Publié le

Facebook Messenger : un thème sombre et la suppression des messages en test

Le mode sombre était l’une des tendances de 2018 pour les applications. C’est désormais au tour de Facebook de tester cette esthétique, mieux adaptée à un usage de Messenger la nuit.

L’arrivée du thème sombre dans une application est toujours un événement bien accueilli par ses utilisateurs. Il permet d’utiliser plus confortablement l’application lorsque l’éclairage autour du smartphone vient à manquer.

La dernière application en date à tester ce changement, déjà largement adopté par Google, n’est autre que Facebook Messenger. Le réseau social a beau avoir vécu une mauvaise année 2018, son application de messagerie instantanée reste parmi les plus populaires.

Lien YouTube

Un test réservé à certains pays

Depuis la rentrée 2018, Facebook travaille au déploiement d’une nouvelle version majeure de Messenger, avec beaucoup de changements d’interface. Cette nouvelle version intègre depuis quelques jours un tout nouveau thème sombre.



La spécialiste des fuites d’application, Jane Manchun Wong a publié des captures d’écran de cette nouvelle mise à jour. Malheureusement, ce mode n’est activable que dans certains pays pour le moment, sans doute pour contrôler les retours utilisateur avant un déploiement plus large.

On espère que la version Lite de l’application de messagerie sera également concernée à terme.

Supprimer ses messages également en test

Un utilisateur sur Reddit a également découvert une nouvelle fonction sur l’un de ses appareils, la possibilité de supprimer ses messages. La fonction n’étant même pas disponible sur tous ses appareils, il doit là aussi s’agir d’un test à petit échelé avant un éventuel déploiement généralisé.

On peut remarquer que l’application propose deux options, soit supprimer simplement le message pour soi, c’est à dire l’effacer de son historique personnel, soit le supprimer pour tous les participants de la conversation.

Cette dernière option devrait permettre de supprimer des messages malencontreux avant leur lecture par le destinataire.

À lire sur FrAndroid : Les meilleures applications de messagerie instantanée pour discuter avec vos amis

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Facebook récupère certaines de vos données privées grâce à des applications tierces

Après une année désastreuse en termes d’atteintes à la vie privée de ses utilisateurs, Facebook semble avoir terminé 2018 de la même manière. Le Financial Times a en effet révélé que certaines applications donnaient accès aux données des utilisateurs à Facebook sans leur consentement.

Depuis le scandale Cambridge Analytica révélé au printemps dernier, de nombreuses révélations ont touché Facebook et atteint la confiance que les utilisateurs pouvaient placer dans le réseau social. La dernière en date a été publiée ce lundi par le Financial Times. Le quotidien économique révèle en effet que le réseau social a donné accès aux informations privées de ses utilisateurs à certaines applications, sans demander l’autorisation aux membres du site.

Lorsqu’une application souhaite interagir avec votre compte Facebook, elle doit nécessairement vous demander les autorisations pour lire vos messages, accéder à votre liste d’amis ou accéder à vos photos de profil. Du moins en théorie. Le Financial Times révèle que Privacy International a en effet étudié de près 34 applications Android « populaires » et découvert qu’au moins 20 d’entre elles outrepassaient les autorisations données par les utilisateurs en envoyant des données à Facebook.

Des applications qui envoient le nombre de fois où elles ont été ouvertes à Facebook

« Les informations envoyées instantanément incluent le nom de l’application, l’identifiant Google de l’utilisateur et le nombre de fois où l’application a été ouverte et fermée depuis son téléchargement », indique le Financial Times. Des informations qui peuvent aller encore plus loin comme avec l’application Kayak qui fournit à Facebook les dates de voyage, si l’utilisateur a des enfants ou les voyages recherchés.

Interrogé par le journal américain, Facebook a répondu que « les développeurs d’applications pouvaient désactiver la collection automatique de données ». « Depuis cette année, Facebook a intégré une nouvelle option permettant aux développeurs de repousser la collection d’informations d’analyse des applications », a détaillé le porte-parole du réseau social. Facebook a également déclaré auprès de Privacy International qu’une nouvelle fonctionnalité était en cours de développement, permettant d’effacer l’historique des applications tierces.

Lien YouTube

Privacy International

Source: Frandroid

Publié le

Thème sombre : les meilleures applications Android pour préserver vos yeux avec le mode nuit

Le thème sombre part à la conquête d’un grand nombre d’applications sur Android. Voici la liste des principales plateformes mettant à disposition un mode nuit aussi bien pour le confort de vos yeux que pour l’autonomie de votre smartphone.

Le mode nuit forcé sur FrAndroid via le navigateur Kiwi.

Lorsque nous utilisons nos smartphones, les interfaces auxquelles nous sommes confrontés ont un rôle éminent dans notre expérience d’utilisateurs. En conséquence, comme nous le confiait un spécialiste en la matière, se contenter d’une application qui fonctionne n’est pas suffisant. Celle-ci doit également bien soigner son design. Et dans ces considérations esthétiques, un concept se fait de plus en plus récurrent : le thème sombre.

Lien YouTube

C’est quoi le thème sombre ?

Appelé aussi « mode nuit », le thème sombre porte très bien son nom puisque, quand cette option est disponible sur une application, elle permet tout simplement d’assombrir son interface en remplaçant le fond habituellement blanc par du noir ou du gris très foncé. Si d’aucuns avanceront que cela rend l’app plus belle (j’ai personnellement tendance à partager cet avis), d’autres préféreront souligner deux avantages plus objectifs :

  • l’économie de batterie (afficher un fond noir consomme moins d’énergie sur les écrans OLED)
  • le confort visuel (un écran sombre fait moins mal aux yeux)

Nous vous proposons ici une petite liste des applications aux meilleurs thèmes sombres. À noter que Google fait beaucoup d’effort sur ce sujet-là depuis quelques mois.

Les applications Google

YouTube

Sur YouTube, il vous suffira d’aller dans les paramètres généraux de l’application, puis d’activer l’onglet « Thème foncé ». La marche à suivre est à lire par ici.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Android Messages

Sur Android Messages, le mode nuit se cache dans le menu à trois points (l’icône située tout en haut à droite de l’écran). En deux clics, vous habillez l’interface d’un joli noir. Pour savoir comment faire, rendez-vous sur cet article.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google Maps

Sur Google Maps, le mode navigation profite d’un thème sombre depuis toujours, mais celui-ci s’activait automatiquement dans les environnements sombres. Depuis la version 10.2.1, vous pouvez opter pour un mode nuit permanent lorsque l’application vous indique étape par étape le chemin à suivre. Il suffit pour cela d’aller dans « Paramètres de navigation », puis dans « Affichage de la carte ». Dans l’option « Jeu de couleurs », vous n’avez plus qu’à sélectionner le choix qui vous convient.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Gboard

Sur Gboard, le plus simple est encore de choisir la couleur la plus sombre dans la galerie de thèmes qui vous est proposée dans les paramètres (appui long sur la touche de la virgule avant de glisser le pouce vers la roue crantée). Certains utilisateurs pourront même opter pour un thème sombre activé automatiquement quand le téléphone est en économie d’énergie. Cette option semble toutefois réservée à Android Pie.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Snapseed

L’application de retouche photo profite elle aussi d’une telle fonctionnalité. Cliquez sur les trois points verticaux en haut à droite de l’écran sur Snapseed, puis sur « Paramètres ». Eh hop, le premier onglet qui s’offre à vous s’appelle « Thème foncé ». Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google Actualités

La veille d’informations peut parfois être usante pour les yeux quand on passe beaucoup de temps à scruter l’actualité. La plateforme Google Actualités offre la possibilité d’utiliser un thème sombre pour ne pas s’abîmer les mirettes. Toutes les informations sont à retrouver ici.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google Contacts

Au moment où nous publions ce dossier, Google Contacts est en train de se mettre à jour sur le Play Store et propose à son tour un thème sombre.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les bonnes applications à avoir

Kiwi pour remplacer Chrome

Google Chrome est un très bon navigateur sur smartphone et un thème sombre est bien en préparation. Cependant, en attendant que celui-ci se déploie, vous pouvez toujours opter pour Kiwi. Cette application reprend la même interface que Chrome, mais y ajoute un puissant bloqueur de publicités et un mode nuit facilement accessible.

Pour en profiter, il suffit de cliquer sur le menu à trois points en haut à droite de l’écran. Dans la liste qui se déroule, vous trouverez ladite option.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Friendly pour Facebook

Facebook est le réseau social qui compte le plus d’utilisateurs au monde. Malheureusement, son application est souvent décriée pour son côté un peu trop fouillis, mais aussi pour l’absence d’un mode nuit. Pour corriger ce problème, vous pouvez opter pour des clients alternatifs du réseau social comme Friendly.

Dans les paramètres de cette application, vous trouverez un mode nuit parfait pour répondre à vos envies.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

XPlayer

XPlayer est un lecteur vidéo au design très bien soigné qui offre un thème sombre extrêmement agréable à l’œil. Pour en profiter, il suffit d’appuyer sur les trois points alignés verticalement en haut à droite et de cliquer sur Paramètres. Dans la liste qui s’affiche, vous aurez la possibilité d’activer le thème sombre.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Twitter

Depuis un bon bout de temps maintenant, Twitter propose un thème sombre. Essayez-le en allant dans « Paramètres et confidentialité » > « Affichage et son » > « Mode nuit ».



Twitter



Twitter, Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Il existe des dizaines d’autres applications qui proposent le thème sombre ou qui sont actuellement en chantier pour que cela soit bientôt le cas. Il sera intéressant de suivre tout cela de près, le mode nuit remportant toujours plus de succès.

À lire sur FrAndroid : Thème sombre : une mode qui manque encore de clarté

Source: Frandroid

Publié le

Comme sur WhatsApp, Facebook Messenger teste la citation de message

Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité pour les groupes sur Messenger. Selon nos informations, le réseau social permet désormais de répondre à un message individuellement en le citant comme cela est déjà possible sur WhatsApp.

 

Alors que la mise à jour vers la nouvelle interface de Messenger est encore en cours de déploiement, Facebook semble également travailler sur de nouvelles fonctionnalités sur son application de messagerie instantanée. Un membre de la communauté FrAndroid nous a ainsi indiqué qu’il pouvait désormais répondre à un message individuel sur une conversation de groupe.

Concrètement, dans une conversation de groupe avec plusieurs participants, il a pu répondre à un message en particulier. Pour ce faire, il a simplement fait glisser le message auquel il souhaitait répondre vers la droite pour ouvrir la fonctionnalité « reply » (« réponse » en français). La réponse au message reprend alors la publication initiale, avec la mention « Vous avez répondu à », suivie de la réponse.

Cette fonctionnalité n’est pas sans rappeler celle qui existe déjà depuis bien longtemps sur WhatsApp.

Une réponse individuelle qui apparaît publiquement

Au sein de la conversation groupée, ses interlocuteurs, qui ne pouvaient pas encore bénéficier de cette fonctionnalité, ont pu voir la réponse comme un message parmi d’autres sur Messenger. On notera que comme tout le reste de la conversation, la réponse apparaît publiquement, et non pas en privé. Par ailleurs, la fonction est également présente dans les conversations classiques, avec seulement deux interlocuteurs, afin de citer et répondre à un message en particulier.



Messenger



Facebook

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Facebook teste régulièrement de nouvelles fonctionnalités sur son application de messagerie instantanée. Toutes ne sont pas destinées à être étendues à l’ensemble de ses utilisateurs. On ignore donc si les réponses à des messages arriveront à terme chez tous les utilisateurs. Néanmoins, la fonctionnalité de réponse individuelle dans une conversation groupée existait déjà dans Whatsapp, l’autre application de messagerie, propriété du groupe Facebook.

Merci à Encestral Z de nous avoir fait parvenir l’information sur notre forum Discord que nous invitons à rejoindre !

Source: Frandroid

Publié le

Facebook vous permet désormais d’ajouter un effet 3D à vos photos classiques

Après sa présentation lors de la conférence F8 en mai dernier, Facebook a enfin lancé le déploiement de sa fonction de photos 3D. Celle-ci permet aux utilisateurs d’ajouter un effet stéréoscopique aux photos prises en mode portrait publiées sur le réseau social… à condition d’avoir un iPhone. Pour l’instant du moins.

Dans un billet de blog publié ce jeudi, Facebook a annoncé l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité sur son réseau social. Désormais, les photos postées sur le réseau social pourront s’afficher en 3D stéréoscopique si l’utilisateur le souhaite au moment de leur mise en ligne.

Pour ce faire, nul besoin de prendre une photo spécifique, une simple photo prise en mode portrait, avec un flou d’arrière-plan, suffit. Au moment de mettre en ligne sa photo, avant de la publier, il suffit à l’utilisateur d’ajouter des informations complémentaires et de sélectionner l’option « photo 3D » pour que les algorithmes de Facebook comprennent les différentes profondeurs des objets capturés.

À lire sur FrAndroid : Facebook F8 : un service de Dating, de l’AR et un peu de « privacy »

Les utilisateurs qui verront la photo apparaître dans le réseau social par la suite pourront alors découvrir les différents plans de la scène qui se mettront à bouger avec de la perspective lorsqu’ils feront pivoter leur smartphone. La fonctionnalité marche également avec la réalité virtuelle, pour mieux distinguer la profondeur avec ses deux yeux.

Pour l’heure, la fonctionnalité n’est disponible que sur la version iOS de Facebook, avec les iPhone 7+, 8+, X, XS et XS Max. On ignore si la fonction sera étendue à l’avenir à tous les smartphones dotés de double capteur, y compris les modèles sous Android.

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = ‘https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.1’; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

How to Create 3D Photos

We presented the 3D photos feature and now we're handing the creativity off to you! We can't wait to see what you come up with. If you need a little help getting started, check out our video on how to post a 3D photo. What are you excited to bring to life using this immersive format?

Publiée par Facebook 360 sur Jeudi 11 octobre 2018

Facebook

Source: Frandroid

Publié le

Comment supprimer (définitivement) vos comptes Facebook et Instagram ?

Exit la désactivation de compte, il s’agit ici de supprimer toutes les données relatives à vos comptes Facebook et Instagram.

Facebook et Instagram ne sont plus à votre goût ? Ils consomment trop de temps et ruinent les dîners en famille ? Vous craignez une mauvaise utilisation de vos données personnelles après le scandale de Cambridge Analytica ? Pour ceux et celles qui se sentent concernés, mais qui sont perdus dans les options des deux réseaux sociaux, il est possible d’aller plus loin qu’une simple désactivation de compte. Voici comment supprimer définitivement votre présence sur les réseaux Facebook et Instagram.

Supprimer son compte Instagram

Il faut savoir qu’il est impossible de supprimer son compte à partir de l’application Instagram. D’ailleurs, il est tout simplement impossible d’effectuer une telle action sans passer par les pages dédiées, indiquées ici. Dans les réglages disponibles sur navigateur web (mobile ou sur PC), il est proposé de « désactiver » son compte, c’est-à-dire le geler jusqu’à ce que l’utilisateur se connecte à nouveau. Dans ce cas, vos données personnelles restent présentes sur les serveurs de Facebook.

Pour supprimer entièrement votre compte, il vous faudra vous connecter à cette page web. Si vous n’êtes pas déjà connecté, il vous sera demandé d’entre vos identifiants.

Instagram

Une dernière fois avant d’en finir…

Il vous suffira de suivre les étapes, puis de clique sur le bouton rouge qui s’affichera pour supprimer votre compte.

Supprimer son compte Facebook

Nombreux sont ceux qui ont désactivé leur compte (ce qui est également possible sur l’application mobile du réseau), pensant qu’il s’agissait là du seul moyen de s’en débarrasser. Mais il faut savoir que Facebook propose bel et bien une option afin de supprimer entièrement son compte.

Le réseau social conseille de télécharger toutes les informations du compte avant de le supprimer, au cas où. Facebook prévient également qu’il faut parfois jusqu’à 90 jours pour supprimer toutes les informations d’un compte et que les messages échangés restent stockés sur le fil de discussion du destinataire. Ainsi, les photos, messages et autres informations de votre profil seront bien supprimés, mais toute votre activité sur le profil de vos amis restera en ligne.

Ceci étant plus clair, rendez-vous sur ce lien, et renseignez vos informations de connexion si besoin est.

Après cette étape, le néant

Confirmez en appuyant sur le bouton supprimer. Votre compte est définitivement supprimé.

Voilà les étapes pour s’affranchir de ces services, ou pour prendre un nouveau départ !

Source: Frandroid

Publié le

50 millions de comptes Facebook affectés : comment changer son mot de passe et se protéger ?

Facebook a annoncé aujourd’hui qu’une faille de sécurité importante avait été utilisée le 25 septembre dernier, cette dernière a touché au moins 50 millions de comptes Facebook.

Le plus grand réseau social au monde a communiqué sur une faille de sécurité en publiant une déclaration selon laquelle une « attaque » sur son système a conduit à « la divulgation d’informations » affectant les 50 millions d’utilisateurs :

Notre enquête en est encore à ses débuts. Mais il est clair que les attaquants ont exploité une faille du code de Facebook qui affectait « Voir en tant que », une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de voir à quoi ressemble leur propre profil. Cela a permis de récupérer des jetons d’accès à Facebook, qu’ils pouvaient ensuite utiliser pour prendre le contrôle des comptes des gens. Les jetons d’accès sont l’équivalent des clés numériques qui permettent aux utilisateurs de rester connectés à Facebook. Ils n’ont donc pas besoin de ressaisir leur mot de passe chaque fois qu’ils utilisent l’application.

Facebook a pris des mesures rapide : le réseau a déconnecté au moins 90 millions d’utilisateurs de leurs comptes par mesure de sécurité, procédure standard lors de violations de données. Ils ont également réinitialisé les jetons d’accès des comptes et désactivé temporairement la fonctionnalité « Voir en tant que ».

Facebook n’a toujours pas communiqué sur l’origine de l’attaque ou sur les comptes d’utilisateurs spécifiques concernés.

Que pouvez-vous faire pour protéger votre compte Facebook ?

La première étape est de changer votre mot de passe. Il suffit de se rendre dans les paramètres depuis l’application. Dans la catégorie Sécurité, vous pourrez facilement changer votre mot de passe. D’ailleurs, Numerama vous donne quelques conseils pour choisir un bon mot de passe.

Nous vous conseillons également de vérifier les dernières connexions de votre compte Facebook, vous pourrez détecter rapidement si une connexion a eu lieu dans un lieu étrange. Enfin, vous pouvez aussi vérifier les connexions autorisées sur différents appareils et les désactiver si nécessaire. Même chose avec les applications qui ont accès à votre compte, il est toujours nécessaire de vérifier celles qui ont besoin réellement d’un accès.

Enfin, nous vous conseillons également d’activer l’authentification à deux facteurs, c’est une option qui permet de bloquer un certain nombre de connexions frauduleuses en rajoutant une étape d’authentification par SMS. D’ailleurs, découvrez nos 9 règles de sécurité à absolument suivre.



Facebook



Facebook

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

Source: Frandroid

Publié le

En perte de vitesse, Facebook disparaît peu à peu des smartphones

Une étude menée par le Pew Research Center dresse un bilan plus que mitigé pour Facebook, dont les utilisateurs n’ont pas hésité à supprimer l’application au cours de la dernière année.

Des chiffres alarmants pour le plus important réseau social du monde. Facebook, dont l’année 2018 a été marquée par le scandale Cambridge Analytica — entreprise accusée d’avoir siphonné les données privées d’environ 50 millions d’utilisateurs — et autres affaires de fuites de données, paie le prix fort de ses erreurs en matière de sécurité, car les pourcentages publiés dans le dernier rapport de Pew Research Center montrent à quel point la multinationale a perdu de son crédit au cours de la dernière année.

44 % des jeunes ont retiré l’application Facebook de leur smartphone

Le sondage, mené du 29 mai au 11 juin 2018 auprès de 4594 Américains, reflète parfaitement la méfiance des utilisateurs auprès du groupe californien. Selon Pew Research Center, pas moins de 26 % des personnes interrogées ont tout bonnement supprimé l’application Facebook de leur téléphone. Quand 42 % ont pris leur distance avec le réseau social, alors que 54 % ont préféré ajuster leurs paramètres de sécurité.

Chez les jeunes de 18 à 29 ans, les chiffres sont d’autant plus édifiants. La principale cible du géant californien a, semble-t-il, eu une véritable prise de conscience, puisque 44 % d’entre eux ont décidé de retirer l’application de leur smartphone, toujours au cours de cette dernière année. Lorsque 64 % se sont montrés moins catégoriques en modifiant seulement les paramètres de confidentialité.

Instagram préféré, l’UE protège ses utilisateurs

Plus globalement, Facebook fait ici face à une fronde inédite dans son propre pays. Les différents scandales liés aux fuites de données ont considérablement accéléré ce phénomène, alors que des mouvements appelant à enlever l’application prenaient déjà forme en mars dernier — le hashtag #deletefacebook, à titre d’exemple. Mais aussi, les jeunes utilisateurs tendent à privilégier Instagram, qui compte aujourd’hui plus d’un milliard d’inscrits. Instagram est pourtant la propriété de Facebook depuis 2012…



Facebook



Facebook

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

En réponse à l’ensemble de ces incessantes fuites, l’Union européenne a notamment mis en place un Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD). Des restrictions que Facebook contournerait à l’aide d’interfaces trompeuses et d’explications fallacieuses, et ce pour conserver son système de ciblage publicitaire. À trop vouloir forcer, Mark Zuckerberg pourrait également faire fuir les utilisateurs européens.

À lire sur FrAndroid : Le RGPD est là : ce qu’il faut savoir sur le règlement général sur la protection des données

Source: Frandroid

Publié le

Planquez-vous ! Les stories de Snapchat débarquent sur Facebook et Twitter

Les Stories de Snapchat peuvent désormais être partagées sur Facebook et Twitter et sont même consultables via un navigateur web.

Image : Blogtrepreneur

À la fin du mois de décembre 2017, des informations indiquaient que Snapchat comptait rendre accessibles les Stories ailleurs que sur l’application. C’est désormais officiel. L’entreprise Snap.Inc a annoncé que ces contenus seront désormais partageables sur Facebook et Twitter.

Le but est évidemment d’attirer un plus grand nombre d’utilisateurs. Le réseau social fonctionnait jusqu’ici comme une sorte de bulle où les Stories partagées sur Snapchat ne pouvaient être consultées que sur Snapchat, via l’application mobile uniquement.

Désormais, les utilisateurs ont la possibilité de lier leurs comptes Facebook et Twitter afin de partager leurs posts directement sur ces réseaux sociaux. En plus de cela, ils peuvent aussi envoyer un lien par mail ou par SMS à un de leur contact pour qu’il puisse regarder la publication sur un navigateur web même s’il n’a pas Snapchat, Facebook ou Twitter.

Pour rappel, les Stories sont des images et des vidéos que l’on partage d’un coup avec l’ensemble de ces abonnés et qui sont disponibles pendant 24 heures. Reste à savoir si cette limite de temps restera valable sur les autres plateformes. Quoi qu’il en soit, il faut s’attendre à voir une recrudescence des Stories sur nos fils d’actualité, pour le meilleur ou pour le pire…

Déploiement en cours

Cette nouvelle fonctionnalité de partage est d’ores et déjà disponible pour les utilisateurs qui ont profité de la refonte du design de l’application Snapchat. Pour les autres, elle se déploiera au fur et à mesure des semaines à venir.

À lire sur FrAndroid : Snapchat : le monde est-il prêt à voir des Stories partout, même en dehors de l’application ?

CNBC

Source: Frandroid

Publié le

Facebook M a été enterré : qu’est-ce qui explique cet échec ?

Facebook arrête Fadebook M, le 19 janvier prochain. Il s’agit de son assistant personnel qui combine humain et intelligence artificielle (IA). M répondait jusqu’à maintenant à vos besoins sans que vous ayez besoin de quitter l’application Messenger. La partie de M que vous connaissez ne va pas être arrêtée, néanmoins Facebook a mis fin à une expérimentation.

Facebook M est un assistant personnel virtuel créé par Facebook et arrivé en France en novembre dernier. Vous l’avez certainement remarquer dans une discussion entre amis, il proposait de créer un sondage ou d’envoyer un emoji contextuel. Il se manifeste discrètement au cours de nos conversations en proposant diverses interactions automatiques. Mais en plus de la partie assurée par son intelligence artificielle, Facebook M propose également une partie qui alliait assistant virtuel et assistant humain pour une meilleure compréhension des domaines de l’utilisateur.

Aujourd’hui, cette partie dotée d’un support humain s’arrête après 2 ans et demi de service. Pour information, ce chatbot Facebook n’était disponible que pour 2000 personnes, et seulement en Californie.

Facebook M Humain + AI ?

De la commande d’une pizza à la réservation d’un restaurant, Facebook M était là pour répondre aux besoins des beta testeurs en alliant une intelligence artificielle et de l’humain. En effet, derrière M, des salariés de Facebook et d’autres entreprises assistaient cette IA dans les requêtes les plus complexes.

Ce service ne sera donc plus du tout disponible à partir du 19 janvier. Les employés qui travaillaient dans ce service seront quant à eux reclassés à d’autres postes au sein de l’entreprise.

Qu’est-ce qui explique l’échec de Facebook M ?

Le mélange Humain+AI n’est pas nouveau. D’autres startups fonctionnent sur le même principe, comme Fin, créée par un ancien de Facebook. C’est aussi notamment le cas de beaucoup de chatbots Messenger disposant d’intelligence artificielle, tel que Jam.

Un problème récurrent de ce type de produit est la mise à l’échelle. Tant que la base est petite, le problème de qualité des réponses aux requêtes peut être corrigé en augmentant le nombre d’assistants humains. Ce n’est plus envisageable dès que la base d’utilisateurs grossit.

L’utilisation au quotidien

Depuis le lancement en août 2015, une journaliste de The Verge, Casey Newton, avait accès à la beta. Il déclare ne l’avoir utilisé qu’une trentaine de fois en 2 ans et demi. À côté de cela, on retrouve certains utilisateurs, en minorité, qui l’utilisaient plusieurs fois par semaine, mais très souvent pour le même type de tâches comme une commande de plats, où l’action était effectuée à un moment donné par un assistant humain. La majorité des beta testeurs l’utilisaient très peu, voire pas du tout, et souvent pour le même type de tâches.

Ces produits n’arrivent donc pas à créer une habitude chez l’utilisateur, qui trouve souvent plus facile et plus évident de faire l’action soi même. Autre point, nous n’avons pas besoin régulièrement d’un assistant personnel, ce qui limite l’usage de ce type de service.

Le choix de Facebook d’intégrer la partie IA de M aujourd’hui dans nos conversations est compréhensible. Celle-ci fonctionne et permet d’améliorer nos conversations en prévoyant certaines types d’actions ou d’informations utiles. Cela permettra à l’IA de s’améliorer petit à petit en apprenant de notre utilisation. M est donc toujours vivant, mais cet assistant restera plus bien limité que nous aurions pu l’imaginer, enfin pour le moment.

À lire sur FrAndroid : Facebook Messenger : que peut-on faire avec l’assistant virtuel M, en France ?

The Verge

Source: Frandroid