Publié le

Nokia, OnePlus, Huawei et Xiaomi épinglés pour tuer trop facilement vos applications

Des développeurs ne supportent plus de voir leurs applications mal fonctionner à cause du logiciel installé par certains fabricants. Un site a été mis en place pour tenter de trouver des solutions.

La gestion du multitâche a toujours été l’une des forces d’Android. Elle permet aux applications de continuer certains travaux en tâche de fond, alors que vous utilisez une autre application. Il s’agit d’un pouvoir à double tranchant, car il peut aussi être la source d’une surconsommation de nos appareils mobile, et donc d’une diminution de leur autonomie.

Pour pallier cela, certains fabricants modifient la gestion du multitâche d’Android pour la rendre plus sévère avec les applications en arrière-plan, et les fermer au bout de quelques minutes. Cette stratégie peut parfois enrayer le fonctionnement de certaines applications prévues pour fonctionner en arrière-plan, notamment celles qui permettent le suivi d’une activité sportive.

Don’t kill my app !

Devant des applications qui ne font pas ce qu’elles ont promis, les utilisateurs ont souvent le réflexe d’aller donner une mauvaise note sur le Play Store, ou un commentaire négatif. Pourtant, le véritable responsable est souvent le fabricant du smartphone, et son interface logiciel.

L’équipe de développement Urbandroid a donc décidé de mettre en lumière ce problème en créant le site web dontkillmyapp.com. Ce site répertorie les bons et les mauvais élèves parmi les fabricants de smartphones sous Android, et donne des solutions pour limiter les problèmes du multitâche.

Nokia champion des mauvais élèves

Étonnamment, alors que la version nue d’Android est très bien notée, c’est Nokia qui remporte la palme de l’interface logiciel la plus agressive. Si HMD Global met souvent en avant l’utilisation d’un Android « pur » avec Android One, le fabricant intègre en réalité des applications système développées par la firme chinoise Evenwell.

Le site donne également des solutions

Les smartphones Nokia sous Android Oreo et Android Pie peuvent donc fermer les applications de façon très agressive, au bout de 20 minutes quand l’écran est éteint. Ainsi même les applications de réveil deviennent inutiles. Les applications ajoutées en liste blanche dans les paramètres n’échappent pas à la règle.

OnePlus avec OxygenOS, Xiaomi avec MIUI et Huawei avec EMUI sont également mises en cause, mais cette fois, l’ajout en liste blanche permet d’autoriser correctement une application à rester en arrière-plan

Google et HTC, les bons élèves

Tous les fabricants implémentent ce genre de stratégie pour favoriser l’autonomie de leurs smartphones. Les développeurs estiment toutefois que la version « stock » d’Android, utilisée par Google notamment, est celle qui embête le moins les applications.

HTC est également mis en avant comme l’un des bons élèves du secteur, grâce à la mise en place d’une page détaillée sur son site permettant aux développeurs de mieux comprendre les stratégies de gestion de la batterie et du multitâche mis en place par l’interface HTC Sense.

XDA-Developers

Source: Frandroid

Publié le

Google Play Services 10.2 met fin à Android 2.3 Gingerbread

Les services Google Play ont mis un terme à Android 2.3 Gingerbread en passant à la version 10.2.

C’est un fait, Android Gingerbread a été enterré par les Google Play Services avec leur dernière mise à jour. Adieu la petite bouille du petit pain d’épice…

Google Play Services 10.2

Cette mise à jour permet notamment aux développeurs de jeux de se servir de l’API Google Sign in avec l’authentification du côté des serveurs. La fonction Smart Lock a également été améliorée pour l’intégration de mots de passe aux applications ainsi que l’arrivée de nouvelles données de santé pour Google Fit.

La mort de Gingerbread

Google Play Services 10.2 signe aussi la disparition de Gingerbread Android 2.3x. Une page de l’histoire d’Android se referme puisque cette version d’Android à la mascotte si mignonne est à présent obsolète. Cela devait arriver et avait même été annoncé en 2016.

Cette version du système faisait encore tourner à peu près 1 % des smartphones Android dans le monde. Les développeurs ont pour possibilité d’arrêter la compatibilité avec cette version d’Android pour celles plus récentes, ou de créer un APK différencié afin de ne pas exclure ces appareils tout en proposant une version plus à jour sur le Play Store.

À lire sur FrAndroid : Petit tour d’horizon d’Android 2.3 « Gingerbread »

Source: Frandroid

Publié le

APKUpdater, ou comment mettre à jour ses applications sans le Google Play Store – Tutoriel

L’application APKUpdater permet de mettre à jour ses applications sans avoir à passer par le Play Store. Nous vous expliquons comment la télécharger, l’installer et l’utiliser.

Vous en avez marre de passer par le Google Play Store pour diverses raisons (comme le caractère assez fouineur de Google sur votre vie privée) ou tout simplement votre ROM ne possède pas les applications Google ? Vous installez donc vos applications par APK, mais les mises à jour sont également à faire par ce biais qui peut être assez contraignant. Aller sur le site, trouver la bonne version, la télécharger puis l’installer… Pour des applications comme Facebook, qui est mise à jour presque tous les deux jours, ça devient lassant à force. Et c’est là qu’APKUpdater entre en jeu !

Comment la télécharger ?

Pour la télécharger il suffit d’aller sur le post du forum XDA de rumboalla, puis de cliquer sur le lien : « Latest version x.x.x APK ».

Le téléchargement se lance alors.

Comment l’installer ?

Si ce n’est pas déjà fait, il faut d’abord activer l’installation d’applications ne venant pas du Play Store. Pour ce faire, allez dans les paramètres, puis dans le menu « sécurité » pour activez l’option « Sources inconnues ».

Après avoir activé l’option, cliquez sur la notification de votre téléchargement terminé. Si vous n’avez pas la notification, trouvez l’APK dans votre explorateur de fichiers, il devrait se trouver dans le dossier « Download » et se nomme « app-release.apk ».

Dans la fenêtre d’installation d’APK, cliquez sur « installer » et attendez que le tout s’installe.

Cliquez sur ouvrir et voilà, vous êtes dans APKUpdater !

Comment l’utiliser ?

Lorsque vous ouvrez l’application, vous arrivez sur la page d’accueil qui vous liste l’intégralité des applications présentes sur votre téléphone. Allez dans l’onglet « updates » et cliquez sur l’icône de l’horloge entourée d’une flèche. Il va alors analyser toutes vos applications et vérifier auprès de sites sûrs comme APKMirror si une version plus récente est disponible.

Attention, APKUpdater va proposer les mises à jour beta. Donc si vous ne voulez que des versions stables, précisez-le dans les paramètres en cliquant sur la roue en haut à droite et en cliquant sur « Skip experimental builds ».

Cocher cette option vous permettra de télécharger uniquement des mises à jour stables

Quand l’application vous propose toutes les applications qui doivent être mises à jour, cliquez sur celle qui vous intéresse. Il vous redirige alors vers APKMirror, où il ne vous reste plus qu’à faire défiler la page, à cliquer sur « Download APK » et à l’installer comme tout APK classique ! Et voilà vos applications sont à jour sans avoir eu à passer par le Google Play Store !

En conclusion, APKUpdater ne va pas remplacer le Play Store, ce dernier sera toujours plus pratique puisque vous pouvez mettre à jour vos applications en un clic, voire automatiquement, alors que cela nécessite ici 5 ou 6 manipulations. Ce n’est peut-être pas grand-chose pour certains, mais quand on a le choix entre deux chemins, on prendra souvent le plus court, surtout s’il y a plusieurs applications à mettre à jour, APKUpdater ne permettant pas de tout télécharger d’un coup. Mais APKUpdater est une bonne alternative, elle permet de ne pas s’embêter à vérifier soi-même si nos applications sont à jour et donc il fait quand même gagner de précieuses minutes.

Vous pouvez donc télécharger APKUpdater de rumboalla depuis le forum XDA Developpers !

rumboalla de XDA Developpers

Source: Frandroid