Publié le

En attendant Salto, TF1 empêche Molotov de gérer Chromecast sur ses chaînes

Demain, TF1 sera à la pointe de la technologie et saura répondre aux besoins de ses utilisateurs, c’est promis ! Aujourd’hui, le groupe bloque un peu plus Molotov, un service un peu trop moderne à son goût.

Depuis son lancement en 2016, Molotov est devenu l’un des services les plus populaires en France pour accéder aux chaînes de télévision, les enregistrer et accéder aux services de replay.

Il faut dire que Molotov a osé faire ce qu’aucune des chaînes de télévision n’a fait en France (excepté Nolife avec Noco) : proposer une application pour toutes les plateformes modernes donnant accès à un service avec toutes les fonctions demandées par les utilisateurs (enregistrement, replay, chromecast, retour au début, guide TV, etc.). Une prouesse, visiblement.

TF1 ne veut plus de Chromecast

Bien sûr, Molotov doit aussi faire avec les politiques des différents groupes de télévision, et se retrouve de plus en plus handicapé par ces derniers.

Après le blocage des enregistrements par Altice (SFR, BFM, RMC), le groupe TF1 a demandé à ce que Chromecast ne soit plus supporté par ses chaînes TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI sur Molotov.

Notons que l’application officielle du groupe, MyTF1, n’est elle-même pas compatible avec Chromecast.

Salto, l’Eldorado de la télévision française

Rappelons que le groupe TF1 travaille avec M6 et France Télévisions pour développer le service Salto, qui doit « participer activement au rayonnement de la création française et européenne ».

Ce nouveau service devrait être accessible par un abonnement payant, en concurrence avec Netflix pour proposer les documentaires, séries et émissions des grandes chaînes françaises en streaming, ainsi que du contenu exclusif. Salto ne devrait pas proposer un accès gratuit au flux en direct des chaînes, contrairement à Molotov.

Telesatellite

Source: Frandroid

Publié le

Altice (SFR) bloque Molotov et l’enregistrement des chaînes BFM et RMC

Nouvelle déconvenue pour Molotov, le service qui s’est promis de révolutionner la télévision traditionnelle : Altice a bloqué la possibilité d’enregistrer les émissions des chaînes qu’il détient sur le service. Mais la loi ne l’entend pas de la même oreille…

Molotov.TV est un service innovant qui a une mission principale : remettre la télévision traditionnelle à l’heure du numérique, en proposant un accès simple à toutes les chaînes, et des services d’enregistrement et de planification poussés.

Pourtant, les acteurs français ne le voient pas forcément d’un très bon œil, du fait qu’ils préféreraient que leurs spectateurs passent par leurs propres canaux de distribution. NextRadioTV, qui appartient au groupe Altice, est le dernier en date à une nouvelle fois mettre des bâtons dans les roues du service.

BFM et RMC ne peuvent plus être enregistrés sur Molotov

Depuis lundi, il n’est en effet plus possible d’enregistrer BFM Business, BFM TV, RMC Découverte ou RMC Story en utilisant les bookmarks de Molotov.TV, comme l’indiquent nos confrères de Next Inpact. Cela est entièrement dû à une nouvelle réclamation de NextRadioTV.

Ceux-ci réclament le versement d’une rémunération pour l’utilisation de ce service. Une réclamation qui n’est pas forcément légale, comme l’indiquent les services de Molotov : « NextRadioTV s’oppose à l’application de l’exception pour copie privée à ses programmes en réclamant à Molotov un partage de revenus sans objet, ce qui contraint Molotov à suspendre le service d’enregistrement »

L’exception pour copie privée est pourtant un principe juridique légal, encadré par la loi Création de 2016. Pour se plier au cadre légal, Molotov avait déjà déplacé sa fonctionnalité d’enregistrement dans ses formules payantes afin de pouvoir payer la rémunération pour copie privée qu’elle reverse déjà à Copie France.

Une exception impossible

Ainsi, Altice est ici en train de demander une exception pour ses services qui mettrait à mal le principe même de cette loi. Molotov indique en ce sens que « seule est applicable à ce service la rémunération pour copie privée qu’elle reverse déjà à Copie France. L’application de cette exception aux programmes distribués par Molotov ne peut donc être conditionnée ni soumise à aucune autre forme de rémunération que celle spécialement prévue à cet effet par la loi ».

Gageons donc que la situation ne dure pas, d’autant que Molotov s’est évidemment engagé à remédier à la situation le plus vite possible. On ne peut s’empêcher de voir ici une tentative maladroite de récupérer des revenus par n’importe quel moyen de la part de la maison-mère de SFR, à croire que se délester de ses salariés en masse ne lui suffit pas.



Molotov



Molotov

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Next Inpact

Source: Frandroid

Publié le

Molotov lance sa première chaine en UHD (4K) HDR

Le service de distribution de chaînes de télévision Molotov vient de lancer sa première chaîne en 4K HDR. Il s’agit d’Arte UHD, disponible gratuitement pendant 10 jours.

Pour regarder la télévision sur son smartphone, l’une des meilleures solutions reste Molotov. Grâce à cette plateforme, il est possible de visionner près de 40 chaînes en direct, mais aussi des replays de certaines émissions. La qualité de l’image dépend bien évidemment du flux, du débit de l’utilisateur, mais aussi de l’abonnement (le forfait Molotov Plus à 4 euros par mois permet de garantir la HD).

Depuis 2017, Molotov propose la chaîne Luxe TV en 4K pour les amoureux des belles images. Désormais, Molotov TV propose également Arte UHD. La chaîne franco-allemande est donc disponible en 3840 x 2160 pixels, mais aussi en HDR pour ceux disposant du matériel adéquat.



Molotov



Molotov

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

La bonne nouvelle, c’est que Arte UHD est disponible gratuitement à partir du 12 septembre à tous les clients Molotov. La mauvaise, c’est que cette offre est temporaire et ne dure que jusqu’au 22 septembre. Passé cette date, la chaîne ne sera disponible que sur abonnement. Rappelons que pendant ce temps, le Japon s’apprête déjà à diffuser du contenu en 8K

À lire sur FrAndroid : myCanal, Netflix, Molotov… Pourquoi les vidéos HD sont un sacré casse-tête sur nos smartphones Android

Source: Frandroid

Publié le

Le Pocophone F1 a un problème de DRM avec Netflix, Molotov, Amazon et Canal+

Le Pocophone F1 ne pourra pas lire du contenu protégé par les ayants droit en HD, faute d’une compatibilité parfaite avec les DRM.

Si vous avez lu le très bon papier de l’ami-collègue Omar Belkaab, vous n’êtes pas sans savoir que la gestion des DRM est un sujet complexe sur Android. Il s’agit pourtant d’une brique technologique cruciale pour avoir accès au contenu vidéo légal, que ce soit de Netflix, MyCanal ou Molotov, dans les meilleures conditions.

Le plus important sur Android est la prise en charge de Widevine de Google. Le smartphone est soit certifié avec le Level 3, le niveau minimum qui permet de décoder certains contenus protégés, ou avec le Level 1, qui vérifie une compatibilité complète du smartphone avec les meilleurs critères de sécurité.

C’est avec ce niveau que les applications de vidéo à la demande déterminent si le smartphone aura accès au contenu de meilleure qualité, notamment en HD.

Le Pocophone F1 est limité à Widevine level 3

Problème, le tout nouveau Pocophone F1 se contente, comme le Mi Mix 2, d’une compatibilité avec Widevine Level 3. Cette information vient d’un test réalisé par le site AndroidPure, et confirmé par nos soins avec notre exemplaire de test.

Le « Security Level » du Pocophone F1 est L3, dommage pour Netflix.

Pour vérifier la compatibilité d’un smartphone, il suffit de télécharger l’application DRM Info et de vérifier la ligne « Security Level ». Dans notre cas, on peut lire « L3 » pour « Level 3 ». Autrement dit, le Pocophone F1 sera incapable de lire du contenu HD sur Netflix, MyCanal ou Molotov par exemple.

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Une mise à jour peut-elle corriger le problème ?

Au début de l’année, les OnePlus 5 et 5T avaient eu le même problème de compatibilité avec le DRM Widevine. La marque avait fini par trouver une solution, mais qui demandait à ses utilisateurs de renvoyer le smartphone au SAV. La marque avait expliqué que la mise à jour ne pouvait être effectuée que depuis un PC sécurisé et authentifié, c’est-à-dire l’un des siens.

Reste à savoir si Pocophone F1, la jeune marque lancée par Xiaomi, saura réagir promptement à ce premier problème et trouver une solution pour ses premiers clients.

À lire sur FrAndroid : myCanal, Netflix, Molotov… Pourquoi les vidéos HD sont un sacré casse-tête sur nos smartphones Android

Source: Frandroid