Publié le

Rassurez-vous : Netflix n’augmentera pas (tout de suite) ses prix en France

Netflix a récemment augmenté ses prix aux États-Unis. La branche française se veut rassurante en indiquant que ce ne sera pas le cas en France… pour le moment.

Netflix est l’un des services de VOD les plus populaires au monde, et le plus populaire disponible en France. Ironique, lorsqu’on se rappelle des doutes à son lancement dans notre pays.

Il y a peu, la plateforme a annoncé une augmentation du prix de son abonnement aux États-Unis. Trois de ceux-ci ont été augmentés, poussant à une crainte que la même augmentation soit réalisée sur les abonnements français.

Les tarifs de Netflix n’augmenteront pas en France

Le Parisien a pu contacter le service pour un éclaircissement. Les représentants de la plateforme assurent que « l’augmentation spécifique des prix aux États-Unis ne préfigure en rien une augmentation dans un pays particulier comme la France ».

Vous l’aurez compris : pas d’augmentation à court terme pour les utilisateurs français ! Ceci étant, la tournure de phrase est assez ouverte pour qu’une augmentation arrive à long terme.

Les abonnés français ont déjà subi une augmentation du prix des abonnements Netflix en octobre 2017, et le service de VOD n’a jamais nié que ses prix évolueraient dans le temps. Ses forfaits aussi d’ailleurs, comme en témoigne l’apparition d’une formule dédiée au mobile.

Le Parisien

Source: Frandroid

Publié le

Netflix augmente ses prix aux États-Unis, même son forfait le moins cher

Netflix vient une nouvelle fois d’augmenter ses prix sur ses trois forfaits. Pour le moment, cette hausse n’est effective qu’aux États-Unis, mais cela a déjà fait s’envoler le cours de l’action.

Crédit Image : Sandra Bullock dans Bird Box, un film signé Netflix

Entre 12 et 18 %. C’est la hausse de prix qui vient d’être appliquée aux forfaits Netflix aux États-Unis. Il s’agit non seulement de l’augmentation la plus importante de l’histoire du service de SVOD, mais aussi de la plus marquante puisqu’elle touche pour la première fois le forfait d’appel.

Ainsi, le forfait Essentiel (un écran) passe de 8 à 9 dollars par mois, le Standard (2 écrans + HD) passe de 11 à 13 dollars par mois et le Premium (4 écrans + UHD) passe de 14 à 16 dollars par mois. Chaque forfait augmente donc de 1 à 2 dollars, ce qui, répercuté sur les 58,46 millions d’abonnés américains (chiffres datant d’octobre 2018), représente tout de même près d’un milliard supplémentaire sur un an.

Un souffle bienvenu

Outre le gain direct lié à la hausse de ces abonnements, le cours de l’action NFLX a également bondi à cette annonce, passant de 333 à 357 dollars en quelques heures (+7 %). Ce chiffre pourrait encore grimper ce jeudi avec l’annonce des résultats trimestriels de Netflix. Un analyste estime que le service pourrait annoncer plus de nouveaux abonnés que prévu aux États-Unis.

Cela devrait permettre à la société de Reed Hastings de financer ses nouveaux contenus. Pour se différencier de sa concurrence (Hulu, Amazon Prime Video ou encore le futur Disney+), celui qui est accusé de tuer la télévision française dépense des milliards pour la création de contenus originaux. Ce sont au moins 8 milliards qui auraient été dépensés en 2018 à ce but par l’entreprise.

Une hausse en France ?

Pour le moment, Netflix n’a pas encore répercuté cette hausse de prix dans les autres pays. Toutefois, les tarifs ont déjà augmenté depuis le lancement du service en France et la société a d’ores et déjà annoncé que ce ne serait pas la dernière fois. Il ne serait donc pas étonnant de voir les prix augmenter en 2019 dans l’Hexagone également.

Netflix essaye néanmoins régulièrement de nouveaux tarifs ou de nouvelles façons de facturer sur des marchés bien spécifiques. Cela permet ainsi de tester les réactions des abonnés. Ceux-ci seraient d’ailleurs prêts à débourser jusqu’à 17 dollars par mois pour profiter de Netflix selon une étude de 2016 de la Deutsche Bank. Il reste encore un peu de marge…

À lire sur FrAndroid : Netflix, HBO, Hulu… Cette start-up ne veut plus que vous partagiez votre compte avec des amis

CNN

Source: Frandroid

Publié le

Netflix, HBO, Hulu… Cette start-up ne veut plus que vous partagiez votre compte avec des amis

Au CES 2019, une start-up a présenté un service utilisant le machine learning pour repérer le partage de compte sur un service de streaming. La fin d’une ère pour Netflix ? Peut-être pas.

Partager son compte sur un service avec des amis est monnaie courante, et l’arrivée de Netflix semble avoir popularisé la pratique. Un abonnement coûte trop cher ? Il suffit de partager le coût avec des amis pour que la douloureuse soit tout de suite beaucoup plus acceptable. Bien sûr, cela marche également avec d’autres services comme Spotify, Hulu ou d’autres, à partir du moment où ils proposent un compte « familiale ».

Une start-up anglaise appelée Synamedia a cependant présenté lors du Consumer Electronics Show 2019 une solution à destination de ces services afin de limiter le partage de compte. Le principe est simple, un algorithme de machine learning analyse les données d’utilisation du compte (localisation, horaires, type de contenu regardé…) et établi un pourcentage de certitude de fraude.

« Un schéma typique serait qu’un abonné regarde simultanément un programme sur la côte Est et sur la côte Ouest des États-Unis. Il est peu probable que ce soit la même personne », précise Jean-Marc Racine, CTO de Synamedia. Une fois en possession de cette information, le service peut choisir s’il le souhaite de bloquer le compte ou de rediriger ses fraudeurs vers la page de souscription à un forfait plus premium.

Adieu le partage de Netflix ?

Ce système baptisé Credentials Sharing Insight serait actuellement testé par un certain nombre de sociétés, mais Synamedia n’a pas encore précisé lesquelles. D’aucuns se sont empressés de dire qu’il fallait « dire adieu » à nos comptes partagés sur Netflix, mais il est important de rappeler que le service de SVOD en question n’a pas eu besoin d’une start-up pour remarquer que ses utilisateurs partageaient leur compte entre amis.

En 2016, Reed Hastings, CEO de Netflix, profitait du CES pour dire qu’il « adorait que les gens partagent Netflix » et que c’est « quelque chose de positif, pas négatif ». C’est certes une perte financière pour le service, mais difficile à chiffre, comme le piratage par exemple. Pour réduire cette perte, Netflix préfère donc envisager une augmentation de ses tarifs.

À lire sur FrAndroid : La dernière idée bizarre de Netflix : rejouer une scène d’un film immédiatement après l’avoir vue

TheVerge

Source: Frandroid

Publié le

Black Mirror:Bandersnatch : l’épisode interactif de Netflix n’est pas compatible avec tous les écrans

Bandersnatch, le nouvel épisode interactif de Black Mirror est enfin disponible… mais pas pour tout le monde. Tous les appareils permettant de lire Netflix ne sont pas compatibles avec ce nouveau format.

La série évènement de Netflix, Black Mirror, s’offre un nouvel épisode en cette fin d’année 2018. Cela fait déjà plusieurs mois que le service de SVOD tease son projet consistant à créer un épisode interactif, un peu comme certains jeux le proposent (coucou Until Dawn). Une sorte d’épisode malsain dont vous êtes le héros.

Ce 28 décembre, l’épisode Bandersnatch est enfin disponible sur Netflix, mais encore faut-il pouvoir le lire. En effet, cet épisode interactif fonctionne uniquement sur les applications des TV connectées, dans un navigateur sur PC, sur les consoles de jeu et sur Android et iOS. C’est déjà une sélection qui couvre un certain nombre de cas de figure, mais qui en exclue également.



Netflix



Netflix, Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Aussi, si vous comptiez par exemple regarder cet épisode spécial sur votre Apple TV ou sur un Chromecast, il faudra trouver une alternative. Notez également qu’il est impossible de télécharger cet épisode pour le regarder hors ligne.

Lien YouTube

Et si vous voulez voir absolument tous les arcs narratifs de l’épisode, sachez qu’un fan a déjà listé tous les choix possibles (attention spoiler).

À lire sur FrAndroid : Voici comment Netflix recommande de configurer votre TV pour profiter de la meilleure qualité d’image

Source: Frandroid

Publié le

Netflix teste un abonnement à la semaine (un peu plus cher)

À ses trois forfaits mensuels, Netflix pourrait rajouter des déclinaisons à la semaine. Un type d’abonnement plus onéreux, mais donnant plus de flexibilité aux abonnés.

Encore inconnu en France il y a quelques années, Netflix est rapidement devenu un incontournable pour un grand nombre d’utilisateurs en raison de son catalogue à la fois large et inédit, de sa simplicité d’utilisation, mais aussi de son prix assez doux pour rentrer dans les dépenses mensuelles — entre 8 et 14 euros par mois. Le service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) tente néanmoins de voir si certains ne préfèreraient pas un autre système de paiement.

Le site Caschy’s Blog indique que certains utilisateurs autrichiens du service ont vu apparaître de nouvelles formules d’abonnement. Au lieu des offres à 7,99 (forfait Essentiel), 10,99 (forfait Standard) et 13,99 euros par mois (forfait Premium), ces testeurs involontaires ont eu accès à des offres à 2,49, 2,99 et 3,99 euros par semaine.

Contacté par SmartDroid, Netflix a confirmé effectuer des tests sur les méthodes de paiement :

Netflix teste actuellement diverses options de paiement dans des zones sélectionnées. L’objectif est de rendre Netflix plus agréable et plus accessible aux gens du monde entier. Dans ce cas, nous testons différentes options de paiement pour mieux comprendre celles que les membres trouvent utiles. Ces tests varient généralement au niveau de la durée du test et de la région, de sorte que tous les utilisateurs potentiels ne testent pas les mêmes méthodes.

Plus cher, mais plus flexible

Ces tarifs sont donc de simples tests pour le moment, mais pourraient bien être déployés à plus grande échelle si Netflix y voit un quelconque intérêt. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que des tarifs différents sont testés sur le service.



Netflix



Netflix, Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Pour comparaison, les tarifs évoqués plus hauts sont un peu plus élevés qu’à l’accoutumée lorsqu’ils sont rapportés au mois, avec un prix de départ à 10 euros minimum pour 28 jours. Cela offre néanmoins plus de flexibilité aux abonnés qui pourraient s’abonner pour de courtes périodes — pour binge watcher une nouvelle série en vogue par exemple — ou couper leur abonnement lors de leurs périodes d’absence, comme des vacances à l’étranger par exemple.

Toujours prompt à innover, Netflix n’hésite pas à tester de nombreuses fonctionnalités pour son service de streaming. La dernière en date n’est autre que la possibilité de revoir le moment culte d’un film juste après son visionnage.

À lire sur FrAndroid : Netflix débarquera aussi sur les Freebox Révolution et Freebox Mini 4K à prix réduit

BGR

Source: Frandroid

Publié le

La dernière idée bizarre de Netflix : rejouer une scène d’un film immédiatement après l’avoir vue

Netflix est en train de tester une option permettant de re-regarder une scène marquante d’un film juste après l’avoir vue.

Netflix est la plateforme de streaming SVoD la plus populaire à travers le monde. Mais pour maintenir cette place de leader, l’entreprise se doit de renouveler au mieux son catalogue, proposer des contenus originaux, mais aussi réfléchir à des fonctionnalités innovantes pour séduire son public et résister aux concurrents comme Disney+.

Pour cela, Netlfix teste régulièrement des options intrigantes auprès d’une petite poignée d’utilisateurs pour voir quelles sont leurs réactions et comment s’adapter au mieux à leurs envies. Ce genre d’initiatives plutôt louables peuvent également se révéler pour le moins intrigantes à certaines occasions.

« Regarder cette scène une nouvelle fois »

En effet, certains téléspectateurs ont vu apparaître des fenêtres pop-up pendant le visionnage d’un film leur demandant s’ils souhaitaient rejouer la scène qui vient de passer. Et cela ne semble pas être un ajout très agréable pour l’expérience utilisateur comme le signale cet internaute sur Reddit qui pouvait lire le message « Regarder cette scène une nouvelle fois » pendant qu’il regardait le film Dumplin’.

Netflix a confirmé au Los Angles Times — relayé par Tech Crunch — qu’il était bien en train de tester cette option.

Nous sommes en train d’essayer une fonctionnalité qui donne aux membres de Netflix la possibilité de revoir leurs scènes préférées et les moments mémorables avec un simple clic sur un bouton. Pour l’instant, nous cherchons simplement à en tirer des leçons et nous verrons à l’avenir si nous déploierons ou non cette option à plus grande échelle.

La suite nous le dira. On espère simplement que sur les films les plus cultes, Netflix ne se mette pas à afficher des fenêtres pop-up en pagaille. Rappelons que dans le même temps, le service teste également un abonnement moins cher réservé exclusivement aux mobiles.



Netflix



Netflix, Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Tech Crunch

Source: Frandroid

Publié le

Disney+ : le véritable concurrent de Netflix arrive avec des séries Star Wars et Marvel

Disney+, c’est le nom du service de séries et de films en streaming que lancera Disney en 2019, pour concurrencer Netflix.

Oubliez Salto (ha ? c’était déjà fait ?), le véritable concurrent de Netflix dans les années à venir devrait être développé par Disney, le titan de l’audiovisuel. En marge de ses résultats financiers, la firme a annoncé qu’elle serait prête à lancer son service de streaming en 2019 avec du contenu exclusif. Ce service a désormais un nom : Disney+.

Des séries Star Wars et Marvel

S’il veut rattraper Netflix, Disney+ va devoir miser sur du contenu exclusif fort, et pour cela, la firme peut compter sur ses valeurs sûres : Star Wars et Marvel.

Plusieurs projets sont déjà en cours, le premier d’entre eux est une série Star Wars qui suivra les aventures du rebelle Cassian Andor avant les événements de Rogue One: A Star Wars Story. Disney ne s’avance pas sur une date de sortie pour la sortie, ce qui signifie qu’elle pourrait ne pas être disponible au lancement. Diego Luna reprendra le rôle de Cassian Andor dans la série.

Tom Hiddleston va lui aussi reprendre son rôle de Loki, pour une série se plaçant cette fois dans l’univers Marvel. Difficile toutefois de savoir si la série sera intégrée au Marvel Cinematic Universe d’une quelconque façon, ou si ce sera un simple spin off laissé sur le côté comme l’ont été les séries Marvel Netflix, ou celles de ABC.

D’autres contenus sont aussi en développement comme une série basée dans l’univers du film Pixar Monstres et Cie.

Un lancement aux États-Unis et un site en français

Disney+ sera lancé d’abord aux États-Unis à la fin de l’année 2019. Il est plus que probable que le lancement en Europe, et plus précisément en France, soit déjà prévu puisque le site officiel propose déjà une page en français.

Disney

Source: Frandroid

Publié le

25 applications incontournables à essayer avec un Google Chromecast

Les Google Chromecast 2, Chromecast 3 ou le Chromecast Ultra permettent de profiter de contenus multimédia en toute simplicité sur un écran. Bon nombre d’usages sont envisageables, voici donc quelques fonctionnalités à essayer d’urgence.

chromecast

Le Chromecast permet de « caster » le contenu d’applications, c’est-à-dire de les streamer sur un grand écran depuis un smartphone, une tablette, voire un ordinateur de bureau sur lequel est lancé Chrome. Bonne nouvelle, ces apps fonctionnent avec des terminaux Android, mais aussi, pour certaines, sur iPhone. Si l’on vous a offert un Chromecast et que vous n’êtes pas sûr de savoir qu’en faire, voici un tour d’horizon des différents usages qui s’offrent à vous.

À lire :
Notre test du Google Chromecast 2

1 – Les chaînes de TV classiques

Vous n’avez pas de box TV, mais un simple tuner TNT, voire un simple écran qui ne vous sert qu’à regarder des DVD ? Il est possible de profiter des outils de replay ou de TV en direct fournis par les premiers partenaires de Google. C’est notamment le cas de FranceTV Pluzz, qui inclut les chaînes du groupe France Télévision (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) et permet de regarder leurs programmes en direct ou en replay. MyCanal, chez Canal +, permet aux non-abonnés d’accéder aux programmes en clair en direct et en différé, d’accéder à des programmes en VoD (payants) et à des guides TV. Les abonnés à Canal auront droit aux programmes cryptés en supplément. Bonus pour les amateurs de sport : le direct et le différé sont accessibles via l’app de beIN Sports.



france.tv



France Télévisions

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



beIN SPORTS CONNECT



beIN MEDIA GROUP

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Et bien sûr, pour ceux qui veulent une expérience tout-en-un plus complète, Molotov donne accès à un grand nombre de chaines en direct ou en replay. Idéal pour éviter de multiplier le nombre d’applications présentes sur son téléphone.



Molotov



Molotov

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

2 – Les services de streaming vidéo

Si vous avez un écran de TV connecté à une PlayStation 4, vous pouvez accéder à Netflix depuis la console, mais il faut bien avouer qu’on a vu plus pratique à utiliser qu’une manette. Même combat avec les box opérateurs et les applications des TV connectées, accessibles avec une télécommande souvent peu adaptée. Si vous préférez passer tout simplement par votre téléphone, l’application Netflix est compatible avec le Chromecast et vous permet donc de choisir vos séries en quelques clics. Même combat pour son concurrent hexagonal, Canal Play.



Netflix



Netflix, Inc.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Dans un autre genre, sans abonnement, vous pouvez aussi compter sur Google Play Films pour visionner facilement un large catalogue de métrages achetés ou loués.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

3 – Il n’y a pas que la TV, il y a aussi les podcasts

Audio, vidéo, il y a des podcasts de tous styles. On les retrouve référencés chez l’excellent Podcast Addict, compatible avec le Chromecast, et ses concurrents, les très bons Podcast Republic et Podcast Player.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

4 – Plex for Android, l’indispensable

L’application Plex, permettant de gérer votre mediacenter maison, est compatible avec le Chromecast. Vous pouvez donc streamer vos contenus personnels (photos, vidéos…) depuis votre téléphone équipé de l’app vers votre TV à laquelle est branché un Chromecast. Pratique pour montrer vos photos de vacances à toute la famille.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Si Plex ne vous plaît pas, vous pouvez également tenter l’expérience BubbleUPnP. L’app permet de streamer des contenus depuis des serveurs de médias UPnP et DLNA, mais aussi s’ils sont stockés dans le cloud des services de stockage les plus populaires, ou encore dans la mémoire de votre téléphone.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

5 – Le lecteur vidéo

Certes, MX Player n’est pas encore compatible Chromecast, mais pour lire des vidéos stockées en local sur votre téléphone ou votre tablette, quelques alternatives rempliront parfaitement leur rôle. À ce petit jeu, on peut notamment conseiller Video Player HD.

Il faut noter que l’arrivée de VLC se concrétise désormais, puisque sa version 3.0, c’est confirmé, sera compatible avec le Chromecast. La version 2.9 beta est d’ailleurs déjà compatible.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

6 – Pour la musique en streaming

Spotify, Deezer et Google Play Musique, les poids lourds du streaming musical, sont compatibles avec le Chromecast. Pratique pour visualiser vos playlists « en grand » et si votre téléviseur est associé à un système sonore digne de ce nom. Rappelons que le service de Google peut en outre afficher une cheminée sur votre écran pour des soirées très chaleureuses.



Spotify



Spotify Ltd.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



Deezer



Deezer Mobile

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Si vous n’en avez pas assez, d’autres services musicaux sont disponibles. On compte parmi eux Songza, la propriété de Google, mais aussi TuneIn Radio ou SoundCloud.

 

7 – Un lecteur musical complet

Lorsque vous avez pléthore de musique enregistrée sur votre téléphone ou votre tablette, un bon lecteur musical avec un égaliseur, l’affichage des paroles et tutti quanti sera bien pratique. Shuttle+ remplira parfaitement ce rôle, d’autant qu’il est compatible avec les meilleures normes Hi-Fi. Il vous en coûtera quelques piécettes : 1,50 euro.

Télécharger pour Télécharger pour 3,09 € sur Google Play | Télécharger

 

8 – N’oublions pas YouTube

Est-il besoin de le préciser ? Vous pouvez caster des vidéos YouTube depuis votre téléphone vers votre TV. Même sur les TV connectées, en natif ou via une box, ceux qui ont essayé savent à quel point il est fastidieux de faire une recherche en pointant le curseur avec une télécommande : autant passer par le smartphone. C’est beaucoup plus simple et plus rapide. Et même combat pour DailyMotion, également compatible Chromecast.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

9 – Regarder des photos stockées sur votre téléphone

Nostalgique des soirées diapos d’antan ? Pour montrer à vos proches vos photos de vacances sur un grand écran, il est également possible de passer par un Chromecast. L’option la plus simple est encore de passer par l’application Google Photos, cette application créée par Mountain View pour simplifier le stockage (en local ou en cloud) des clichés. Si vous n’êtes pas franchement fan du stockage dématérialisé, pas de problème : il n’est pas nécessaire d’avoir activé l’option de stockage dématérialisé pour l’utiliser.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Si vous n’êtes pas trop enthousiasmé à l’idée de laisser Google mettre le nez dans vos photos, des applications tierces, fonctionnant comme des galeries, permettent de caster des photos depuis son téléphone sans se compliquer la vie. Parmi elles, on peut citer PhotoCast.

 

10 – Et si on jouait ?

Le Chromecast n’est pas encore fait pour se transformer en console de jeu, mais quelques titres sont disponibles sur le Play Store, et transforment le smartphone en manette, l’action se passant quant à elle sur le grand écran. Google a d’ailleurs annoncé le lancement d’Angry Birds Friends pour Chromecast : un classique du genre que l’on ne présente plus. Just Dance Now vous fera quant à lui éliminer les excès des fêtes en musique.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Vous n’êtes pas forcément joueur, mais que vous aimez regarder amateurs et professionnels mettre des dérouillées à leurs adversaires ? Twitch est compatible avec le Chromecast et on trouve l’application aussi bien sur Android qu’iOS.



Twitch



Twitch Interactive, Inc.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

11 – Un peu de productivité ne peut pas faire de mal

Il existe donc quelques applications vous permettant de travailler sur votre grand écran en utilisant votre Chromecast. La suite Google n’est pas entièrement disponible, puisque l’on se contente de Slides, le reste pouvant se retrouver directement dans Chrome. Pour être réellement efficace, on vous conseillera plutôt Polaris Office, une suite éprouvée et efficace.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Trafic internet : Netflix dompte YouTube et s’impose comme le leader du streaming vidéo

Dans son rapport « 2018 Global Internet Phenomena Report », Sandvine dresse le bilan du trafic internet mondial du premier semestre de l’année. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le streaming vidéo, boosté par Netflix, domine les débats.

Depuis la fulgurante montée en puissance de Netflix, la répartition du trafic mondial — et français — semble avoir quelque peu été bouleversée. Et le dernier rapport en date délivré par Sandvine, qui a fait de l’analyse des données l’un de ses fers de lance, semble confirmer ces grands changements. Dans son étude intitulée « 2018 Global Internet Phenomena Report », la compagnie dresse ainsi le bilan du trafic international du premier semestre 2018.

Le streaming vidéo en mode rouleau compresseur

L’un des premiers chiffres marquants à retenir n’est autre que la part que représente le streaming vidéo : 57,69 %. Loin devant le Web (17,01 %), les jeux vidéo (7,78 %), les réseaux sociaux (5,10 %), les boutiques en ligne (4,61 %), les services de messagerie (1,72 %) ou encore le streaming audio (1,05 %). Une domination totale de la catégorie streaming vidéo, notamment expliquée par la consommation massive de contenus sur la plateforme Netflix.

Le service de vidéo à la demande (SVOD) américain impressionne et génère a lui tout seul 14,97 % des flux totaux dans le monde, contre 11,35 % pour YouTube, dont la place de leader est ici remise en cause. Netflix, c’est également 26,58 % du streaming vidéo, la encore devant la plateforme de Google, troisième avec 21,30 % (HTTP Media Stream est deuxième avec 24,40 %) . Le constat est d’autant plus dur pour YouTube, dont l’accès aux fonctionnalités de base est gratuit. A contrario de Netflix, obligatoirement payant pour chacun des ses utilisateurs.

Pas de top 1 pour Fortnite

En très grande forme aux États-Unis, le groupe californien caracole en tête des services de streaming, mais chute à la seconde et troisième place dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et APAC (Asie-Pacifique), respectivement. Le rapport est également l’occasion de jeter un œil aux autres données publiées par Sandvine, dont certains pourraient susciter la surprise.

Dans le domaine du jeu vidéo par exemple, le phénomène Fortnite (14,45 %) n’atteint pas le top 1, chipé par l’indéboulonnable League of Legends (26,42 %). Juste derrière, Overwatch (12,05 %) résiste bien et reste collé au titre d’Epic Games. L’hégémonie de Facebook dans l’univers des réseaux sociaux se veut incontestable : Mark Zuckerberg place deux de ses applications dans les cimes du classement : Instagram (42,19 %) et Facebook (38,02 %), qui anéantissent toute concurrence (Snapchat, 7,54 %).

À lire sur FrAndroid : Comparatif des meilleures plateformes SVOD pour les animes : Crunchyroll, ADN, Wakanim, Netflix et Prime Video

Source: Frandroid

Publié le

Netflix : comment désactiver les vidéos promotionnelles ?

Une simple et rapide manipulation vous permet de désactiver les vidéos promotionnelles Netflix dont l’apparition entre certains épisodes pouvait clairement entacher l’expérience utilisateur. Voici comment faire.

Au mois d’août dernier, Netflix se tirait véritablement une petite balle dans le pied en allant à contre-courant de sa philosophie de base : celle de binge watcher des heures durant sans que le moindre contenu parasite ne vienne gêner l’expérience de l’utilisateur. Et pourtant, la plateforme américaine s’essayait aux vidéos promotionnelles intercalées entre certains épisodes de séries. Le but étant de promouvoir ses fameuses productions originales.

Désactivez les vidéos promotionnelles Netflix en quatre étapes seulement

Ces petits spots n’ont certes rien à voir avec des annonces publicitaires, bannies du service, mais restent des bandes-annonces qui pourraient s’avérer gênantes pour tous les aficionados et habitués de Netflix. Après des réactions forcément très négatives, l’entreprise californienne a revu sa stratégie et a semble-t-il écouté d’une oreille attentive sa communauté, puisque ce type de contenus promotionnels peut désormais être désactivé.

Une fois connecté sur l’interface de votre compte, seules quatre étapes sont à respecter (la manipulation en images ci-dessous) :

  • Cliquez sur l’icône de votre compte, située en haut à droite
  • Cliquez sur l’onglet « Compte »
  • Dans la section « Paramètres », cliquez sur l’onglet « Participation à des tests »
  • Désactivez l’option « Participation à des tests »

La manipulation en image

Cliquez sur l’onglet « Compte »

Dans la section « Paramètres », cliquez sur l’onglet « Participation à des tests »

Désactivez l’option « Participation à des tests »

De fait, plus aucune bande-annonce Netflix ne viendra vous déranger et vous retrouverez ainsi tout le confort d’une séance sans interruption. Let’s binge ! À noter que le groupe ne ménage pas ses efforts pour améliorer son UX, à l’image de la refonte de son interface sur Android TV et Apple TV, en juillet dernier, ou du design revisité de son lecteur spécialement adressé aux utilisateurs aux gros doigts.

Source: Frandroid