Publié le

Microsoft Edge passe officiellement à Chromium : Google et Mozilla (Firefox) réagissent

Après quelques jours de rumeurs, voici l’officialisation, Microsoft Edge va évoluer et sera à l’avenir basé sur Chromium.

Les rumeurs avaient une nouvelle fois visé juste, puisque Microsoft va bien développer un tout nouveau navigateur pour Windows 10 basé sur le projet Chromium (Google Chrome).

Microsoft rejoint ainsi les navigateurs Brave, Opera ou Vivaldi qui sont également basés sur Chromium ou utilisent le moteur Blink.

Microsoft promet d’optimiser Chrome

Dans son communiqué, Microsoft promet de devenir un grand contributeur au projet Chromium. La firme veut en particulier :

  • adapter Chromium aux machines ARM
  • améliorer la compatibilité avec les appareils Windows
  • améliorer l’interface tactile
  • améliorer l’autonomie

Microsoft fait ici référence à des points où son navigateur Edge faisait mieux que Chrome sur Windows 10, notamment l’utilisation de ressources.

La firme en profite pour annoncer que Microsoft Edge devrait débarquer sur de nouvelles plateformes, macOS, Windows 7 et Windows 8 en particulier. Le navigateur est déjà disponible sur Android et iOS.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ces améliorations apportées au projet Chromium devrait avoir un effet sur tous les navigateurs dont il est dérivé, dont Google Chrome. Pour autant, avec cette stratégie, Microsoft pourrait devenir un redoutable concurrent sur ce marché pour Google.

Windows reste aujourd’hui le système majoritaire sur PC. Si Microsoft parvient à proposer un navigateur vraiment convaincant basé sur Chromium, la firme retire une bonne raison de s’embêter à télécharger un navigateur alternatif tel que Chrome qui n’apporterait alors que la synchronisation avec le compte Google, mais aussi le tracking des données utilisateurs.

Google et Mozilla réagissent

Google, à l’origine du projet Chromium, a évidemment réagi à cette annonce. Le géant se réjouit que Microsoft rejoigne les contributeurs de Chromium et a hâte de « travailler avec Microsoft pour faire avancer le web et proposer d’excellents navigateurs ».

En revanche, selon Mozilla, l’éditeur de Firefox : « en adoptant Chromium, Microsoft cède encore plus de contrôle à Google sur les informations relatives à nos activités en ligne ».

Chris Beard, le directeur général de Mozilla, a déclaré la chose suivante.

D’un point de vue social, civique et individuel, céder le contrôle d’une infrastructure Internet fondamentale à une seule entreprise est terrible. C’est pour cette raison que Mozilla existe. Mozilla est en concurrence avec Google non pas parce que c’est une bonne occasion de faire des affaires. Mozilla est en concurrence avec Google parce que la santé d’Internet et de nos vies numériques dépendent de la concurrence et du choix. Elles dépendent de la capacité des consommateurs à décider qu’ils attendent mieux que cela et à agir.

La décision de Microsoft va-t-elle rendre plus difficile la croissance de Firefox ? C’est possible. Accroître la puissance de Google est risqué sur de nombreux plans. Une grande partie de la réponse dépend de ce que font les développeurs Web et les entreprises qui créent des services et des sites Web. Si un produit comme Chromium a suffisamment de parts de marché, il devient alors plus facile pour les développeurs Web et les entreprises de décider de ne pas s’inquiéter si leurs services et sites fonctionnent sur autre chose que Chromium. C’est ce qui s’est passé lorsque Microsoft disposait d’un monopole sur le marché des navigateurs au début des années 2000 avant la sortie de Firefox. Et ça pourrait se reproduire.

Il y a en effet la crainte que Chromium devienne encore plus hégémonique, alors que Chrome est déjà le numéro 1 du marché, et que le Web se retrouve à nouveau comme au début des années 2000 avec Internet Explorer 6.

On peut se demander si Microsoft n’aurait pas pu plutôt adopter Gecko, le moteur de Firefox, et encourager une alternative réellement open source et libre, plutôt que souscrire au projet de Google.

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs navigateurs Internet sur Android

Microsoft

Source: Frandroid

Publié le

Google Chrome va être adapté nativement pour Windows 10 ARM

Une grande faiblesse de Windows 10 ARM, les ordinateurs utilisant les SoC Qualcomm Snapdragon, est que les applications classiques sont souvent émulées et donc plus lentes. C’est le cas de Chrome, qui sera bientôt adapté pour tourner nativement sur le système.

Les premiers PC sous Windows 10 ARM, qui utilisent la puce Snapdragon 835 et promettent une autonomie record, n’ont pas complètement convaincu pour le moment. Et pour cause : la plupart des applications sont émulées et ne tournent donc pas nativement, réduisant ainsi leurs performances.

C’est à ce titre qu’il est recommandé d’utiliser Microsoft Edge comme navigateur web sur ces plateformes. Pourtant, nombreux sont les utilisateurs à avoir leurs habitudes sur Google Chrome, le plus utilisé mondialement. Bonne nouvelle : une version native est en développement.

Google Chrome pour Windows 10 ARM arrive

Android Authority a en effet profité de l’ARM TechCon pour directement poser la question à Miguel Nunes, directeur produit de Qualcomm. Celui-ci a annoncé qu’ils travaillaient sur la question, avant d’ajouter :

« Nous sommes toujours en train de travailler avec différents constructeurs et différents designs. J’estime que vous le verrez sûrement aux alentours du second semestre l’année prochaine. Tous les constructeurs décideront de leur propre période de lancement, mais nous travaillons activement sur la question. »

Cette réponse est assez étrange en soi, puisque le directeur produit parle bien de constructeurs (OEM dans le texte) quand la question est avant tout logicielle. Ceci étant, un lancement au second semestre 2019 est bien évoqué pour Google Chrome en version ARM.

Rappelons que les produits utilisant le Snapdragon 835 n’étaient finalement que les premiers jets d’une idée censée se développer au cours des prochaines années. Le Snapdragon 850 est là pour améliorer les performances, tandis qu’un Snapdragon 1000 serait en préparation pour toujours plus appuyer le côté haut de gamme de ces nouvelles solutions. En espérant que le logiciel suive…

À lire sur FrAndroid : Une semaine avec un PC Windows 10 toujours connecté en 4G et équipé d’un Snapdragon 835

Android Authority

Source: Frandroid

Publié le

Sticky Notes : les post-its de Windows 10 arrivent sur Android et iOS

Les Sticky Notes, ces post-its virtuels de Windows 10, arrivent bientôt sur de nouvelles plateformes, dont Android et iOS. De quoi synchroniser ses pense-bêtes sur tous ses appareils facilement.

Windows 10 s’accompagne nativement d’une application baptisée Sticky Notes. Ces « notes collantes » sont pratiques pour se souvenir d’une tâche à effectuer, d’une adresse ou de n’importe quelle information donnée à un instant T. Pour qu’elles soient vraiment utiles, il leur manquait cependant un système de synchronisation leur permettant d’être retrouvées partout, et notamment sur nos téléphones. Ce qui va bientôt arriver.

Reza Jooyandeh, ingénieur Microsoft en charge de cette application, a annoncé sur Twitter que les Sticky Notes seront bientôt disponibles sur de nouvelles plateformes, à savoir OneNote, Outlook, mais aussi Android et iOS.

Pour l’heure, la fonctionnalité est disponible en bêta sur l’application OneNote Android. Aucune date n’a toutefois été annoncée pour le moment concernant l’arrivée d’une application dédiée.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Un de nos lecteurs nous a envoyé deux screenshots du rendu sur l’application bêta de OneNote. Merci Florentin.


Il faudra donc attendre pour que les post-its virtuels que l’on colle sur notre bureau d’ordinateur se retrouvent facilement sur nos smartphones. En attendant, il existe de nombreuses alternatives de prise de note dans le cloud, disponibles via des applications et navigateurs web.

Android, nouvel OS mobile de Microsoft

Microsoft a enfin fait le deuil de son OS mobile (Windows Phone) et pense aux utilisateurs mobiles en leur proposant une certaine continuité des services, et c’est une très bonne chose, d’autant qu’Android est favorisé du fait de son ouverture.

Rappelons par exemple que la dernière mise à jour de Windows 10 apporte l’application « Votre Assistant Mobile », permettant de lier plus simplement son téléphone à son ordinateur, et donc de créer une continuité entre les deux.

À lire sur FrAndroid : 5 alternatives à Evernote pour prendre des notes sur Android et d’autres plateformes

@RezaJooyandeh

Source: Frandroid

Publié le

Votre smartphone Android directement dans votre PC Windows 10 ? Microsoft y travaille

Lors de sa conférence Surface, Microsoft a également parlé des avancées de son système d’exploitation Windows 10. Il y a teasé une future possibilité : celle d’afficher, et d’interagir avec, l’écran de son smartphone Android directement dans son ordinateur.

Crédit photo : Windows Central

Après avoir tenté une percée dans le domaine des OS Mobile avec Windows, le Microsoft mené par Satya Nadella a bien changé. Le directeur a pleinement admis que cette bataille était perdue, et s’attarde désormais à intégrer Windows aux appareils que les utilisateurs possèdent déjà.

L’événement Surface d’hier n’a donc pas été que l’occasion de présenter la nouvelle Surface Pro ou même les Surface Laptop 2 et Studio 2 : elle a également servi à continuer les efforts en ce sens. Une fonctionnalité majeure a été présentée dans cette optique.

Screen Mirroring Android sur Windows 10

L’application Your Phone, liée à la mise à jour d’Octobre, ne servira pas qu’à retrouver sa Timeline sur son téléphone Android par le biais du launcher Microsoft. À terme, elle permettra également d’afficher l’écran de son téléphone directement sur son ordinateur.

Il vous sera alors possible d’interagir intégralement avec votre smartphone, et naviguer à votre guise sur votre smartphone. L’idée est de faire en sorte que votre session sur votre ordinateur Windows ne soit jamais coupée par le besoin de regarder un autre appareil à côté de lui.

Encore un peu de travail

Voilà une manière intelligente d’interconnecter deux appareils, mais il nous faudra tout de même voir la finalité de la chose. Le screen mirroring comme on l’appelle n’est pas une technologie nouvelle, et souffre souvent d’un peu trop de latence pour être parfaitement viable.

C’est peut-être pour cela que la fonctionnalité n’est pas encore disponible et n’a pas encore de date de sortie. Notons que seuls les téléphones Android devraient être concernés, la fermeture de l’OS d’Apple empêchant le développement de ce genre d’outils.

Windows Central

Source: Frandroid

Publié le

Microsoft Cortana : un planning mouvementé sur Android et Windows 10 en 2018

Microsoft travaille sur une nouvelle intégration de Cortana dans Windows 10 et sur Android pour 2018.

Avec une absence remarquée au CES 2018, Cortana n’a pas très bien commencé l’année, mais Microsoft, son éditeur, ne veut pas jeter l’éponge et travail sur de nouveaux projets pour son assistant numérique.

Si la firme n’a pas réussi pour le moment à convaincre les fabricants d’intégrer Cortana à leurs objets connectés comme l’ont fait Google avec ses Smart Display ou Amazon avec les objets intégrant Alexa, elle veut améliorer la présence de Cortana où l’assistante est déjà présente.

Windows 10 : Cortana devrait bientôt déménager

Depuis le lancement de Windows 10 en 2015, Cortana est intégrée avec le moteur de recherche du système directement dans la barre des tâches. De là, il est possible de lui poser des questions ou d’accéder à des cartes semblables à celles de Google Now. En 2018, les choses devraient radicalement changer.

Cortana est intégrée à la barre des tâches depuis 2015

Pour une future mise à jour de Windows 10, Microsoft travaille sur une nouvelle expérience utilisateur pour Cortana. Le moteur de recherche du système devrait à nouveau être indépendant de l’assistant, et prendrait plutôt la forme d’un moteur de recherche central équivalent à ce que Apple peut proposer avec Spotlight sur Mac OS.

Le futur moteur de recherche de Windows 10

Cortana devrait alors faire ses bagages et déménager pour intégrer l’action center de Windows 10. Ici, l’assistant devrait être plus à même de proposer des cartes à l’utilisateur, agir de manière proactive, et synchroniser ses notifications avec les autres appareils.

Microsoft a d’ailleurs déjà annoncé que le contenu proactif de Cortana serait déplacé vers l’Action Center à partir de la prochaine version de Windows 10.

Microsoft Launcher : Cortana débarque enfin en France ?

Microsoft propose depuis plusieurs années Cortana sur Android et iOS. Seulement, sa disponibilité était limitée à quelques territoires comme les États-Unis et le Royaume-Uni, alors même que Cortana est disponible sur Windows 10 en France et dans beaucoup plus de régions.

Comme sur Windows 10, Cortana devrait bientôt déménager sur Android. À la place d’une application dédiée, l’assistante devrait bientôt être intégrée à Microsoft Launcher, qui a connu un lancement à succès en fin d’année 2017.

L’éditeur a discrètement mentionné cette future intégration dans la description d’une vidéo promotionnelle démontrant l’arrivée de Cortana sur de multiples appareils : « Cortana is coming to more places for more people, including the Microsoft Launcher and Cheetah Mobile Launcher apps on Android ».

Lien Youtube

On espère que cette intégration à Microsoft Launcher se traduira enfin par un lancement à grande échelle de Cortana sur mobile. L’assistant est notamment très pratique pour synchroniser les notifications avec un ordinateur, ou envoyer des SMS depuis Windows 10. Il est encore trop tôt pour savoir quelle forme cette intégration devrait prendre. On imagine cependant qu’il devrait s’agir de remplacer la partie droite du lanceur, qui présente déjà des cartes, par Cortana.



Microsoft Launcher



Microsoft Corporation

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger
 
Acheter une carte Google Play prépayée

Est-ce bien suffisant ?

Alors qu’Alexa s’apprête à faire son entrée sur les ordinateurs, l’ambition de Microsoft pour Cortana est-elle suffisante pour lui assurer un avenir sur le marché des assistants virtuels ? Le marché semble aujourd’hui se tourner vers la domotique pour permettre aux assistants d’avoir un contrôle de l’environnement de l’utilisateur et Microsoft semble pour le moment absent de ce tournant.

Sources : Thurrott.com, Windows Central et nos propres sources

Source: Frandroid

Publié le

Déverrouillez Windows 10 avec le capteur d’empreintes de votre téléphone Samsung

Samsung compte mettre à jour son application Flow afin de la rendre compatible avec n’importe quel appareil Windows 10. Une fonction pour le moment réservée à la Galaxy TabPro S.

Annoncée en novembre 2014, l’application Samsung Flow a été mise à disposition sur le Google Play Store quelques mois plus tard. Malheureusement, celle-ci restait très limitée. La prochaine mise à jour corrigera cependant ce défaut.

C’est Flow qu’il vous faut

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Samsung Flow, il s’agit d’une application capable de synchroniser un smartphone Samsung sous Android avec un ordinateur sous Windows 10. L’intérêt est double puisque cela permet d’une part de déverrouiller l’ordinateur grâce au lecteur d’empreintes digitales du téléphone et d’autre part d’avoir accès à ses notifications sur un écran plus grand.

Jusqu’à présent, Samsung Flow n’était compatible qu’avec un seul produit Windows, à savoir la Samsung Galaxy TabPro S. Cette restriction sera bientôt de l’histoire ancienne.

Une mise à jour importante

Bon nombre de commentaires sur le Google Play Store témoignent de la frustration des utilisateurs en raison de cette limitation. Samsung Electronics a cependant répondu à certaines de ces plaintes en janvier 2017, promettant que tous les ordinateurs sous Windows 10 seront compatibles lors de la prochaine mise à jour majeure. Toujours selon Samsung, celle-ci serait disponible début avril.

Moins de 10 terminaux compatibles

Du côté des smartphones, Samsung Flow est actuellement compatible avec les Galaxy S6, S6 edge, S6 edge+, Note 5, S7 et S7 edge. On peut néanmoins s’attendre, au vu de la date de la mise à jour, qu’elle soit également compatible avec les Galaxy S8 et S8+.



Samsung Flow



Samsung Electronics Co., Ltd.

Gratuit sur Google Play | Télécharger

SamMobile

Source: Frandroid