle entend condamner dans une page dédiée.

« Les expériences abusives ont pour objectif de tromper l’utilisateur. Une expérience est considérée comme abusive si elle remplit l’une des conditions mentionnées ci-dessous »écrit Google. Plus précisément, ce dernier liste quelques procédés qu’il ne compte pas tolérer.

Les mauvaises pratiques dans le collimateur

Parmi eux on note par exemple messages falsifiés qui sont des éléments ressemblant « à des applications de discussion, des avertissements, des boîtes de dialogue système ou d’autres notifications renvoyant l’internaute vers une annonce ou une page de destination lorsqu’il clique dessus ». Les zones de clics inattendues (arrière-plans transparents par exemple) sont également sanctionnées.

Évidemment, Google rappelle aussi que toutes tentatives d’hameçonnage, les redirections automatiques et la présence de logiciels malveillants font de toute évidence partie des « expériences abusives » identifiées. Chrome 71 est toujours en développement et devrait pouvoir être déployé vers le mois de décembre.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android

9to5Google

Source: Frandroid

Publié le

Voici la nouvelle interface blanche du Google Play Store

Après de premiers indices au printemps derniers, Google a finalement commencé le déploiement de la nouvelle interface du Play Store sur Android. Au programme, un design blanc, bien plus lumineux et du Material Theming.

En avril dernier, le site 9to5Google mettait la main sur ce qui serait la nouvelle version du Play Store de Google sur Android. Le site spécialisé publiait ainsi des captures d’écran montrant notamment une liste des applications ou un volet latéral affichés tout en blanc, de même que la méthode de paiement.

Six mois plus tard, Google a finalement commencé le déploiement de cette nouvelle interface, comme nous l’a confirmé un de nos lecteurs. Celui-ci nous a partagé plusieurs captures d’écran de la nouvelle interface. Outre la liste des applications, on peut également découvrir des menus bien plus lumineux où le vert, emblématique du Play Store, a disparu des titres des différentes rubriques.

On notera que la version du Play Store concernée est la 12.3.19-all [0] [PR] 218276083. Cependant, le lecteur nous confirme que la version du Play Store sur sa tablette Android est identique et qu’elle ne bénéficie pas de la nouvelle interface. De quoi laisser penser que Google mettrait son application à jour via un système de partition A/B.

Merci à Encestral Z pour les captures d’écran










À lire sur FrAndroid : Le Google Play Store revoit son design en blanc pour une future mise à jour

Source: Frandroid

Publié le

Spotify à la conquête du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie (entre autres)

Spotify a lancé ses premières invitations aux utilisateurs du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Un moyen de préparer le terrain avant une arrivée en grande pompe sur un marché qui permettrait de récupérer de nouveaux abonnés.

Dans un contexte où Apple Music s’est imposé en l’espace de 3 ans sur le marché de la musique en streaming, Spotify cherche de nouveaux leviers de croissance. Le géant suédois espère agrandir sa communauté de 191 millions d’utilisateurs (pour 87 millions d’abonnés d’après The Verge) en s’attaquant au Moyen-Orient et à la l’Afrique du Nord (MENA), deux régions laissées pour compte par les géants du steaming musical.

Spotify a ainsi commencé son déploiement en distribuant des invitations à certains utilisateurs de la MENA. Cela comprend des pays comme l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, l’Égypte, le Koweït ou encore le Qatar.

David contre Goliath

Les utilisateurs de la MENA n’ont pas attendus l’arrivée des géants du streaming pour écouter de la musique. Des solutions locales existent depuis longtemps comme Anghami au Liban qui compte déjà 55 millions d’utilisateurs. À noter que Deezer par exemple est disponible dans quelques pays et que Universal Music propose des playlists en partenariat avec des opérateurs locaux.

Si Spotify peut se compter sur son simple nom pour attirer au moins de la curiosité, le service devrait être amené à travailler sur l’éditorialisation de ses contenus ainsi qu’à son système d’abonnement, afin qu’ils correspondent aux attentes du marché nord-africain et du Moyen-Orient. Une conquête sur le long terme.

Retrouvez notre guide des meilleurs services de musique en streaming en 2018.



Spotify



Spotify Ltd.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Android Police

Source: Frandroid