Publié le

Test de Fortnite Battle Royale sur Android : le mobile est-il à la hauteur ?

Fortnite Battle Royale est désormais disponible en bêta sur Android. Le titre à succès d’Epic Games perd-il de sa superbe à l’occasion de ce nouveau portage ? Nous l’avons testé sur plusieurs sessions pour évaluer sa qualité.

NB : nous remontons ce dossier après qu’Epic Games a confirmé il n’y avait plus besoin d’invitation pour accéder à la bêta de Fortnite sur Android.


Fortnite est enfin disponible sur Android, si tant est que vous ayez un téléphone compatible. Le titre étant le même que celui disponible sur PC et consoles, il réclame une configuration tout de même assez musclée pour tourner.

Mais quel intérêt ? Un tel jeu, joué de tous aussi bien dans les cours de récré qu’à haut niveau, ne doit pas forcément offrir une expérience acceptable sur mobile n’est-ce pas ? Nous avons testé le titre de long en large pour en établir les forces et faiblesses sur mobile, et vous offrir un retour d’expérience complet.

Sacrifices techniques

Commençons par l’évidence : pour pouvoir tourner sur mobile, Fortnite fait quelques sacrifices techniques. Si le jeu d’Epic Games ne fait pas partie des plus gourmands, il n’empêche que le transposer sur une plateforme aussi limitée réclame quelques astuces.

On remarque d’emblée que Fortnite sur mobile est quelque peu engoncé. La qualité des textures en prend un certain coup, et l’antialiasing est absolument inexistant. Surtout, et c’est le point le plus important, la distance d’affichage est la plus impactée. Le tout ressemble assez à un jeu du début de la PS2.

Il ne s’agit que d’un prémisse bien sûr, Fortnite étant après tout toujours en bêta. On ressent tout de même la limite, puisque ces sacrifices se voient sur le jeu dans sa configuration maximale. Nous avons testé le titre sur un Google Pixel 2 (Snapdragon 835), un Galaxy S9 (Exynos 9810) et un Huawei P20 Pro (Kirin 970), et le premier est très clairement celui s’en sortant le mieux.

C’est simple : malgré la limite naturelle à 30 FPS (une option 20 FPS est également proposée, je vous la déconseille fortement), le jeu n’est vraiment bon que sur la dernière puce de Qualcomm qui offre l’expérience la plus stable. L’Exynos 9810 s’en tire avec les honneurs, mais quelques accrochages viennent parfois gâcher les affrontements nerveux. Quant au Kirin 970… il s’en sort, mais est un peu dépassé par les événements.

En somme, avec la génération actuelle de puce, Fortnite manque d’optimisation pour réussir à tourner convenablement malgré les sacrifices faits. Ceci étant, il est tout à fait jouable et ne détonne pas en comparaison directe avec d’autres jeux mobiles. Attention cependant : il est évidemment gourmand en ressource. N’oubliez pas de vider votre RAM avant de le lancer (ou activer le mode jeu si vous en avez un) et prévoyez une batterie bien chargée.

Le tactile complique la tâche

Adieu clavier-souris, bonjour les contrôles tactiles. Avant même que vous cherchiez à feinter le système, autant vous prévenir : les manettes Bluetooth ne sont pas supportées, et brancher un clavier et une souris ou feinter avec une émulation tactile pour brancher une manette pourrait vous valoir un bannissement de compte. En gros : tant qu’Epic Games ne dit pas oui, ce sera systématiquement un non absolu.

Il faut donc faire avec les contrôles tactiles, disponibles en 3 saveurs : visée au glissé et tir automatiquement, visée au glissé et tir grâce à un double tap ou visée au glissé et tir sur un bouton. Le reste de l’interface est représenté par des boutons sur l’écran, dont la position et la disponibilité peuvent être modifiées à loisir.

Et ça… fonctionne, un peu. Fortnite sur Android n’a pas trouvé une méthode qui révolutionne les jeux mobile : les contrôles sont somme toute similaires à n’importe quel autre jeu du Play Store. Ceci étant, le gameplay du titre pousse à changer rapidement et efficacement non seulement d’arme, mais aussi entre le combat et la construction. Sur cette version, cet aspect du titre est particulièrement lent.

On espère tout de même qu’Epic Games ouvrira rapidement la porte aux manettes Bluetooth. Fortnite Battle Royale sur Android deviendrait bien plus jouable de la sorte, d’autant que le jeu est déjà adapté à la manette avec ses sorties sur console.

La méta diffère

Joué sérieusement, Fortnite est devenu un jeu très vertical. Sa particularité de pousser un mode construction en prime d’un affrontement classique a fait que les fins de match se jouent généralement sur de grandes tours au dernier point de la carte.

Sur mobile, cette particularité ne se retrouve pas vraiment. Et pour cause : le fait que le mode construction ne soit pas aussi facilement accessible à cause des contrôles tactiles laisse nécessairement cette fonction en arrière-plan. La construction préserve ici sa qualité d’exploration, les plateformes servant à aller chercher les objets cachés sur la carte plus facilement, mais pas vraiment sa qualité défensive.

Il est par exemple beaucoup plus rare de croiser un joueur ayant le réflexe de se construire une cachette au premier tir subi, et ceux essayant de le faire sont souvent un peu trop lents pour être efficaces. S’il existe sûrement des joueurs aux pouces bioniques capables de ne pas voir leur talent altéré par les contrôles tactiles, le fait est que la majorité se contentera de rester en mode attaque.

À l’inverse, le sniper me semble ici bien plus favorisé. La raison est simple : la distance d’affichage étant amoindrie par rapport aux versions PC et consoles, il est bien plus simple de canarder au loin des ennemis qui n’ont pas la moindre idée d’où vous êtes en attendant. Le sniper est finalement l’un des rares à pouvoir passer outre la limite de distance d’affichage grâce à sa visée.

Et bien sûr, les fusils à pompe seront toujours plus pratiques pour quiconque a des gros doigts et n’arrive pas à être précis en utilisant le tactile. Quoi de mieux que partir à la charge en hurlant « Leeroy Jenkins » au mépris du danger ?

Connectivité parfaite entre toutes les plateformes

Sur Android, Fortnite Battle Royale est bien la version complète du jeu. On ne peut s’y méprendre : passés les quelques changements d’interface, toutes les fonctionnalités du titre sont bien présentes sur cette version. Qui plus est, on peut retrouver son compte complet avec sa progression et sa liste d’amis sans le moindre problème.

Il vous est donc tout à fait possible de créer ou rejoindre une partie avec vos amis jouant sur PC, Mac, PS4, Xbox One, Nintendo Switch et même iOS sans que le jeu ne vous bloque jamais. C’est même d’une facilité déconcertante !

Par défaut, Fortnite se comporte sur mobile comme sur les autres plateformes, à savoir que vous ne jouerez qu’avec des joueurs sur la même plateforme que vous (mobile avec mobile, console avec console, PC avec PC, etc). Cela permet d’éviter les affrontements peu appréciables entre un joueur PC et mobile.

Ceci étant, dès lors qu’un joueur de votre partie est sur un appareil différent du vôtre, les serveurs passent alors en multiplateforme. Vous jouerez contre des joueurs venus de tous horizons, et donc majoritairement… des joueurs PC et PS4.

Juste une version mobile

Aussi évident que cela paraisse, il nous faut le rappeler : Fortnite Battle Royale sur Android est tout simplement une version mobile du titre. Si vous espériez qu’Epic Games rende le jeu mobile enfin sérieux, ou pensiez que le fait que le titre soit une copie conforme de sa version PC changeait la donne, vous serez déçus.

Ceci étant, il s’agit d’une version mobile véritablement prise au sérieux. Pas de version mobile développée en parallèle, mais un véritable titre connaissant toutes les mises à jour de ses frères et permettant d’interconnecter toute une génération de joueur qu’importe sa plateforme ou ses moyens.

Ainsi, Fortnite sur Android sera bien plus apprécié en pause au travail ou dans la cour de récré, en attendant de pouvoir jouer dans de meilleures conditions. Après comparaison, la Nintendo Switch reste la plateforme de choix si vous souhaitez jouer un peu sérieusement au titre en mobilité, la « superior version » si vous préférez.

Mais cette version a un argument de taille : la progression est la même qu’importe la plateforme choisie. En soi, mieux vaudra donc la voir comme un moyen amusant de continuer à gagner de l’expérience pour son compte en journée et en mobilité, avant de se poser pour des parties plus sérieuses. Ou encore un moyen de jouer avec ses amis sans pour autant investir dans une unité centrale de compétition ou une console dédiée. En cela, c’est une excellente adaptation mobile.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Source: Frandroid

Publié le

Vous pouvez maintenant jouer à Fortnite sur Android sans invitation, voici comment faire

Vous avez maintenant la possibilité de jouer à Fortnite sur Android sans forcément avoir besoin d’invitations. Le jeu est toujours en bêta, mais s’ouvre ainsi à davantage d’utilisateurs.

 

Depuis qu’il a débarqué sur Android, le jeu Fortnite a beaucoup fait parler de lui tant il a rencontré un succès colossal. Or, le titre est encore en bêta pour l’instant et jusqu’à aujourd’hui il fallait forcément être invité à ladite bêta pour pouvoir en profiter — à condition d’avoir un smartphone compatible.



Fortnite



Epic Games

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ajoutez à cela que le titre n’est pas disponible sur le Play Store et ça commence à faire beaucoup de conditions pour pouvoir jouer à Fortnite sur Android. Or, voilà qu’Epic Games vient, dans un tweet, apporter une bonne nouvelle facilitant un petit peu l’accès au jeu : il n’y a plus besoin d’être invité pour rejoindre le Battle Royale.

Comment jouer à Fortnite sans invitation ?

Pour profiter de Fortnite sur Android sans invitation (mais toujours en bêta), il suffit simplement de cliquer sur ce lien depuis un ordinateur et de scanner le QR Code affiché à l’écran avec votre smartphone. Vous pouvez aussi directement vous rendre sur le site fortnite.com/android depuis votre smartphone et télécharger le programme d’installation.

Pour en savoir plus sur l’inscription à la bêta et, plus globalement sur l’installation de Fortnite sur votre smartphone, suivez ce guide pour avoir réponse à vos questions. Pour découvrir notre test du jeu, c’est par ici qu’il faut cliquer.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Fortnite – Epic Games

Source: Frandroid

Publié le

Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Epic Games a confirmé que Fortnite sur Android ne sortira pas sur le Play Store. Découvrez ici pourquoi, et comment télécharger la version officielle de Fortnite et l’installer sur votre téléphone ou tablette Android.

Depuis le 11 octobre 2018, il n’y a plus besoin d’invitations pour jouer à Fortnite sur Android.


Après une première sortie sur iOS et une disponibilité sur la Nintendo Switch, il ne manquait qu’une seule plateforme à Fortnite Battle Royale pour asseoir sa domination : Android.

Le jeu est désormais disponible en bêta sur Android, avec une exclusivité de quelques jours pour les smartphones haut de gamme Samsung. Comme le voulait la rumeur auparavant, Fortnite n’est pas disponible sur le Play Store.

Epic Games a tenu à clarifier la situation, et nous permet aujourd’hui de connaître les tenants et aboutissants de cette histoire. Nous allons donc vous expliquer pourquoi, où et comment télécharger et installer Fortnite sur Android.

Pourquoi Fortnite n’est pas sur le Google Play Store ?

Pas de mystère : comme nous le supputions tous, le fait que Fortnite ne soit pas disponible sur le Play Store est à imputer au fait que Google prélève 30 % des revenus générés par les applications, laissant 70 % aux développeurs eux-mêmes. Epic Games considère que le service fourni par le magasin d’applications ne vaut pas sa dîme, particulièrement alors que le développeur de jeu met à jour sa plateforme régulièrement.

Epic Games indique que le fait qu’Android soit un système ouvert, à l’égal de Windows ou Linux, fait qu’il peut se permettre de sortir de cette plateforme de distribution pour passer outre cette limitation. Après tout, quand avez-vous eu besoin d’installer un logiciel à partir du Windows Store sur votre PC ? Il avance aussi que s’il avait pu faire de même avec iOS, qui est un système fermé, il l’aurait fait.

Évidemment, la question de la sécurité se pose bien plus sur Android. Le fait de passer par le Play Store garanti que le téléphone ne sera pas vérolé : depuis l’annonce, les faux APK se multiplient pour tenter de piéger les plus naïfs. Epic Games se veut rassurant en annonçant qu’il sera toujours le premier résultat des moteurs de recherche sur cette requête. Évidemment, cet article l’aidera également à éduquer les consommateurs.

Google est venu quelque peu en aide au développeur en indiquant directement sur le Play Store que le titre n’était pas disponible sur la plateforme dès lors que l’on recherche Fortnite. De quoi éviter que des copies ne tentent de se tailler une part du gâteau.

Fortnite est-il compatible avec votre téléphone Android ?

Fortnite n’est pas à destination de toutes les configurations : le développeur estime que seulement 250 000 000 des 2 500 000 000 en circulation seront capables de faire tourner le jeu.

Aussi, ne vous laissez pas avoir par des APK promettant de faire fonctionner le titre sur votre téléphone à la configuration modeste : Epic Games ne prédit pas un grand pic d’audience sur la plateforme, du fait que seuls les smartphones Android haut de gamme récents sauront le faire tourner correctement.

Une liste des recommandations techniques nous a été fournie. Fortnite sur Android réclamera :

  • OS : Android 5.0 Lollipop ou plus récent (64 bits)
  • RAM : 3 Go
  • GPU : Adreno 530 minimum/Mali-G71MP20/Mali-G72MP12 minimum

Les appareils Samsung compatibles sont les suivant :

Enfin, une première liste d’appareils compatibles a été offerte par Epic Games et comprend :

Comment télécharger et installer Fortnite sur Android ?

n.b : si vous disposez d’un smartphone Samsung, vous pouvez directement accéder au jeu par le Game Launcher.

Pour télécharger la version officielle de Fortnite sur Android, il vous faut donc d’abord vous inscrire à la bêta.

Une fois votre inscription validée, vous aurez la possibilité de télécharger directement le jeu sur votre téléphone par le biais d’un fichier APK. Il s’agit tout simplement de l’équivalent du « .exe » sur Windows : un installateur d’application. Pour ce faire, ouvrez cette page internet sur votre smartphone.

Attention : si votre inscription à la bêta n’a pas été acceptée, vous n’y aurez pas accès. Il ne sert à rien de télécharger l’APK en dehors de cette page, puisque votre compte ne pourra de toute manière pas se connecter.


Lorsque ce fichier est téléchargé, cliquez sur « ouvrir ». Votre téléphone vous indiquera très certainement qu’il vous faut modifier une option de sécurité avant de pouvoir exécuter une telle action, à savoir la possibilité d’installer des applications à partir du navigateur.

A savoir :
Comment installer un fichier APK sur un smartphone ou une…

Cochez « Installation d’applications de sources inconnues » et revenez en arrière. Vous pourrez désormais installer Fortnite sur votre téléphone !

« Installateur de Fortnite » est désormais sur votre téléphone : considérez cette application comme le « launcher » du jeu, qui vous permettra de le mettre à jour avant de le lancer. Reste désormais à installer le véritable jeu Fortnite, en lançant cette application.



Là encore, il vous faudra donner à « Installateur de Fortnite » l’autorisation d’accéder à votre stockage et d’installer un APK. Cette dernière autorisation se doit de rester activée, afin que l’application puisse à l’avenir mettre à jour votre version. Fortnite est désormais sur votre mobile, mais ce n’est pas fini !

Le téléchargement du jeu se fera vraiment au lancement de celui-ci, comme il est coutume sur les jeux mobile. Prévoyez au moins 2,3 Go d’espace libre sur votre téléphone, si ce n’est plus : il s’agit bien du même jeu complet que les versions consoles ou PC, qui va donc connaître de nombreuses mises à jour au fil du temps.



Fortnite



Epic Games

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Fortnite sur Android fonctionne en deux temps. Vous avez une première application, « Installateur Fortnite », qui se charge d’installer le jeu mais aussi de vérifier que vous avez bien la dernière version. Ensuite, « Fortnite » est bien le jeu lui-même. Mieux vaudra toujours passer par l’installateur Fortnite avant de lancer le jeu, pour vous assurer de bien posséder la dernière version du titre.

En savoir plus :
Quelles sont les meilleures montres connectées en 2018 ? La…
| 3 actualités qui ont marqué la semaine : les Google Pixel 3,…
| 🔥 Bon plan : Orange Open Up avec forfait mobile 50 Go en 4G +…

Attention : si vous ne savez pas ce que vous faites, nous vous conseillons de décocher l’installation d’applications de sources inconnues de Chrome après avoir installé Fortnite. Pour ce faire, dirigez-vous dans les paramètres de votre téléphone > sécurité > installation d’applications inconnues > Chrome (ou votre navigateur web favori) > et décochez l’option.

À lire sur FrAndroid : Test de Fortnite Battle Royale sur Android : le mobile est-il à la hauteur ?

Source: Frandroid

Publié le

Fortnite : Sony recule, les joueurs PlayStation vont enfin pouvoir jouer avec les autres

Sony a annoncé un changement de politique important. La firme va autoriser le cross-play sur PS4 pour Fortnite, ce qui signifie que les joueurs PlayStation pourront jouer avec leurs amis sur Xbox One ou Nintendo Switch.

Champion sans conteste de cette génération de console avec la PlayStation 4, Sony avait suscité l’ire des joueurs depuis le début de l’année en refusant le cross-play sur les jeux multijoueurs, en particulier sur Fortnite, le phénomène de l’année. Ce problème est devenu d’autant plus visible quand le jeu est sorti sur Switch, iOS et Android, ce qui réunissait les joueurs du monde entier, sauf ceux jouant sur PlayStation, un non-sens. Au point où Microsoft et Nintendo ont publié conjointement une publicité vantant les mérites du jeu multijoueur entre plateformes.

Sony recule et revient à la raison

Sony a annoncé sur son blog qu’une nouvelle version, en beta, de Fortnite allait enfin permettre le jeu multiplateforme entre la PS4 et ses concurrentes dès ce mercredi. Cette nouvelle version intégrera également le suivi de la progression et du commerce entre les plateformes, les joueurs de Fornite étaient en effet obligés de repartir à zéro en passant de la PS4 à la Switch.



Fortnite



Epic Games

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ce changement de politique de la part de Sony se fait alors que cette génération de console touche à sa fin. La firme doit donc à tout pris préserver son aura auprès des joueurs si elle veut que la PlayStation 5 connaisse un aussi bon début que son aîné. L’interdiction du jeu multijoueur multiplateforme était en effet un atout stratégique pour Sony, qui poussait les joueurs à choisir la PlayStation plutôt qu’une machine concurrente, puisque c’était avec cette console que les joueurs avaient le plus de chance de retrouver leurs amis. Avec la démocratisation du jeu crossplateforme, et la montée en popularité de plateformes comme la Switch ou le mobile, Sony doit renoncer à cet avantage.

Sony réserve pour le moment cette décision à Fortnite, et Fortnite seulement. D’autres développeurs comme Bethesda (Fallout : 76) avaient toutefois déjà fait savoir leur mécontentement concernant l’ancienne politique de la firme japonaise.

À lire sur FrAndroid : Fortnite sur Android : comment jouer avec vos amis sur PC, PS4, Nintendo Switch et Xbox One

Numerama

Source: Frandroid

Publié le

Fortnite sur mobile mériterait que l’esport le prenne au sérieux

De retour du ESWC et de l’événement Samsung dédié à Fortnite et sa sortie sur Galaxy Note 9, un goût amer me reste à la bouche : le titre ne mériterait-il pas qu’on le prenne au sérieux ?

Samsung m’a invité à participer, en tant que joueur, à l’ESWC de Metz qui se tenait le weekend du 8 septembre à Metz. Il s’agissait-là d’un événement spécial dédié à la sortie de Fortnite sur mobile, mais aussi à la sortie du Galaxy Note 9.

L’événement en lui-même fut notable, avec la participation de nombreuses têtes connues du milieu et plusieurs diffusions en direct. Dans les faits cependant, me voilà ressorti avec un simple constat : Fortnite ne mériterait-il pas plus ?

Gagnez un Galaxy Note 9 en jouant à Fortnite

Laissez-moi vous narrer succinctement cette expérience avant toute chose. Je me suis mis en route vers Metz le samedi matin même, pour participer à un événement créé par Samsung dans le cadre du ESWC (l’Electronic Sports World Cup). L’idée ? Jouer à Fortnite exclusivement sur le Galaxy Note 9.

Le twist ? 90 invités, parmi divers concours lancés sur le net par Samsung, et certains membres de la presse, se retrouvent dans un grand auditorium pour composer des escouades avec une personnalité du milieu de net. Gotaga, Mickalow, Carbon, Akitio, Genius, Kameto, Mamytwink, Bruce, Brak et Zack Nani deviennent ainsi les capitaines d’une équipe de 4 personnes visant le sacro-saint top 1.

Pas de compétition sur une seule et même map, non : une fois l’équipe formée, il ne s’agissait plus que de s’élancer sur le net comme n’importe quelle autre équipe à travers le monde dans son canapé, qui ne se doutait pas nécessairement de qui se cachait derrière les pseudonymes « SamsungBattle » donnés par défaut par l’organisation.

Une fois le match fini, les joueurs ayant réalisé le meilleur score (le plus proche du top 1 avec le plus grand taux de joueurs vaincus) gagnaient un Galaxy Note 9. Pour information, j’aurais bien aimé, au nom de FrAndroid, vous faire gagner un Galaxy Note 9 récupéré à la dure, mais j’ai fait top 2 en égalité avec une autre équipe et ait perdu cette chance à la comparaison du nombre de kills.

Une publicité plus qu’une compétition

L’événement aura permis, particulièrement de la part de l’équipe Gotaga, de voir quelques actions tout de même bien senties sur le titre. Plus encore, on voit bien ici qu’il s’agit du jeu complet avec toutes les possibilités de gameplay attendues par les joueurs, à ceci près que l’écran tactile n’est définitivement pas le meilleur moyen d’interagir avec le jeu. On pouvait d’ailleurs l’entendre de la bouche des influenceurs qui, espiègles, ne cessaient de remercier le produit de leur employeur sur l’événement pour leurs bonnes actions.

Malgré tout me reste un goût d’inachevé sur cette première présence au ESWC de la version mobile de Fortnite. Sans critiquer la démarche — l’événement était moins un tournoi qu’une grande publicité pour les capacités du Galaxy Note 9 — qui fait effectivement excellemment bien tourner le titre d’Epic Games.

Journaliste Tech avant tout, j’ai naturellement prêté attention aux performances du titre. Dans un contexte où le même smartphone était passé librement entre les mains de 3 joueurs successifs, je dois avouer que j’ai été satisfait.

Deuxième joueur à passer, relié à l’équipe de Mamytwink, j’ai pu récupérer le smartphone après une longue session de jeu sans que celui-ci ne montre de premiers signes de chauffe malgré l’espace confiné de l’auditorium, la batterie a tenu sans le moindre problème et Fortnite était parfaitement fluide tout le long de ma session de jeu. En ça, c’est donc un nouveau point positif à souligner pour le dernier-né de Samsung.

Mais pourquoi pas une compétition ?

Non, ce qui m’a laissé sur ma faim était tout simplement l’absence totale de compétition. Ici, le jeu n’était qu’un prétexte à faire gagner des Galaxy Note 9 à la communauté, qui par ailleurs ne cessait de réclamer un pass pour récupérer le costume Galaxy exclusif au téléphone… avec la même politesse que les joueurs de Call of Duty Ghost au Paris Games Week 2013.

Pourquoi ne pas avoir organisé une véritable compétition ? Le contexte était pourtant parfait : l’ESWC est historiquement reconnu pour ses compétitions de jeu, particulièrement dans l’univers PC. Les joueurs professionnels ou semi-professionnels de Fortnite étaient déjà sur place, puisque l’Omen Trophy se jouait la même journée. Et enfin, le matériel réuni par Samsung a prouvé son efficacité même dans des conditions aussi extrêmes.

Lien YouTube

La peur du sérieux

Le fait est que cet événement était finalement très… facile. Non pas que les organisateurs aient eu le travail prémâché, ou même que configurer une telle scène est à la portée de tous (c’est loin d’être le cas), mais plutôt que l’idée en elle-même ne vole pas haut.

Prenez des influenceurs très connus, dont plus de la moitié ne le sont d’ailleurs pas grâce à leur activité sur Fortnite, ajoutez des fans jeunes et surexcités, et mélangez le tout avec la promesse d’un gain colossal (un téléphone à plus de 1000 euros) et vous avez l’événement Fortnite Mobile de cet ESWC. Avouez que n’importe quelle personne peut pondre cette idée en bâillant.

Ce qui me semble avoir retenu Samsung et cet événement, c’est… la peur. La peur de prendre au sérieux cette version mobile. Ce qui en soi est un non-sens, puisque son développeur lui-même la prend fortement au sérieux ; pour preuve, c’est bien Fortnite Battle Royale en version complète qui est disponible.

Plus encore, et malgré sa non-disponibilité sur le Play Store, cette version a fêté 15 millions de téléchargements… et ce quand bien même elle est en bêta fermée limitée à un nombre très restreint d’appareils. Autant de personnes qui sont déjà baignées dans la culture Fortnite et son penchant pour le streaming, et qui mériteraient d’être représentées sur l’aspect compétitif du titre.

Tout reste à faire

En pointant du doigt ce fait, je n’ignore pas pour autant que la scène esport de Fortnite est encore en développement. Le titre d’Epic Games, passées ses Skirmish régulières, n’a pas encore de format ni de ligue proprement défini permettant l’avènement d’une scène compétitive structurée.

La compétition existe, bien sûr, et l’éditeur a promis 100 millions de dollars d’investissement sur la période 2018-2019 pour la soutenir. Ses formes et codes se créent à mesure que les joueurs se démarquent et que la demande des spectateurs se fait toujours plus croissante.

J’espère simplement que la version mobile ne sera pas oubliée du même temps, puisqu’elle m’aura tout de même montré de belles choses à l’ESWC Metz. Il serait dommage de passer à côté d’elle et de ses joueurs, et de continuer de traiter le mobile comme la version pauvre d’un même jeu. Epic Games n’a pas commis cette erreur, et c’est ce qui fait la force de Fortnite sur Android : il serait de bon ton de se l’approprier.

À lire sur FrAndroid : Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Source: Frandroid

Publié le

Fortnite sur Android n’a pas besoin du Play Store pour rencontrer le succès

Fortnite sur Android a atteint les 15 millions de téléchargements alors que le jeu n’est même pas disponible sur le Play Store.

Tout le ramdam suscité par Fortnite sur Android cet été est légèrement retombé au fil des semaines. On en parle donc moins, mais malgré cela le jeu — encore en bêta — a continué de jouir d’un franc succès auprès des utilisateurs.

En ce début de mois de septembre, Epic Games, le studio à l’origine du titre, a publié un nouvel article sur son blog officiel pour faire un premier bilan. On y apprend que 23 millions de personnes ont demandé rejoindre la bêta et, surtout, que 15 millions d’utilisateurs ont installé le fichier APK de Fortnite sur leur smartphone.

Ce nombre est très intéressant dans la mesure où le jeu n’est pas disponible sur le Google Play Store. Il faut obligatoirement passer par le site officiel d’Epic Games pour le télécharger. Avec 15 millions d’installations, Epic Games semble prouver, pour l’instant, qu’il peut se débrouiller sans le magasin d’applications le plus populaire d’Android — malgré les éventuels problèmes de sécurité que cela peut engendrer.

« Bien que la participation à la bêta Android se fasse pour le moment sur invitation uniquement, le taux de joueurs invités qui jouent effectivement est similaire à celui de la bêta pour iOS », écrit par ailleurs le studio.

Grosse domination d’Android Oreo

Les développeurs expliquent ensuite à quel point il peut être complexe de faire en sorte qu’un jeu soit compatible avec les diverses versions d’Android. Cependant, la tâche devrait être un peu plus simple que prévu puisque 92 % des utilisateurs de Fortnite profitent au moins d’Android 8.0 Oreo. Les moutures de l’OS sorties en 2015 ou avant ne représentent que 0,5 % du parc.

Lien YouTube

À lire sur FrAndroid : Fortnite sur Android : comment jouer avec vos amis sur PC, PS4, Nintendo Switch et Xbox One

Epic Games

Source: Frandroid

Publié le

Fortnite Battle Royale : le jeu sortirait le 24 juillet sur Android

Fortnite, le célèbre jeu de Battle Royale concurrent de PUBG, est d’ores et déjà disponible sur iOS. Pour Android, nous avons enfin une date de lancement.

Mise à jour du 12 juillet :

La firme Tencent Games, qui possède 40 % des parts d’Epic Games, a récemment publié un teaser sur son compte Twitter. On y apprend que Fortnite sortirait le 24 juillet sur Android, du moins en Chine. Un lancement international le jour même ou quelques jours plus tard n’est pas impossible.

Mise à jour du 18 mai :

Vous n’êtes pas sans le savoir : Fortnite Mobile est déjà disponible sur iOS, une version que nous avons pu tester pour vous. Si le jeu était bien annoncé sur Android, sa date de sortie n’était pas encore donnée.

Nous avons désormais une meilleure vision de celle-ci. Profitant d’un nouveau billet sur son blog, les développeurs ont indiqué que Fortnite sortirait sur Android au cours de l’été, sans offrir plus de précision pour le moment.

Notons que la mise à jour de la version mobile présentée du même temps intègre désormais la possibilité de personnaliser l’interface tactile du jeu, de lancer un chat vocal avec ses amis et améliore le gameplay et les performances du jeu. Nous en profiterons tout naturellement lors de sa sortie sur Android.


Article original du 9 mars :

Les jeux dits de « Battle Royale » ont particulièrement la cote en ce moment. Il en existe désormais beaucoup, mais deux en particulier surnagent à la surface : PUBG et Fortnite. Ce dernier prend le parti de proposer un univers plus fun, plus coloré et un système de construction ingénieux qui lui permet de se démarquer de ses concurrents.

Même gameplay, même contenu

Epic Games, le studio à l’origine du jeu, vient d’annoncer que Fornite Battle Royale arrive sur mobiles, d’abord sur iOS la semaine prochaine, puis sur Android « dans les prochains mois ». Le studio veut proposer la même expérience sur mobile que celle existant déjà sur consoles et PC. Aussi, il est précisé qu’il s’agit exactement du même jeu à 100 joueurs, avec « le même gameplay, les mêmes maps, le même contenu et les mêmes mises à jour hebdomadaires ».

Plus encore, des systèmes de cross play et de cross progression est prévu. Cela signifie qu’un joueur mobile pourra entrer dans une partie avec des joueurs d’autres plateformes (ce qui risque néanmoins de les désavantager un peu selon les contrôles proposés), mais aussi de retrouver leur progression et leurs achats sur toutes leurs plateformes, y compris l’iPhone ou leur smartphone Android.

Sur invitation seulement

Pour essayer Fortnite sur mobile, il suffit de s’inscrire sur Fortnite.com. Les plus chanceux recevront alors une invitation pour rejoindre la partie à partir du lundi 12 mars. Pour cela, il faut néanmoins posséder un iPhone 6s ou plus, un iPad Mini 4, un iPad Pro, un iPad Air ou un iPad de 2017. Les privilégiés pourront par ailleurs inviter leurs amis à les rejoindre via un système de codes.

Il faudra donc se montrer patients pour avoir une invitation et voir le jeu arriver sur Android. En attendant, il est toujours possible de se rabattre sur PUBG Mobile.

À lire sur FrAndroid : Nous avons testé 4 copies de PUBG gratuites sur Android et iPhone

Epic Games

Source: Frandroid