Publié le

Les smartphones chinois pourraient embarquer le Google Play Store nativement

Divers indices laissent penser que les services de Google pourraient très prochainement être disponibles en Chine. Une ouverture majeure de l’Empire du Milieu qui ne devrait pas être sans conséquence pour nous.

Google a apporté des changements à sa console développeur. Des modifications a priori mineures, mais qui pourraient avoir de nombreuses conséquences sur le système.

En effet, dans la gestion des pays supportés par le Google Play Store, un utilisateur de Reddit du nom de stereomatch a remarqué que des noms avaient fait discrètement leur apparition. Ainsi, la liste s’élargit et compte désormais la Chine, Cuba, l’Iran, Macao, la Birmanie et le Soudan.

Cela laisse penser que le Google Play Store sera très prochainement disponible dans ces différents pays, y compris en Chine, pourtant très restrictive concernant les sites auxquels sa population peut accéder. Précisons également que le site GreatFirewallOfChina, qui permet de savoir si un site est bloqué ou non en Chine, indique que le site play.google.com est désormais disponible depuis l’Empire du Milieu.

Des implications internationales

L’arrivée du Google Play Store en Chine aurait de nombreuses retombées bénéfiques pour les utilisateurs du monde entier, qu’il s’agisse des développeurs, des acheteurs, et même des autres.

Le premier impact est bien évidemment économique. Comptant parmi les plus gros marchés du monde avec les États-Unis, la Chine est une manne énorme pour les développeurs qui prendront la peine de faire traduire leur application. L’intérêt pour eux est évident, et on ne peut pas nier qu’un développeur à l’aise financièrement sera dans de meilleures conditions pour produire d’autres applications.

Le deuxième impact concerne tous ceux qui aiment importer leur smartphone de Chine pour profiter des prix très attractifs. Les smartphones comme ceux de Xiaomi par exemple pourraient alors proposer le Google Play Store nativement sans que l’utilisateur n’ait besoin de l’installer manuellement ou que l’importateur s’en charge, en modifiant parfois la ROM du téléphone.

Plus de sécurité

Enfin, l’arrivée du Google Play Store en Chine pourrait réduire significativement le nombre de malwares présents sur le système. En effet, bon nombre d’entre eux apparaissent en Chine, où le téléchargement d’APK sur des stores tiers est la norme. Si le Google Play Store devient la première source de téléchargement des applications, le nombre de malwares infectant les smartphones devrait chuter, d’autant que Google semble mettre un point d’honneur à accentuer la sécurité de sa boutique et de ses terminaux.

Reste à savoir si le Google Play Store arrivera à s’imposer dans un pays où les utilisateurs n’ont pas forcément l’habitude de passer par des stores officiels…

XDA

Source: Frandroid

Publié le

Google Play Services 10.2 met fin à Android 2.3 Gingerbread

Les services Google Play ont mis un terme à Android 2.3 Gingerbread en passant à la version 10.2.

C’est un fait, Android Gingerbread a été enterré par les Google Play Services avec leur dernière mise à jour. Adieu la petite bouille du petit pain d’épice…

Google Play Services 10.2

Cette mise à jour permet notamment aux développeurs de jeux de se servir de l’API Google Sign in avec l’authentification du côté des serveurs. La fonction Smart Lock a également été améliorée pour l’intégration de mots de passe aux applications ainsi que l’arrivée de nouvelles données de santé pour Google Fit.

La mort de Gingerbread

Google Play Services 10.2 signe aussi la disparition de Gingerbread Android 2.3x. Une page de l’histoire d’Android se referme puisque cette version d’Android à la mascotte si mignonne est à présent obsolète. Cela devait arriver et avait même été annoncé en 2016.

Cette version du système faisait encore tourner à peu près 1 % des smartphones Android dans le monde. Les développeurs ont pour possibilité d’arrêter la compatibilité avec cette version d’Android pour celles plus récentes, ou de créer un APK différencié afin de ne pas exclure ces appareils tout en proposant une version plus à jour sur le Play Store.

À lire sur FrAndroid : Petit tour d’horizon d’Android 2.3 « Gingerbread »

Source: Frandroid