Publié le

C’est officiel, Google met fin à Allo, son autre service de messagerie

Google Allo n’a pas rencontré le succès escompté. La firme va donc mettre fin au service et se concentrer sur Google Messages.

Plus tôt dans le mois, le site 9To5Google affirmait que le service Google Hangouts allait bientôt être enterré par la firme. Ce à quoi Google a réagi en mettant l’accent sur la différence entre le service classique d’Hangout, qui va bien fermer ses portes, et les services Hangouts Meet, et Hangouts Chat pensés pour les entreprises, que la firme souhaite continuer à développer.

C’est une nouvelle fois 9To5Google qui a pu prendre connaissance des plans de Google et affirmer que Google Allo, un autre service de chat de Google, allait lui aussi être fermé définitivement en 2019. Cette fois, Google a réagi avec une annonce faisant le point sur tous ses services de messagerie.

Se concentrer sur Google Messages

Depuis son lancement en 2016, Google Allo n’a jamais rencontré le même succès que les autres services de Google, et on était loin de la popularité des concurrents comme Facebook Messenger ou Whatsapp.

Depuis plusieurs mois, Google travaille sur son initiative « Google Chat », dont l’idée est tout simplement d’améliorer les SMS en encourageant les constructeurs, comme les opérateurs, à adopter le nouveau protocole RCS.

Il est donc tout à fait logique que la première des annonces de Google soit que la firme va se concentrer sur Google Messages, son application officielle de SMS et de RCS pour Android. La firme annonce que cette application compte 175 millions d’utilisateurs chaque mois.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

La fin de Google Allo

Pour se concentrer sur Google Messages, la firme annonce que le service Google Allo prendra fin en mars 2019. Il est d’ores et déjà possible d’exporter les messages de ses chats, en suivant les instructions du site de support.

Google se veut rassurant en annonçant que les meilleures fonctionnalités de Google Allo seront intégrées à terme dans Messages.

Google Duo reste le Facetime de Google

Lancé en même temps que Google Allo, Google Duo va lui continuer à fonctionner pour le moment. Le service se veut être un concurrent à Facetime proposé par Apple sur ses appareils. C’est donc un moyen simple de faire des appels en visioconférence.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Hangouts Chat et Meet seront disponibles pour tous

Hangouts Chat et Meet sont respectivement des concurrents de Slack et Skype Entreprise, et visent donc les professionnels.

Ils sont pour le moment réservés aux clients de G Suite, mais Google annonce que dans le futur, les clients du Hangouts grand public (celui originaire de Google+) pourront migrer vers Hangouts Chat et Meet, sans plus de détails.

Enfin une stratégie à peu près cohérente

Bien que cette phase de transition soit un peu complexe à appréhender, elle semble enfin mener les utilisateurs vers un choix simple, ente les services de Google.

À terme, on pourra compter :

  • Google Messages : intégré par défaut sur Android, pour chatter facilement avec n’importe quel mobile, grâce à une version améliorée du SMS
  • Google Duo : pour les visioconférences entre amis
  • Google Hangouts Chat et Hangouts Meet : pour les professionnels (ou les « prosumers »), qui permettra de concurrencer Slack et Microsoft Teams.

Il est d’ores est déjà plus simple de se repérer, et chaque service devrait plus facilement avoir un taux d’adoption conséquent.

Google

Source: Frandroid

Publié le

On le croyait déjà mort, Hangouts fermera définitivement ses portes en 2020

Le service de messagerie Hangouts est toujours disponible, mais il va fermer ses portes en 2020 pour devenir une plateforme exclusivement réservée aux entreprises. Un baroud d’honneur pour cette application que nous avons déjà enterrée.

Image : GraphicBurger

On l’avait déjà enterré, mais il respirait encore ! Le client Hangouts pour le grand public existe encore et toujours aujourd’hui… mais il ne lui reste plus longtemps à vivre.

Chez Google, la question des services de messagerie est assez complexe. Pour résumer très brièvement la problématique, disons que la firme de Mountain View en a trop fait. Le géant américain se concentre actuellement sur Android Messages pour le transformer en client RCS (remplaçant du SMS), mais il propose déjà Google Duo, Google Allo et… Hangouts.

Ce dernier a été le grand sacrifié sur l’autel de la multiplication des services de messagerie Google. Lancé en 2013 pour remplacer Gchat, Hangouts a eu du mal à séduire les utilisateurs. Sans surprise, on apprenait en 2016 qu’il allait devenir une plateforme exclusivement réservée aux entreprises laissant Duo et Allo s’adresser au grand public.

Déjà enterré

Et depuis il faut bien avouer que tout le monde pensait déjà que Hangouts pour le grand public était mort et enterré. Sauf que des sources bien informées ont indiqué à 9to5Google que le client de messagerie allait en réalité fermer en 2020. Ainsi, si la nostalgie vous étreint, vous pouvez encore aller errer sur ce service fantôme.

Notez toutefois que le service ne prend plus en charge les applications tierces et il en va de même pour les SMS. Le destin tragique de Hangouts n’est pas sans rappeler celle de Google+, dont la fermeture a été officialisée. Google a d’ailleurs aussi fait du ménage dans ses clients mail avec la disparition prochaine d’Inbox.

À lire sur FrAndroid : Une faille de sécurité sert d’excuse à Google pour fermer Google+, son réseau social fantôme

9to5Google

Source: Frandroid

Publié le

Voici Google Meet, le successeur de Hangouts

Google lance un nouveau service en ligne : Meet. C’est la déclinaison professionnelle du service de messagerie Hangouts. Google continue de multiplier les applications de discussions instantanées avec ce tout nouvel outil de G Suite.

Dans la famille — nombreuse — des services de messagerie de Google, je demande Meet, le petit frère d’Hangouts. Destinée avant tout aux professionnels, cette application est principalement dédiée aux réunions en visioconférence en haute définition, avec jusqu’à 30 participants, contre 10 pour Google Hangouts.

Comment ça marche

Sur la page d’accueil de Meet, vous trouver un champ vous invitant à renseigner un code de réunion afin de rejoindre la visioconférence souhaitée. Pour l’heure, il n’est pas possible sur l’application web de programmer une visioconférence ou de débuter un chat ou un appel téléphonique.

Pendant une conférence avec un nombre important d’utilisateurs, une grande fenêtre affichera la personne qui est en train de parler alors que les autres participants seront placés dans une liste plus petite avec leurs vidéos, noms et adresses mail.

Un créneau concurrentiel

Meet n’a rien de révolutionnaire. Il s’agit d’un marché déjà soumis à une rude compétition. Même si elle se démarque de Hangouts avec son nombre plus important de participants, Meet a en face d’elle Skype de Microsoft, GoToMeeting ou encore le jeune Chime d’Amazon.

À lire sur FrAndroid : Avec la sortie de Google Duo et Allo, Hangouts va se tourner vers les professionnels

Source: Frandroid