Publié le

Waze et Coyote n’auront finalement pas à cacher les contrôles routiers

Victoire pour l’association 40 millions d’automobilistes : la loi d’orientation des mobilités abandonne l’article qui visait à cacher les contrôles routiers dans les applications telles que Waze et Coyote.

Les applications de GPS intégrant des rapports d’incident envoyés par les utilisateurs ont souvent été pointées du doigt pour leurs capacités à prévenir des contrôles routiers faits pour la prévention des accidents de la route. La loi s’était adaptée une première fois afin de forcer ces applications, comme Waze ou Coyote, à masquer la nature du contrôle.

Le projet de loi d’orientation des mobilités présenté avait pour idée d’aller plus loin en l’interdisant totalement dans certains cas. Cependant, l’association 40 millions d’automobilistes s’est mobilisée afin de faire disparaître cet article du projet.

C’est désormais chose faite comme le rapporte Le Parisien. L’article a tout bonnement disparu du texte final, le ministère des Transports indiquant une mesure qui n’était « pas aboutie ». Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, a lui déclaré : « C’est un texte qui ne servait à rien. Il existe déjà une législation claire. Les applications annoncent les zones de danger, mais pas les zones d’implantation. C’est une première victoire ».

Le journal souligne tout de même que Waze ne respecte pas vraiment cette législation, continuant d’indiquer les zones d’implantation au sein de son application. Aussi, il apparaît dans ce contexte que ce projet est loin d’être abandonné, et que Waze pourrait particulièrement rentrer dans le collimateur du gouvernement à l’avenir.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Le Parisien

Source: Frandroid

Publié le

Coyote 10.5 : le meilleur des radars et du guidage avec Here

Le meilleur du guidage combiné au meilleur avertisseur de radars. C’est en substance ce que propose désormais Coyote, avec une mise à jour majeure de son application Android et iOS.

En janvier 2016, Coyote prenait un nouveau départ sur mobile avec iCoyote 10. Son application d’ »aide à la conduite » (autrement dit d’avertisseur de radar) se dotait de fonctionnalités de guidage et d’information trafic, et rivalisait ainsi avec l’application tout-en-un Waze.

Malheureusement le guidage n’était pas à la hauteur d’autres applications, et iCoyote n’avait pas détrôné Waze pour la majorité des conducteurs.

Here à la manœuvre

Conscient de ces lacunes, la société française a revu sa copie. Elle lance ainsi Coyote 10.5, une mise à jour majeure qui corrige, du moins sur le papier, la majorité des défauts de la version précédente.

En effet, Coyote 10.5 n’utilise plus seulement la cartographie Here, désormais elle exploite aussi son « algorithme performant de navigation ».

Here est moins populaire que Waze mais tout aussi réputé. Descendant de Navteq, racheté par Nokia, ce spécialiste de la cartographie et éditeur de services dérivés a été racheté en 2015 par un consortium réunissant les constructeurs Volkswagen (Audi), Daimler (Mercedes) et BMW.

C’est donc la technologie éprouvée de Here qui calcule dorénavant les itinéraires. En outre, les conducteurs sont automatiquement reroutés en fonction du trafic. La recherche d’une destination et le calcul de l’heure d’arrivée sont plus précis. Enfin, la carte passe en 3D et se pare de la fonction « Lane Assist », qui indique quelles files emprunter aux abords des bifurcations.

Un service payant, gage de fiabilité

Le guidage et l’information trafic sont gratuits. Autrement l’application n’aurait aucune chance face à Waze. Si ce n’est qu’en plus elle est dépourvue de publicité.

Mais le point différenciant de Coyote c’est sa fonction redoutable d’avertisseur de radar. Il faut payer pour en profiter, 12 euros pour un mois, 50 euros pour un an (soit 4,20 euros/mois) ou encore 90 euros pour deux ans (soit 3,75 euros/mois). Les abonnements d’un et deux ans sont actuellement en promotion pour respectivement 30 et 50 euros, soit 2,50 et 2 euros/mois.

Des tarifs non négligeables, mais d’une certaine manière c’est l’atout de Coyote, puisque ces abonnements garantissent l’assiduité de ses 5 millions de membres. Aucun radar ou presque n’échappe à la vigilance de ses 5 millions de membres.



Coyote



Coyote System

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid