Publié le

Les Stories arrivent sur la version Lite de Facebook, mais est-ce vraiment utile ?

Les Stories débarquent sur l’application Facebook Lite. Une initiative étrange qui semble en opposition avec l’essence même de cette version allégée du célèbre réseau social.

On est très nombreux à utiliser l’application Facebook, mais il faut bien admettre que celle-ci est sans doute l’une des plus gourmandes et volumineuses de nos smartphones. Le réseau social propose en effet de très nombreuses fonctionnalités et celles-ci peuvent avoir tendance à alourdir le service.

Pour contenter les utilisateurs souhaitant profiter uniquement des fonctionnalités principales du réseau social, sans fioritures, l’entreprise de Mark Zuckerberg propose l’application Facebook Lite (qui consomme moins de données et fonctionne plus rapidement). Celle-ci n’est pas disponible sur le Play Store français, mais vous pouvez télécharger l’APK sur APKMirror.

Moins lourde, elle convient à de nombreux utilisateurs qui ne voient pas d’un bon œil la tonne d’options supplémentaires dont se pare le réseau social. C’est pourquoi il est assez intrigant de voir Facebook déployer les Stories — des photos et vidéos accessibles pendant 24 heures — sur la version Lite de son service.

 

Contradiction

En tout cas, cela parait contradictoire avec la philosophie de Facebook Lite. Les Stories sont en effet la quintessence de la fonction gadget sur Facebook. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est la même chose pour vous, mais le nombre de mes amis qui utilisent cette option se compte sur la moitié d’une main.

Ainsi, on a du mal à comprendre pour quelle raison les Stories débarquent sur Facebook Lite, déjà qu’elles ont du mal à convaincre sur le service principal. Toutefois, on peut également estimer que des utilisateurs de la version allégée ne souhaitent pas passer à côté des contenus postés par leurs amis. Mais dans ce cas, pourquoi être passé sur Facebook Lite ?

Enfin bref, il y a matière à débat. Rappelons par ailleurs qu’il existe aussi une application Messenger Lite, disponible sur le Play Store en France.

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

The Next Web

Source: Frandroid

Publié le

Facebook Lite : attention aux APK infectés par un malware

Un malware a été découvert dans certaines versions de Facebook Lite. Ce trojan vole non seulement des informations personnelles, mais permet également l’installation de code malicieux.

Les malwares sont monnaie courante sous Android, principalement sur les applications téléchargées en dehors des stores traditionnels. C’est ainsi que MalwareByte s’est rendu compte que certains APK de Facebook Lite étaient infectés par un cheval de Troie.

Pour rappel, Facebook Lite est une version allégée de Facebook, permettant non seulement d’accéder au réseau social pour un coût mémoire moindre (l’application pèse moins d’1 Mo), mais également lorsque la connexion n’est pas optimale (ce qui peut s’avérer utile même à Paris tant que la RATP n’a pas rattrapé son retard sur le maillage de son réseau sous-terrain). Malheureusement, cette application n’est disponible officiellement que dans certains pays, obligeant les autres utilisateurs à passer par un fichier APK.

Des paquets vérolés

L’origine des fichiers APK n’est cependant pas toujours garantie et MalwareByte a remarqué deux versions contaminées de l’application tournant sur la Toile. Celles-ci fonctionnent comme prévu, mais contiennent du code malicieux utilisant les services com.google.update.LaunchReceiver et com.google.update.GetInst permettant de voler des données personnelles (IMEI, version du système, adresse MAC, modèle du téléphone, localisation, nom de l’opérateur, numéro de série de la SIM…), mais aussi de télécharger et d’installer du code tiers.

Comment se protéger ?

Les versions en question semblent essentiellement distribuées en Chine à en croire MalwareByte, mais dans le doute, il est toujours conseillé de se procurer ses applications depuis des sources sûres. En dehors du Play Store, on peut par exemple citer APKMirror. Par ailleurs, il est important de vérifier la somme MD5 des paquets téléchargés. Si le code obtenu est l’un de ces deux-là, supprimer le paquet immédiatement :

  • 5345429AB24BB132CFAACE51EFF63C84
  • 628235E3C56651C72326D8F5C713DBC6

À lire sur FrAndroid : Tuto : Comment installer un fichier APK sur un smartphone ou une tablette Android ?

MalwareByte

Source: Frandroid