Publié le

Nintendo Switch : le contrôle parental peut être facilement détourné

Pour déjouer le contrôle parental de la Nintendo Switch, il suffit de profiter de la partie portable de la machine.

La Nintendo Switch est sortie il y a une quinzaine de jours. La console hybride s’accompagne d’une application indispensable pour les familles, à savoir le contrôle parental. Cependant, il est possible de détourner les autorisations de façon très simple.

Passer outre le contrôle parental

L’application de contrôle parental pour la Nintendo Switch permet aux parents de surveiller l’activité et la durée de jeu de leurs enfants lorsqu’ils jouent à la dernière console de Nintendo. Cependant il est facile de passer outre cette surveillance. Pour cela, il suffit que la Switch soit hors-ligne, ce qui arrive si vous êtes en déplacement… En effet, le suivi s’arrête à ce moment-là.

Le côté nomade de la machine permet décidément de trouver un peu plus de liberté…

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Le test de la Nintendo Switch par Numerama

Source: Frandroid

Publié le

Google Family Link : l’appli ultime de contrôle parental sur Android est en préparation

Google vient de lancer une nouvelle application : Family Link. Pour le moment réservée à quelques bêta-testeurs américains, l’application va permettre aux parents de mettre en place un contrôle sur les smartphones et tablettes de leurs enfants.

Allô !

Les enfants sont de plus en plus accros à leur smartphone, et de plus en plus jeunes. C’est une vraie problématique pour les parents, qui perdent bien souvent leur autorité. Google prépare une application particulièrement intéressante : il s’agit de Family Link.

Blocage de l’installation des apps à distance

Cette application permet d’avoir un contrôle parental sur le système Android, à distance. En tant que parents, vous pourrez ainsi gérer les applications installées par vos enfants (pour bloquer une installation, par exemple), gérer les horaires d’utilisation (l’heure de coucher en particulier) et obtenir quelques statistiques sur l’utilisation des appareils : le temps passé, le nombre de messages envoyés et ainsi de suite, sous la forme d’un rapport hebdomadaire et mensuel.

Heure de coucher

Pour le moment, quelques restrictions : l’application est réservée à Android 7.0 Nougat, une version très peu déployée, et pour les résidents américains. Google lance dans un premier temps une expérimentation, et pourrait à terme déployer l’application dans le monde entier. Vous trouverez davantage d’informations sur le site officiel.

En attendant, quelles sont les applications de contrôle parental sur Android ?

Très bonne question ! Il n’existe pas d’applications aussi avancées que celle de Google. Techniquement, ce n’est pas possible : Google peut bloquer l’installation d’apps, et récupérer des données très précises d’utilisation. Néanmoins, il y a tout de même quelques solutions tierces. Norton a développé sa solution Family Safety, qui n’est pas très agile et très restrictive, mais elle peut répondre à quelques problématiques de parents.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

Même chose pour Kid’s Place qui met en place un écosystème contrôlé.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

Blocage de certaines URL, de mots-clés précis, d’applications ou contrôle du temps d’utilisation… Vous l’aurez compris, les solutions tierces actuelles n’offrent pas assez d’agilité, et ne sont pas aussi complètes que Family Link. Google profitera certainement de la Google I/O pour évoquer cette nouvelle solution.

D’ailleurs, Google pourrait prendre exemple sur Nintendo qui a développé une série d’apps de contrôle parental pour la Switch, très efficaces.

Source: Frandroid