Publié le

Microsoft répond à Google Project Stream et veut nous faire jouer à la Xbox sur smartphone

Microsoft annonce à son tour Project xCloud, son ambition pour nous faire jouer aux jeux Xbox grâce au cloud sur tout type d’appareil : une console de jeu, un PC ou un smartphone sous Android.

Historiquement, l’industrie du jeu vidéo se divisait entre trois mondes : la console de jeu dans le salon, le PC dans le bureau et les appareils mobiles dans les transports. En juin, à l’E3, Microsoft a annoncé son ambition d’unir ses trois univers grâce au cloud gaming. L’idée ? Faire tourner les jeux sur des serveurs distants, pour que les performances de l’appareil ne rentrent plus en compte lors du choix d’un jeu. En d’autres termes, pouvoir jouer aux jeux les plus sophistiqués sur smartphone grâce au streaming.

Google a présenté en fanfare son Project Stream qui reprend le même principe, et promet de faire tourner Assassin’s Creed Odyssey dans une simple fenêtre Chrome. Microsoft a visiblement souhaité y réagir en précisant ses propres plans avec Project xCloud.

Écran tactile ou manette Xbox Bluetooth

Dans un annonce sur son site officiel, Microsoft annonce vouloir faire du jeu vidéo quelque chose d’aussi accessible que la musique, avec Spotify, ou la vidéo, avec Netflix, grâce au streaming. Pour cela, il faudra d’abord adapter le gameplay des jeux consoles aux appareils mobiles et tactiles.

Lien YouTube

Deux solutions seront proposées. La première, et la plus ergonomique, sera de connecter une manette Xbox en Bluetooth à son appareil Android. La seconde sera d’utiliser les commandes tactiles disponibles à l’écran. Autant vous dire que ce ne sera pas avec cette méthode que vous enchaînerez les frags sur le dernier FPS à la mode.

Transformer Azure en ferme de Xbox

La firme explique avoir désossé ses consoles Xbox One X pour les transformer en serveurs de calculs graphiques. Ces machines seront installées petit à petit dans les 54 groupes de datacenters Azure qui devraient permettre de faire du jeu à l’échelle mondiale. C’est justement l’une des problématiques du cloud gaming.

Lien YouTube

Pour Microsoft, le principal objectif est de réduire au maximum la latence qui sera l’élément le plus important à prendre en compte pour des jeux vidéo qui sont par définition interactifs. La latence importe peu pour regarder une vidéo sur YouTube ou Netflix, tant que la vidéo est fluide, mais avec un jeu vidéo, elle pourrait rendre l’expérience très frustrante. Le papa de Xbox veut en plus que son service soit accessible en 4G et 5G, des réseaux sensibles aux perturbations et dont le nombre d’utilisateurs locaux peut facilement impacter la qualité d’une connexion.

Les premiers tests publics de la technologie sont attendus pour l’année prochaine, alors que ceux de Google ont déjà démarré.

Microsoft

Source: Frandroid

Publié le

Shadow : lancement le 20 avril du cloud gaming à la française

Après plusieurs mois de beta-test, Shadow va être lancé officiellement le 20 avril.

Boitier final de Shadow

Tout n’est pas encore prêt, mais Shadow fonctionne : l’équipe française a relevé de nombreux défis depuis un premier lancement en décembre auprès de quelques centaines de beta-testeurs, puis dernièrement avec 3 000 pré-ventes. Le client Android est prêt, nous l’avons testé, mais les clients Linux, Windows, iOS et macOS sont toujours en cours de développement. Par contre, le boitier fonctionne désormais, l’expérience est au rendez-vous après plusieurs mises à jour.

À lire sur FrAndroid : Nous avons testé Shadow sur Android, la puissance d’une GeForce 1070 sur mon smartphone

Pour rappel, Shadow est une offre de cloud-gaming : aujourd’hui réservé aux abonnés fibrés, Shadow permet d’accéder à un PC distant sous Windows 10, équipé d’une Geforce 1070 de Nvidia, d’un processeur Intel Xeon avec 6 threads utilisables, de 12 Go de RAM et d’un disque dur SSD de 256 Go permettant de stocker vos jeux chez Shadow, sans avoir à les télécharger jusqu’à chez vous. Shadow promet ainsi une latence très faible, imperceptible selon eux. Vous pouvez y accéder depuis le boitier fourni, mais aussi depuis un client (disponible pour le moment sur Android).

Nous avons testé Shadow à plusieurs reprises, retrouvez notre avis sur la beta-test à cette adresse. Le site officiel de Shadow est disponible à cette adresse, les inscriptions seront ouvertes le 20 avril prochain. L’abonnement est à moins de 30 euros par mois si vous vous engagez sur 12 mois, la location du boitier est comprise dans l’offre.

À lire sur FrAndroid : Notre avis sur Shadow, l’ordinateur du cloud pour jouer à The Witcher sur Android

Source: Frandroid