Publié le

Face ID, lecteur d’empreintes, scanner d’iris : comment votre smartphone se protège… et vous protège

Nos smartphones contiennent nombre d’informations sur notre vie personnelle qu’il est important de protéger. Pour cela, les smartphones utilisent diverses technologies dites biométriques pour s’assurer que la personne qui déverrouille l’appareil est bien son propriétaire. Faisons le point sur la reconnaissance faciale, le scanner d’iris et le lecteur d’empreintes.

Paramétrage du scanner d’iris

Certains se rappelleront qu’à l’époque, pour déverrouiller son téléphone, il fallait appuyer sur le bouton principal juste en dessous de l’écran puis sur # (ou une combinaison similaire). Cette astuce servait bien plus à éviter d’allumer le téléphone par erreur dans sa poche qu’à vraiment le protéger. Mais les choses ont changé, les téléphones ont évolué.

Pour une meilleure sécurité, nos appareils ont commencé à se protéger par des mots de passe et des codes secrets, mais cette période a surtout précédé l’avènement des solutions biométriques telles que les lecteurs d’empreintes digitales, les reconnaissances faciales 3D ou encore les scanners d’iris.

Le terme « biométrique » ne parle peut-être pas à tout le monde. Dans ce dossier, nous allons revenir sur ce qu’il signifie et expliquer le fonctionnement des diverses technologies qui protègent votre smartphone afin de mieux comprendre pourquoi elles sont plus sûres et fiables.

La biométrie, c’est quoi ?

Si l’on ne se fie qu’à l’étymologie du mot, la biométrie consiste à mesurer ce qui est vivant. Mes lecteurs et lectrices avisés mesureront sans doute le caractère très abstrait de cette définition un chouia trop sommaire. Ce qu’il faut comprendre, c’est que les capteurs biométriques embarqués par nos smartphones analysent des traits physiques uniques à chaque être humain.

Vos empreintes digitales ont très peu de chance de ressembler à celles d’une autre personne. La forme de votre visage n’est pas la même que celles des milliards de personnes qui cohabitent avec vous sur Terre. Vos yeux aussi sont uniques et ce n’est pas une mièvrerie pour vous séduire. Ces données physiques permettent aujourd’hui à un smartphone de savoir s’il est déverrouillé par son vrai possesseur. Et si c’est une tierce personne — éventuellement mal intentionnée — qui tente d’accéder aux contenus de l’appareil, ce dernier ne s’ouvrira pas. Voilà pour la théorie.

Maintenant, passons au petit tour d’horizon des différentes techniques biométriques embarquées par nos smartphones.

Lecteur d’empreintes : de l’optique à l’ultrasonique

Le lecteur d’empreintes digitales, autrefois réservé aux modèles haut de gamme, est rapidement devenu la solution biométrique la plus répandue sur nos smartphones. Au point d’équiper des appareils de moins de 200 euros. Apposé jusqu’ici à l’avant, à l’arrière ou sur la tranche du téléphone, le lecteur d’empreintes vient progressivement se loger sous l’écran comme on a pu le voir sur le OnePlus 6T, le Huawei Mate 20 Pro et bientôt, selon toute vraisemblance, sur le Samsung Galaxy S10.

Or, il faut savoir que la grande majorité des lecteurs d’empreintes utilisés aujourd’hui sont optiques. Le fonctionnement de ces derniers est assez simple : ils enregistrent une simple image de votre empreinte. Quand vous déverrouillez votre smartphone, ce dernier se contente de comparer votre doigt à l’image qu’il a sauvegardé. La méthode fonctionne très bien, mais elle n’est pas aussi sûre qu’une technologie plus avancée : les lecteurs d’empreintes ultrasoniques.

Le capteur d’empreintes sous l’écran du OnePlus 6T

Cette solution est en effet plus sûre… mais elle n’est pas encore totalement aboutie. Quoique… Qualcomm a récemment présenté son lecteur d’empreintes ultrasonique 3D Sonic Sensor que l’on a de fortes chances de retrouver sous l’écran du Galaxy S10. En 2015, le géant américain présentait déjà un capteur similaire baptisé Sense ID. Les solutions ultrasoniques ont l’avantage non seulement de fonctionner avec les doigts humides ou gras, mais aussi d’assurer un plus haut niveau de sécurité.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce genre de lecteur émet des ondes sonores à haute fréquence (comme un sonar). Lesdites ondes se réverbèrent sur le doigt de l’utilisateur et permettent ainsi au téléphone de dresser une carte détaillée de votre doigt, presque comme une sorte d’échographie. Ce support est donc beaucoup plus précis et bien plus difficile à berner qu’une image classique.

Les futurs terminaux haut de gamme ne devraient pas tarder à adopter massivement les lecteurs d’empreintes ultrasoniques, sauf peut-être ceux qui préféreront tout miser sur la reconnaissance faciale.

Reconnaissance faciale : deux écoles

Avec l’iPhone X, Apple a fait deux choses assez marquantes. D’une part, il s’est débarrassé du lecteur d’empreintes, de l’autre, il l’a remplacé par un système de reconnaissance faciale 3D qu’il a appelé Face ID. La mention « 3D » est importante à prendre en compte ici. Le téléphone modélise en effet le visage afin de s’appuyer sur une maquette bien plus précise qu’une simple photo.

Pour cela, Face ID utilise évidemment le capteur photo frontal, mais à cela s’ajoute : le capteur de luminosité ambiante, une caméra, un illuminateur infrarouge et un projecteur de points. À ce propos, sachez que la reconnaissance faciale 3D d’Apple projette environ 30 000 points sur le visage et fonctionne même la nuit. Et vous l’aurez compris, plus ce nombre est grand, plus la solution est fiable et précise. Toujours aussi éclairés qu’au début de la lecture de cet article, vous noterez que cette technologie requiert de multiplier les capteurs à l’avant. C’est en partie ce qui a engendré l’énorme encoche sur le front de l’iPhone X.

Lien YouTube

Plusieurs téléphones se sont empressés de copier ce design controversé créant ainsi un effet de mode qui a duré toute une année. Parmi ces derniers, on trouve tout de même quelques appareils ayant adoptés l’encoche moins par imitation que par réelle volonté de proposer, eux aussi, une reconnaissance faciale 3D sécurisée fonctionnant également dans les environnements obscurs. On pense au Xiaomi Mi 8 Explorer ou au Huawei Mate 20 Pro qui souffre tous les deux d’un notch relativement imposant. Nous devons également mentionner l’ingénieux Oppo Find X qui a su embarquer cette technologie sans souffrir de l’encoche.

Les solutions de reconnaissance faciale 3D coûtent cher à implémenter. Mais par confort d’utilisation, un très grand nombre de constructeurs Android fournissent une reconnaissance faciale basique ne reposant que sur une image en 2D du visage de l’utilisateur. Cette technique permet de profiter de cette fonctionnalité même sur des appareils moins onéreux. Nous vous recommandons tout de même de rester prudents.

La reconnaissance faciale de l’Oppo Find X

D’autant plus que même la reconnaissance faciale 3D n’est pas encore infaillible, comme l’ont déjà prouvé Apple et Huawei.

Scanner d’iris

L’iris est une membrane qui compose nos yeux. Elle se contracte dans un environnement lumineux et se dilate dans les lieux sombres ou la nuit. C’est simple : il s’agit de toute la partie colorée qui entoure la pupille — le rond noir en son centre. Or toutes les petites lignes qui composent l’iris diffèrent d’un humain à l’autre et Samsung a misé essentiellement sur ce fait pour concevoir la sécurité biométrique de ses smartphones. En guise d’exemple, on citera le dernier haut de gamme, le Galaxy Note 9.

Les algorithmes de Samsung exploitent la caméra frontale et un illuminateur infrarouge pour détecter toutes les irrégularités (et donc particularités) de l’iris de l’utilisateur. Des irrégularités qui sont transformées en point pour former une maquette de l’œil (on en revient toujours à ces notions). Le scanner d’iris, même s’il est également sujet à quelques erreurs, a souvent été considéré comme étant plus sûr que les lecteurs d’empreintes.

L’arrivée du scanner d’iris sur les Galaxy Note 7 avait fait grand bruit… et puis ils se sont mis à exploser…

Toutefois, malgré cette réputation, Samsung songerait à l’abandonner pour le Galaxy S10. Notez également que le géant sud-coréen n’est pas le premier à avoir exploré cette technologie. En 2015, par exemple, le Nokia Lumia 950 XL, s’aventurait déjà sur ces terres irisées.

Ce que l’on retient

Après ce rapide tour d’horizon, on retiendra surtout que les capteurs biométriques reposent essentiellement sur le fait de s’équiper au mieux pour former une maquette — ou carte, ou plan, appelez cela comme vous voulez — précise de la zone du corps analysée. Pour améliorer leurs solutions, les constructeurs cherchent des méthodes pour glaner des données aussi complètes que possible. Plus les capteurs ont d’informations, plus les caractéristiques uniques de l’utilisateur sont repérées et, à terme, plus grande sera la sécurité du smartphone.

Source: Frandroid

Publié le

Comment envoyer un SMS/MMS sur Android – Tutoriel pour débutants

Si vous débutez à peine avec votre smartphone Android, vous cherchez peut-être à savoir comment envoyer un SMS ou MMS. Après tout, il s’agit d’une fonctionnalité basique de nos téléphones portables depuis des lustres aujourd’hui.

Voilà belles lurettes qu’un téléphone ne sert plus seulement à téléphoner. Mais l’une des autres fonctionnalités ancestrales de nos smartphones reste l’envoi de SMS et de MMS. Mais vous êtes peut-être un néophyte total en la matière ou alors quelqu’un de votre famille est un peu perdu et vous souhaitez l’aider. C’est à cela que sert ce guide qui explique comment envoyer un SMS sur Android.

Comment envoyer un message sur Android

Commencez par ouvrir votre application SMS. Dans un coin de l’interface, vous verrez un bouton qui peut prendre plusieurs formes en fonction de votre smartphone. Cette touche peut être présentée sous la forme d’un signe Plus ➕, d’une bulle de texte 💬 ou simplement d’une petite phrase du type « Démarrer une discussion ».

Appuyez sur ce bouton. Cela vous mènera sur une interface ou vous devrez d’abord entrer le numéro de téléphone de votre choix ou alors le nom d’un contact enregistré. Une fois que cela est terminé, il vous suffit de taper votre texte et d’appuyer sur le bouton « Envoyer » qui s’affiche à l’écran. Celui-ci peut être représenté par un simple triangle pointant vers la droite.



Pour les MMS, la démarche est exactement la même. Avant d’envoyer le message, il faudra simplement aller chercher votre image ou vidéo à partager dans la galerie de votre smartphone.

Ce qu’il faut retenir

Comment envoyer un SMS ?

  • Ouvrez votre application SMS
  • Appuyer sur le bouton Démarrer une discussion
  • Tapez le numéro du destinataire ou le nom du contact enregistré
  • Cliquez sur Envoyer

Source: Frandroid

Publié le

Google Duplex : l’IA qui appelle à votre place est disponible sur certains smartphones Pixel

Google Duplex, l‘intelligence artificielle capable de passer des appels à la place des utilisateurs tout en imitant le langage naturel, commence à se déployer sur certains smartphones Pixel.

Ça y est le futur frappe à nos portes ! Enfin, disons plutôt qu’il s’agit d’une certaine vision du futur qui terrifie certains tout en enthousiasmant d’autres. Google Duplex commence à se déployer sur certains smartphones Pixel. Mais peut-être faut-il un petit rappel de ce dont il s’agit.

Une IA qui passe des appels à votre place

Il y a plusieurs mois, Google présentait Duplex : une intelligence artificielle capable de passer des appels à la place de l’utilisateur. La démonstration sur scène de la firme de Mountain View avait fait sensation. L’IA en question se montrait en effet capable de très bien imiter le langage naturel en marquant des pauses ou des hésitations.

Pour Google, cet outil sophistiqué sera ainsi en mesure de réserver des tables dans des restaurants ou de prendre rendez-vous chez le coiffeur de manière autonome. L’utilisateur n’aura qu’à lancer la requête sur Google Assistant et l’IA se chargera de tout le reste.

Début du déploiement

Après une première phase de test menée cet été, Google Duplex débarque maintenant sur certains Google Pixel. La fonctionnalité n’est cependant disponible que pour un petit groupe d’utilisateurs et uniquement dans des villes sélectionnées. C’est ce qu’a affirmé Google à VentureBeat.

Le média américain a cependant eu la chance de voir ses Google Pixel 3 et Pixel 3 XL faire partie du lot de smartphones concernés par ce déploiement. Dans la vidéo ci-dessous, on peut par exemple voir Google Assistant affirmer qu’il va passer un appel pour réserver un restaurant.

Lien YouTube

Mais VentureBeat a également pu filmer une conversation du point de vue de la responsable d’un restaurant à San Francisco. Dans la vidéo qui suit, on peut donc voir cette dernière discuter assez naturellement avec l’intelligence artificielle qui passe l’appel. Même si on pourrait pinailler en pointant du doigt la voix un peu métallique de Google Duplex, il faut bien admettre que la technologie impressionne.

Lien YouTube

Éthique

Dans la foulée de sa présentation, Google Duplex avait suscité plusieurs inquiétudes concernant l’aspect éthique de cette technologie. Le géant aux quatre couleurs avait tenté de rassurer les gens en promettant que son outil allait rester transparent et que l’IA allait toujours préciser à ses interlocuteurs qu’elle n’était pas un être humain afin d’éviter de les duper.

À lire sur FrAndroid : Google Duplex pourrait remplacer certains employés dans les call centers

VentureBeat

Source: Frandroid

Publié le

OnePlus 6 : l’appareil photo (et son mode portrait) du Pixel 3 est disponible

L’application photo des Pixel 3 a été portée sur le OnePlus 6 et peut d’ores et déjà être téléchargée. Si la plupart des fonctionnalités ne sont pas activées, on retrouve quelques améliorations, comme le mode portrait, le HDR+ ou l’enregistrement en RAW.

Les Pixel 3 sont bientôt disponibles et les tests sont déjà tombés. Si les téléphones ne sont pas parfaits sur tous les points, tout le monde est tombé d’accord pour dire qu’ils sont exceptionnels en photo malgré leur simple capteur. Une prouesse logicielle que l’on aimerait voir plus souvent sur les smartphones.

Si les autres constructeurs ont du mal à proposer une telle qualité, cela n’empêche pas les bidouilleurs de tenter de porter l’appareil photo des Pixel sur d’autres smartphones. Ainsi, la communauté de XDA, et plus particulièrement le membre Arnova8G2, a réussi à proposer une version stable de l’application photo des Pixel 3 sur le OnePlus 6.

Pas de top shot, ni de Night Sigth

Toutes  les fonctionnalités n’ont malheureusement pas été portées. Le mode nuit totalement dingue du Pixel 3 ou le mode « Top Shot » (pour capturer plusieurs clichés et sélectionner le meilleur) ne sont par exemple pas de la partie, de même que le Slow Motion ou le Photobooth. En revanche, on peut d’ores et déjà utiliser le HDR+, le mode Portrait, l’enregistrement en RAW, le Motion Auto Focus (le suivi de sujet), les suggestions Google Lens ou encore le mode beauté.

Sur la caméra frontale pour les selfies, la différence du mode portrait entre l’appareil photo natif d’OxygenOS et celui de Google est assez flagrant :


La qualité n’est toutefois pas aussi poussée que sur les Pixel 3, et on a notamment remarqué quelques erreurs sur le mode portrait lorsqu’utilisé avec l’appareil photo principal.

Pour ceux qui veulent tester directement cette fonctionnalité, l’APK de Google Camera se trouve sur XDA :

Enfin, rappelons que le mode nuit du OnePlus 6T est également disponible sur le OnePlus 6 en passant à la version bêta du firmware.

À lire sur FrAndroid : OnePlus 6T vs OnePlus 6 vs OnePlus 5T : faut-il changer de smartphone ? – Comparatif

XDA

Source: Frandroid

Publié le

Nous avons testé le mode nuit du Google Pixel 3 et 3 XL : meilleur que l’œil humain

Quelques jours avant son déploiement sur les appareils Pixel 3 et Pixel 3 XL, nous avons eu l’opportunité de tester une version préliminaire du mode Night Sight de Google. Ce mode permet de réaliser des clichés impressionnants quand la lumière vient à manquer.

L’une des fonctionnalités les plus époustouflantes de Google lors de son événement de lancement des Pixel 3 était « Night Sight » ou Mode nuit en français. La caméra Pixel 3 offrait de grandes promesses pour l’amélioration de la photographie dans des conditions de faible luminosité, mais ce mode n’était pas prêt. Nous avons pu tester cette fonction avant son déploiement, voici donc le résultat de nos tests.

Comment ça marche ?

Faire une photographie en faible luminosité pour « voir mieux que l’œil humain », c’est déjà possible avec la plupart des appareils photo. Vous prenez un reflex, un hybride et même un smartphone : il suffit d’ouvrir plus longtemps l’obturateur pour récupérer davantage de lumière, les modes pro des smartphones permettent déjà ce type de réglages. Par contre, cela nécessite de rester immobile et de gérer quelques paramètres pour éviter d’avoir des photos ratées. Ce n’est pas simple, sauf si vous avez un appareil photo onéreux, monotâche et encombrant, avec un très bon capteur et un objectif avec une très grande ouverture. Sur smartphone, le capteur et l’objectif sont complètement miniaturisés.

Sur le mode Night Sight des Pixel 3, c’est donc un mélange entre du logiciel et des réglages précis de l’appareil photo. Ce mode nécessite de ne pas bouger pendant 2 à 4 secondes en fonction de l’environnement, les algorithmes de fusion de Google se chargent ensuite d’éliminer le flou, mais aussi d’éviter les effets d’images fantômes sur les sujets en mouvement. Dans ce mode, le smartphone profite des petits tremblements de la main pour récupérer les informations qui lui seront nécessaires pour traiter les photos de la meilleure façon possible.

Pour la balance des blancs, Google utilise également ses algorithmes avancés puisqu’il n’y a plus assez de lumière pour un mode automatique traditionnel. Le Pixel 3 tente d’estimer la meilleure balance des blancs pour obtenir un rendu aussi réaliste que possible… passons à la pratique.

Qu’est-ce que ça donne ?

Première chose, l’application de l’appareil photo vous indique quand le mode nuit est nécessaire via un petit message. L’appareil a ainsi détecté que les conditions lumineuses étaient insuffisantes pour le mode automatique classique. Vous pouvez passer en mode nuit dans les options « Plus » à droite du menu de modes.

Nous utilisons des galeries pour la comparaison de photographies, n’hésitez donc pas à slider entre les photos sur la version mobile de FrAndroid. La première photo est sans le mode, la seconde avec le mode activé.


















Les photographies ont été prises entre Shenzhen (Chine) et Macau, toujours après le coucher du soleil. 

Premier constat, même sans le mode nuit, le Pixel 3 s’en sort tout de même déjà très bien. Comme on peut le voir, la scène est correctement exposée, les photographies ne sont pas trop lissées malgré la présence de bruit électronique. Avec le mode nuit, certains environnements fonctionnent beaucoup mieux que d’autres. Le mode nuit n’est donc pas forcément toujours utile.

Globalement, ce mode fonctionne bien. On récupère de la lumière, les photographies ont une plus grande plage dynamique et une bien meilleure balance de blancs.

Certaines fois le mode Night Sight utilise une sensibilité supérieure (jusqu’à un ISO de 3598) que le mode automatique classique, mais sur la plupart des photographies la sensibilité est plus basse ce qui permet de diminuer la présence de bruit électronique dans les zones très sombres.

Etant donné que ce mode nécessite de ne pas bouger beaucoup 2 à 4 secondes, certains éléments sont flous comme les voitures sur nos exemples. Théoriquement, les algorithmes de Google devraient être suffisamment intelligents pour prendre en compte les objets en mouvement et les maintenir raisonnablement en place (voitures, personnages). Mais comme vous pouvez le voir, ce n’est pas toujours le cas.

Les bâtiments d’arrière-plan sont beaucoup plus définis et on remarque une meilleure saturation et on gagne en netteté. Le rendu final n’est pas toujours naturel, dans le sens où la photo sera plus lumineuse que ce que l’œil humain peut voir, mais cela reste très impressionnant. 

Notez que ce mode fonctionne différemment de celui du P20 Pro et du Mate 20 Pro. Sur les smartphones Huawei, la récupération de lumière est obtenue grâce à la capacité du capteur à effectuer une fusion de pixels et à combiner ainsi quatre pixels physiques en un seul. En théorie, cela améliore de 4 fois la sensibilité à la lumière du capteur et équivaut à un capteur avec des photosites de 2 µm.

« Moi aussi je veux tester »

Pour faire fonctionner ce mode, il existe un APK modifié (sur XDA-Developers et dans le module d’app ci-dessousqui fonctionne sur les trois générations de Pixel. La mise à jour officielle est prévue pour mi-novembre, elle devrait arriver via une mise à jour simple de l’application Caméra.

Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Top 10 des smartphones les plus puissants de septembre 2018 selon AnTuTu

AnTuTu vient de publier son classement du mois de septembre 2018 révélant la liste des smartphones les plus puissants ayant obtenu les meilleurs scores sur le benchmark. Spoiler alert : les smartphones gaming tiennent une bonne place.

Tous les mois, l’éditeur du célèbre benchmark AnTuTu publie le classement des smartphones ayant obtenu les meilleurs scores, et donc considérés comme les plus puissants. Rappelons qu’un score seul est assez peu représentatif et qu’il est important d’en analyser le détail pour comprendre les points forts et points faibles de chaque téléphone. Aussi, ce classement n’est pas forcément représentatif des smartphones les plus fluides.

Pour bien comprendre l’intérêt de tous les benchmarks, n’hésitez pas à consulter notre dossier dédié.

Les 10 smartphones les plus puissants en septembre 2018

Voici donc le classement des smartphones les plus puissants actuellement selon AnTuTu :

  1. Asus ROG Phone
  2. Xiaomi Black Shark
  3. OnePlus 6
  4. Vivo Nex S
  5. Xiaomi Mi 8
  6. Oppo Find X
  7. Samsung Galaxy Note 9 (Snapdragon)
  8. Asus Zenfone 5Z
  9. Xiaomi Mi MIX 2S
  10. Pocophone F1

On notera que les smartphones gaming se forgent une bonne place dans ce TOP 10 et que tous sont équipés de la dernière puce de Qualcomm, le Snapdragon 845. La première place est d’ailleurs détenue par le ROG Phone, dont le processeur est overclocké à 2,96 GHz (contre 2,8 GHz habituellement) et débridé par son mode « jeu ».

Enfin, précisons qu’il s’agit là de moyennes et que le classement chinois est légèrement différent, avec bien plus de références locales. Le Xiaomi Black Shark s’empare alors de la première place, suivi du Meizu 16th, puis enfin du ROG Phone. Tous les scores tiennent néanmoins dans un mouchoir de poche et pourraient basculer rapidement en fonction des usages et du nombre d’acheteurs lançant le benchmark.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Quoi qu’il en soit, mis à part le OnePlus 6T qui devrait faire son apparition prochainement, ce classement ne devrait pas trop bouger jusqu’à la présentation des nouvelles puces en début d’année prochaine.

À lire sur FrAndroid : AnTuTu, PCMark, Geekbench et consorts : quelles sont les différences entre les benchmarks ?

AnTuTu

Source: Frandroid

Publié le

Civilization VI : la simulation de « Allez ! Encore un tour » arrive sur iPhone

C’est un tour de force que réalisent Aspyr Media, Firaxis et Apple. Le très complet Civilization VI est désormais parfaitement jouable sur le petit écran d’un iPhone.

 

À la fin de l’année 2017, Firaxis et Aspyr Media avaient créé la surprise en sortant Civilization VI sur iPad pour 60 euros. Pas question ici d’une version « pocket » ou « touch », ou encore « free to play avec des paiements in-app », bref d’une version inférieure du jeu. Ici, c’est bien le même jeu, aussi complet que sur PC auquel pouvaient jouer les propriétaires de la tablette d’Apple, ce qui justifiait son tarif qui parait élevé sur l’App Store à côté des jeux à moins de 10 euros.

Civilization VI débarque sur l’iPhone

Aspyr Media pousse la prouesse de l’optimisation un peu plus loin, aussi bien des performances que de l’interface, en sortant Civilization VI sur iPhone. Le jeu demande iOS 11 et au moins l’iPhone 7 (les iPhone 8, iPhone X et XS sont bien sûr compatibles) pour tourner.

Pour rappel, Civilization est un jeu de stratégie au tour par tour de type « 4X ». Il se distingue des autres jeux du genre par sa prise en compte du développement culturel, scientifique et de la richesse. Autrement dit, il n’est pas obligatoire d’envahir son adversaire pour gagner. La série est très réputée pour son côté addictif. Quel plaisir de voir grandir ses villes découvertes après découverte et monument après monument !

Lien YouTube

Sur un plus petit écran, l’interface devient un peu plus complexe à manipuler, mais Aspyr a su bien choisir les éléments les plus importants à conserver sur la carte à tout moment (menu science, construction, etc.)



Noter que le jeu proposé sur iOS est la version de base, sans l’extension Rise and Fall uniquement disponible sur PC et Mac. Le jeu intègre un mode multijoueur local, mais pas de mode en ligne.

Le prix baisse drastiquement

Pour le lancement de la version iPhone, l’éditeur a revu à la baisse le prix de la version complète du titre. Fini le paiement de 60 euros, désormais le jeu est vendu à 27 euros, un prix beaucoup plus doux.

Télécharger pour sur l’App Store | Télécharger




Source: Frandroid

Publié le

Samsung, OnePlus, Huawei… Google liste les meilleurs élèves de la sécurité sur Android

Google a listé les modèles de smartphones Android disposant d’une mise à jour de sécurité déployée au cours des trois derniers mois. Cela permet notamment d’avoir une bonne vue d’ensemble des constructeurs qui font le plus d’efforts dans ce domaine.

Récemment, Google a publié un tableau listant les modèles de smartphones dont la majorité des exemplaires à travers le monde profitaient d’une mise à jour de sécurité déployée au cours des trois derniers mois. Plus de 250 références figurent ainsi dans cet index.

Le document est très intéressant puisqu’il permet de voir quels sont les constructeurs les plus assidus dans ce domaine. On peut ainsi voir que OnePlus s’en sort avec les honneurs puisqu’il place 5 modèles dans cette liste, du OnePlus 3 au OnePlus 6. Samsung et Huawei/Honor de leur côté ne sont pas en reste et comptent chacun un grand nombre de terminaux dans ce tableau.

Parmi eux, il n’est pas étonnant d’y voir le Galaxy Note 9, le P20 Pro ou le Honor Play. Pour Samsung, la liste est vraiment très longue et on saluera notamment la présence de smartphones sortis en 2016 comme les Galaxy A5 ou Galaxy J2 de l’époque.

Les moins bons élèves

De l’autre côté du spectre, on notera que HTC n’est pas particulièrement bien représenté dans ce tableau avec seulement ses deux derniers flagships qui y figurent : les HTC U12+ et HTC U11+. Le U11 Life, pourtant sous Android One, n’apparaît pas. ZTE, pour sa part, ne place que le Blade A6 Max.

Ci-dessous, vous trouverez cette fameuse liste telle qu’elle est présentée par Google.

La liste de Google

Constructeur Appareil
ANS L50
Asus ZenFone 5Z (ZS620KL/ZS621KL), ZenFone Max Plus M1 (ZB570TL), ZenFone 4 Pro (ZS551KL), ZenFone 5 (ZE620KL), ZenFone Max M1 (ZB555KL), ZenFone 4 (ZE554KL), ZenFone 4 Selfie Pro (ZD552KL), ZenFone 3 (ZE552KL), ZenFone 3 Zoom (ZE553KL), ZenFone 3 (ZE520KL), ZenFone 3 Deluxe (ZS570KL), ZenFone 4 Selfie (ZD553KL), ZenFone Live L1 (ZA550KL), ZenFone 5 Lite (ZC600KL), ZenFone 3s Max (ZC521TL)
BlackBerry BlackBerry MOTION, BlackBerry KEY2
Blu Grand XL LTE, Vivo ONE, R2_3G, Grand_M2, BLU STUDIO J8 LTE
bq Aquaris V Plus, Aquaris V, Aquaris U2 Lite, Aquaris U2, Aquaris X, Aquaris X2, Aquaris X Pro, Aquaris U Plus, Aquaris X5 Plus, Aquaris U lite, Aquaris U
Docomo F-04K, F-05J, F-03H
Essential Products PH-1
Fujitsu F-01K
General Mobile GM8, GM8 Go
Google Pixel 2 XL, Pixel 2, Pixel XL, Pixel
HTC U12+, HTC U11+
Huawei Honor Note10, nova 3, nova 3i, Huawei Nova 3I, 荣耀9i, 华为G9青春版, Honor Play, G9青春版, P20 Pro, Honor V9, huawei nova 2, P20 lite, Honor 10, Honor 8 Pro, Honor 6X, Honor 9, nova 3e, P20, PORSCHE DESIGN HUAWEI Mate RS, FRD-L02, HUAWEI Y9 2018, Huawei Nova 2, Honor View 10, HUAWEI P20 Lite, Mate 9 Pro, Nexus 6P, HUAWEI Y5 2018, Honor V10, Mate 10 Pro, Mate 9, Honor 9, Lite, 荣耀9青春版, nova 2i, HUAWEI nova 2 Plus, P10 lite, nova 青春版本, FIG-LX1, HUAWEI G Elite Plus, HUAWEI Y7 2018, Honor 7S, HUAWEI P smart, P10, Honor 7C, 荣耀8青春版, HUAWEI Y7 Prime 2018, P10 Plus, 荣耀畅玩7X, HUAWEI Y6 2018, Mate 10 lite, Honor 7A, P9 Plus, 华为畅享8, honor 6x, HUAWEI P9 lite mini, HUAWEI GR5 2017, Mate 10
Itel P13
Kyocera X3
Lanix Alpha_950, Ilium X520
Lava Z61, Z50
LGE LG Q7+, LG G7 ThinQ, LG Stylo 4, LG K30, V30+, LG V35 ThinQ, Stylo 2 V, LG K20 V, ZONE4, LG Q7, DM-01K, Nexus 5X, LG K9, LG K11
Motorola Moto Z Play Droid, moto g(6) plus, Moto Z Droid, Moto X (4), Moto G Plus (5th Gen), Moto Z (2) Force, Moto G (5S) Plus, Moto G (5) Plus, moto g(6) play, Moto G (5S), moto e5 play, moto e(5) play, moto e(5) cruise, Moto E4, Moto Z Play, Moto G (5th Gen)
Nokia Nokia 8, Nokia 7 plus, Nokia 6.1, Nokia 8 Sirocco, Nokia X6, Nokia 3.1
OnePlus OnePlus 6, OnePlus5T, OnePlus3T, OnePlus5, OnePlus3
Oppo CPH1803, CPH1821, CPH1837, CPH1835, CPH1819, CPH1719, CPH1613, CPH1609, CPH1715, CPH1861, CPH1831, CPH1801, CPH1859, A83, R9s Plus
Positivo Twist, Twist Mini
Samsung Galaxy A8 Star, Galaxy J7 Star, Galaxy Jean, Galaxy On6, Galaxy Note9, Galaxy J3 V, Galaxy A9 Star, Galaxy J7 V, Galaxy S8 Active, Galaxy Wide3, Galaxy J3 Eclipse, Galaxy S9+, Galaxy S9, Galaxy A9 Star Lite, Galaxy J7 Refine, Galaxy J7 Max, Galaxy Wide2, Galaxy J7(2017), Galaxy S8+, Galaxy S8, Galaxy A3(2017), Galaxy Note8, Galaxy A8+(2018), Galaxy J3 Top, Galaxy J3 Emerge, Galaxy On Nxt, Galaxy J3 Achieve, Galaxy A5(2017), Galaxy J2(2016), Galaxy J7 Pop, Galaxy A6, Galaxy J7 Pro, Galaxy A6 Plus, Galaxy Grand Prime Pro, Galaxy J2 (2018), Galaxy S6 Active, Galaxy A8(2018), Galaxy J3 Pop, Galaxy J3 Mission, Galaxy S6 edge+, Galaxy Note Fan Edition, Galaxy J7 Prime, Galaxy A5(2016)
Sharp シンプルスマホ4, AQUOS sense plus (SH-M07), AQUOS R2 SH-03K, X4, AQUOS R SH-03J, AQUOS R2 SHV42, X1, AQUOS sense lite (SH-M05)
Sony Xperia XZ2 Premium, Xperia XZ2 Compact, Xperia XA2, Xperia XA2 Ultra, Xperia XZ1 Compact, Xperia XZ2, Xperia XZ Premium, Xperia XZ1, Xperia L2, Xperia X
Tecno F1, CAMON I Ace
Vestel Vestel Z20
Vivo vivo 1805, vivo 1803, V9 6GB, Y71, vivo 1802, vivo Y85A, vivo 1726, vivo 1723, V9, vivo 1808, vivo 1727, vivo 1724, vivo X9s Plus, Y55s, vivo 1725, Y66, vivo 1714, 1609, 1601
Vodafone Vodafone Smart N9
Xiaomi Mi A2, Mi A2 Lite, MI 8, MI 8 SE, MIX 2S, Redmi 6Pro, Redmi Note 5 Pro, Redmi Note 5, Mi A1, Redmi S2, MI MAX 2, MI 6X
ZTE BLADE A6 MAX

Google

Source: Frandroid

Publié le

Google Pixel 3 et Pixel 3 XL : téléchargez leurs nouveaux fonds d’écran exclusifs

Les Google Pixel 3 et Pixel 3 XL ont tellement fuité que nous avons déjà le droit en avance à… leurs fonds d’écran, animés ou non.

Android est un système d’exploitation tout de même assez particulier. Facilitant au maximum la personnalisation du système, il est bien souvent modifié par les constructeurs pour offrir de nouvelles fonctionnalités, mais aussi un look différent du reste.

De là, une frange importante d’utilisateurs cherche à chaque fois à retrouver l’expérience la plus proche possible d’Android pur, ou du moins la vision de Google. Ainsi, alors que les Google Pixel 3 et 3 XL ne vont pas tarder à être dévoilés, nombreux seront ceux intéressés par leurs fonds d’écran exclusifs qui donneront cette touche « pure » à leur expérience.

Téléchargez les fonds d’écran des Google Pixel 3

Ishan Agarwal, responsable des dernières fuites concernant les appareils, le sait, et a donc décidé de profiter du Google Pixel 3 XL en sa possession pour donner à tous la possibilité d’en profiter.

Par le biais d’un Google Drive, vous avez désormais la possibilité de récupérer l’intégralité des nouveaux fonds d’écran normalement exclusifs aux futurs bébés de la marque. En voici quelques-uns (compressés) pour vous mettre l’eau à la bouche :



Pas de problème pour les images, mais petite spécificité pour les fonds d’écran animés : il vous faudra d’abord télécharger et installer Google Wallpapers sur le Play Store avant d’installer l’APK « com.breel.wallpapers » disponible dans le dossier Drive. Suite à quoi vous pourrez retrouver tous les fonds d’écran animés.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ne reste plus qu’à profiter du Pixel Launcher, éventuellement rajouter un petit pack d’icônes Android stock, et votre smartphone aura tout l’air d’un Pixel !

Source: Frandroid

Publié le

👍 Youpi, vous pourriez bientôt créer des émojis AR ratés sur vos Samsung Galaxy S8 et Note 8

Les Samsung Galaxy S8 et Note 8 devraient bientôt profiter des AR Emojis permettant de créer un avatar en réalité augmentée. Une option bien drôle tant elle est imparfaite.

En lançant son Galaxy S9, Samsung levait également le voile sur une nouvelle fonctionnalité baptisée « Mon AR Emoji ». Comme son nom l’indique, celle-ci permet de créer un avatar rigolo censé être calqué sur votre visage. À la manière des Animojis d’Apple, le but est de réaliser des photos et des vidéos à caractère humoristique afin de rendre hilares tous vos amis sur les réseaux sociaux.

Mais si cette fonction est bel et bien drôle à utiliser, c’est surtout parce que les résultats obtenus sont vraiment étranges. Déjà, il y a de bonnes chances pour que votre avatar ne vous ressemble pas du tout (voir image en tête de cet article), mais en plus ses expressions faciales trouvent parfaitement leur place dans la vallée dérangeante.

C’est parce qu’elle est un peu ratée que cette fonctionnalité est attachante

Autrement dit, c’est parce qu’elle est un peu ratée que cette fonctionnalité est attachante. Disponible sur le tout récent Samsung Galaxy Note 9, celle-ci n’est toujours pas déployée sur la précédente génération de smartphones haut de gamme du leader de la téléphonie mobile.

Mais cela pourrait changer prochainement. Comme l’a remarqué Android Authority, plusieurs utilisateurs de Galaxy S8 et de Galaxy Note 8 ont signalé sur Reddit qu’ils pouvaient désormais télécharger l’application depuis le magasin Galaxy Apps. Malgré cela, l’immense majorité d’entre eux n’ont pas encore accès à la fonctionnalité.

Seul un possesseur de Galaxy Note 8 disposant de la version 7.6.76 de l’application Caméra et du firmware N950FXXU4CRH5 indique pouvoir en profiter. Tout semble donc indiquer que la fonctionnalité va progressivement se déployer. Reste à savoir quand exactement.

À lire sur FrAndroid : AR Emoji : le Galaxy S9 a ses Animoji, nous les avons testés

Android Authority

Source: Frandroid