Publié le

Spotify à la conquête du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie (entre autres)

Spotify a lancé ses premières invitations aux utilisateurs du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Un moyen de préparer le terrain avant une arrivée en grande pompe sur un marché qui permettrait de récupérer de nouveaux abonnés.

Dans un contexte où Apple Music s’est imposé en l’espace de 3 ans sur le marché de la musique en streaming, Spotify cherche de nouveaux leviers de croissance. Le géant suédois espère agrandir sa communauté de 191 millions d’utilisateurs (pour 87 millions d’abonnés d’après The Verge) en s’attaquant au Moyen-Orient et à la l’Afrique du Nord (MENA), deux régions laissées pour compte par les géants du steaming musical.

Spotify a ainsi commencé son déploiement en distribuant des invitations à certains utilisateurs de la MENA. Cela comprend des pays comme l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, l’Égypte, le Koweït ou encore le Qatar.

David contre Goliath

Les utilisateurs de la MENA n’ont pas attendus l’arrivée des géants du streaming pour écouter de la musique. Des solutions locales existent depuis longtemps comme Anghami au Liban qui compte déjà 55 millions d’utilisateurs. À noter que Deezer par exemple est disponible dans quelques pays et que Universal Music propose des playlists en partenariat avec des opérateurs locaux.

Si Spotify peut se compter sur son simple nom pour attirer au moins de la curiosité, le service devrait être amené à travailler sur l’éditorialisation de ses contenus ainsi qu’à son système d’abonnement, afin qu’ils correspondent aux attentes du marché nord-africain et du Moyen-Orient. Une conquête sur le long terme.

Retrouvez notre guide des meilleurs services de musique en streaming en 2018.



Spotify



Spotify Ltd.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Google Maps permet désormais d’écouter de la musique avec Play Musique, Spotify et Apple Music

Google Maps se met à jour pour faciliter vos voyages quotidiens. En plus de cela, l’application intègre un support de Play Musique, Spotify et Apple Music pour écouter vos morceaux directement depuis le service de cartographie.

Quand on est bloqué dans les transports, il est toujours pratique d’avoir une application de navigation bien complète. Google Maps veut assumer ce rôle et propose une nouvelle fonctionnalité en ce sens. Celle-ci prend la forme d’un nouvel onglet « Déplacements » pour avoir un maximum d’informations utiles dès que vous devez aller d’un point A à un point B.

Sur vos itinéraires quotidiens, l’onglet en question affiche les estimations de temps en fonction de la circulation ou d’éventuelles perturbations. Si un retard est prévu, l’app propose automatiquement une solution alternative et affiche notamment des informations encore plus précises pour les personnes devant effectuer un trajet mixte (voiture puis train par exemple). Le trafic sur la route, les horaires de train et même la circulation piétonnière sont pris en compte dans le temps estimé d’arrivée.

Pour aller plus loin, Maps propose également dans 80 régions du monde de voir le déplacement des bus et des trains en temps réel sur la carte pour être sûr de ne pas les rater. Nous ne savons pas encore si des villes françaises sont concernées par cette option, mais Google promet que le déploiement va continuer à travers le globe prochainement.

En musique Google Maps !

Pour passer un voyage plus agréable, Google Maps met en avant l’intégration de Play Musique, Spotify et Apple Music directement depuis son application. Cela permet ainsi de ne pas avoir à jongler entre deux services différents. Concrètement, un petit lecteur audio s’affiche en bas de l’interface avec un bouton play/pause et une touche pour parcourir les morceaux (voir image de une).

Notons l’absence de YouTube Music dans les plateformes de streaming musical compatibles alors que ce dernier est censé, à terme, remplacer Play Musique. Étrange…

Le déploiement a été lancé à travers le monde entier sur les smartphones Android et iOS. Nous devrions tous en profiter dans les jours qui viennent.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Google

Source: Frandroid

Publié le

Spotify élève enfin sa limite de téléchargements, c’est pas trop tôt

Spotify a triplé sa limite de téléchargements par appareil pour écouter de la musique hors ligne. Désormais, vous pouvez stocker jusqu’à 10 000 chansons sur votre smartphone.

Des services de streaming musicaux, Spotify est le plus utilisé avec 180 millions d’utilisateurs (même si Apple, Amazon et Google ne le laissent pas s’endormir sur ses lauriers). Pourtant, il n’est pas parfait et les utilisateurs peuvent ressentir de la frustration sur certains points.

C’est le cas par exemple concernant le stockage de musiques sur l’appareil. Spotify se targue de posséder un catalogue de 35 millions de musiques, mais il est forcément nécessaire d’être connecté pour en profiter pleinement. Pour une écoute hors ligne, dans le métro par exemple, ou lors d’un vol en avion, il faut alors se reposer sur les musiques préalablement téléchargées, avec un maximum de 3 333 morceaux par smartphone ou tablette.



Spotify



Spotify Ltd.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cette limite a cependant été augmentée discrètement par Spotify. Alors que des utilisateurs ont remarqué qu’ils étaient capables de télécharger plus de 3333 mélodies, Spotify a confirmé à RollingStone que le nombre maximum avait été élevé à 10 000 chansons par appareil, pour un maximum de 5 appareils (soit 50 000 chansons au total). Ce n’est toujours pas illimité, c’est certain, mais c’est déjà une quantité très confortable pour profiter de sa bibliothèque musicale en n’importe quelle circonstance.

Couplé à l’intégration du service de streaming à Google Horloge, vous aurez largement le choix de sonneries pour votre réveil du matin.

À lire sur FrAndroid : Réveillez-vous en musique : Google Horloge intègre Spotify (et bientôt YouTube Music)

Rolling Stones

Source: Frandroid

Publié le

Spotify Lite : à trop vouloir s’alléger, l’application en devient presque inutile

Spotify vient de lancer en test une version Lite de son application de streaming musical. Celle-ci est plus légère à télécharger et consomme moins de données, au prix de trop nombreuses fonctionnalités supprimées.

Facebook, Messenger, Skype ou plus récemment Instagram : les versions allégées dites « Lite » des applications sont légion sur le Google Play Store. En cause, le développement des smartphones modestes et des forfaits avec peu de data, notamment dans les pays émergents, qui pousse les développeurs à repenser leurs applications pour être utilisées par le plus grand nombre.

Spotify a décidé à son tour de suivre cette tendance en lançant Spotify Lite. Cette version très allégée de son application de streaming musical est actuellement en phase de test.

Un allègement et l’ergonomie s’envole ?

Pour sa version Lite, Spotify a vu les choses en grand, ou plutôt en petit. En très petit.

Cette version Lite propose donc trois onglets au lieu de cinq. L’onglet Accueil (ou Home) reste sensiblement le même, avec les écoutes récentes, les playlists populaires ou encore des suggestions.


Spotify Lite (à gauche) et Spotify (à droite) dans le menu principal

 

L’onglet Parcourir a, en revanche, disparu, mais il a été intégré à l’onglet Rechercher (ou Search). Pour faire simple, en allant dans Rechercher, vous aurez accès à Parcourir, jusqu’à ce que vous rentriez quelque chose dans la barre de recherche. Une bonne idée en soi.



L’outil de recherche de Spotify Lite (à gauche) mélange les onglets Parcourir et Rechercher de Spotify (au centre et à droite)

 

Le problème de l’outil de recherche ne vient pas de son utilisation propre, mais plutôt des résultats qu’il propose. En effet, l’un des gros points noirs de Spotify Lite est l’absence de podcasts et de radio. Un retrait difficile à comprendre, notamment pour les podcasts qui ne sont techniquement pas très différents des morceaux de musique traditionnels, puisque ce sont également de simples pistes audio.


Contrairement à la version de base, Spotify Lite (à gauche) ne permet pas d’écouter nos podcasts comme sur l’app classique (à droite)

 

Finissons notre tour d’horizon des onglets proposés. Par l’absence de radios, l’onglet associé a logiquement été retiré. La Bibliothèque a, quant à elle, été remplacée par un onglet Favoris (ou Favorites). Le contenu y est globalement le même, avec les playlists, artistes et albums écoutés récemment.


La forme est différente mais le fond est le même dans l’ensemble entre les versions Lite (à gauche) et classique (à droite)

 

Mais là où le bât blesse vraiment, c’est au niveau des playlists. Vous être abonné à Spotify Premium ? Avec la version Lite, retour aux restrictions du modèle gratuit… tout en continuant à payer. En effet, impossible de sélectionner une musique en particulier dans la liste, vous êtes obligé de passer les chansons une à une jusqu’à trouver celle que vous voulez.

Il en va naturellement de même avec les pages artistes et les albums, dont les titres seront lus aléatoirement sans pouvoir être sélectionnés individuellement. Les seules différences avec le modèles gratuit réside en l’absence de pub, ainsi que la possibilité de passer les chansons sans limitations. C’est très décevant.


Dans Spotify Premium, impossible de sélectionner le titre que l’on veut

 

Disponible en bêta dans quelques pays seulement, Spotify Lite est néanmoins disponible sur APK Mirror. De quoi vous faire votre propre avis sur cette version très allégée.

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

APK Mirror

Source: Frandroid

Publié le

Spotify présente un nouveau format de podcasts multimédias : Spotlight

Le géant suédois Spotify a annoncé sur son site web qu’il allait lancer un nouveau format de podcast : Spotlight. Celui-ci mêlera les éléments sonores à des photos, du texte et des vidéos.

Spotify Spotlight

© Unsplash / Heidi Sandstrom

Actuellement leader du streaming musical, Spotify a profité d’un post pour officialiser sa nouvelle vision du format podcast : Spotlight. Ce dernier représente un enjeu majeur pour l’année 2018 de la firme, au même titre que sa future introduction en bourse. Chargée des studios et de vidéos chez Spotify, Courtney William Holt décrit le format en expliquant que c’est un « mélange du bon storytelling, de l’information et de l’opinion avec des éléments visuels, le tout diffusé à travers des playlists dans un certain nombre de catégories de contenu. »

Des partenaires chargés de réaliser les podcasts

Concernant la pratique, l’entreprise de streaming musical explique que ses podcasts Spotlight seront réalisés par des médias partenaires. Aux États-Unis, il s’agit de BuzzFeed News, Cheddar, Crooked Media, Lenny Letter, Gimlet Media, Genius, The Minefield Girl, Refinery29 et Uninterrupted. Selon Ben Smith, rédacteur en chef de BuzzFeed News — certainement le média de la liste le plus connu en France.

Spotlight pourrait avoir le même effet que MTV sur toute une génération

Concernant la cible de ce nouveau format, Spotify souhaite toucher précisément les jeunes adultes, adeptes de ce type de format.

Spotlight sera d’abord disponible aux États-Unis avant de s’attaquer à d’autres marchés. Néanmoins, l’on peut supposer que les lancements prendront du temps puisqu’il faudra trouver des partenaires adaptés à chaque pays.



Spotify Music



Spotify Ltd.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

L’arrivée d’un nouveau format pourrait permettre à Spotify d’asseoir son autorité face à la concurrence majoritairement représentée par Amazon Music Unlimited et Apple Music. Actuellement, la marque à la pomme est leader du marché des podcasts avec son offre Apple Podcasts.

À lire sur FrAndroid : Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Apple Music, Amazon Music…) ?

Spotify

Source: Frandroid

Publié le

Spotify, leader fragile du streaming musical ?

Spotify règne en maître sur le streaming musical, au moins en nombre d’abonnés. Mais cette position de leader n’est pas si solide qu’on pourrait le penser et Amazon ou Apple inquiètent par leur position dominante.

Une concurrence qui fait des victimes

Le streaming musical est l’avenir de l’industrie du disque, c’est un fait. Même Apple s’apprêterait à amorcer une transition vers le tout streaming en abandonnant, d’ici fin 2019, les téléchargements payants sur iTunes. C’est aussi un marché où les acteurs sont nombreux, et pour la plupart beaucoup plus fragiles qu’on ne le pense. On apprend la fin possible de Tidal, le service racheté par Jay Z. Le mari de Beyoncé avait su fédérer autour de lui de nombreux artistes persuadés qu’une offre qui leur garantirait une meilleure rémunération ferait suivre leur public grâce à des exclusivités. Perdu : Tidal aurait moins de 6 mois de réserves de cash avant de mettre la clé sous la porte.

On a également vu récemment la fin d’offres telles que Microsoft Groove Music. Pas plus motivé que ça pour soutenir son offre, pourtant parmi les pionniers du genre (souvenez vous, le Zune Pass…), Microsoft a jeté l’éponge et passé le témoin à Spotify. Le suédois est actuellement le leader de la catégorie, et de très loin. Avec plus de 140 millions d’utilisateurs, dont 60 millions d’abonnements payants, Spotify bénéficie d’une avance considérable sur Apple Music, les autres ne se partageant que les miettes.

Il est toutefois intéressant de constater que cette position de leader est loin d’être aussi stable qu’elle en a l’air. La réussite de Spotify est remarquable. En 10 ans, le service a su s’imposer sur de multiples plateformes : smartphones, tablettes, consoles de jeu, TV, amplis et enceintes connectées. Plus récemment, il a su innover avec des playlists personnalisées impressionnantes par leur pertinence. Qu’est-ce qui peut bien clocher alors ?

Spotify face aux mastodontes Apple et Amazon

En soi rien. Juste le fait qu’en face, les concurrents restants s’appellent Amazon, Apple et Google. En deux ans d’existence, Apple Music a réussi à générer 30 millions d’abonnés. Ce n’est que la moitié des utilisateurs payants de Spotify, mais Apple Music a su partir du bon pied avec des débuts gratuits et naturellement une intégration sans pareil à iOS et MacOS. Quel que soit l’appareil Apple que l’on utilise, Apple Music est juste au bout de l’icône Musique ou iTunes. Et pour une entreprise comme Apple ou Amazon, un service de streaming musical n’est qu’un rouage dans une offre matérielle ou de services. Pour Spotify, c’est absolument tout.

Le cas de Google, pris entre son Play Music et une refonte à venir de YouTube, est un peu plus flou, mais là encore, on a une entreprise qui commercialise un service de streaming au sein d’une offre plus globale, qui inclut également du matériel. Les enceintes Google Home n’excluent pas Spotify, au contraire, Google l’utilise même dans certaines démos. Ça ne les empêchera évidemment pas de mettre davantage en avant le nouveau YouTube « remix ».

Et c’est là le danger pour un service d’excellente qualité, mais qui n’a pas grand-chose d’autre à offrir que des fonctionnalités qui ne se démarquent pas franchement de la concurrence. Je continue à penser que les playlists personnalisées de Spotify sont de loin les plus pertinentes et correspondant le mieux à mes goûts parmi les services que j’ai pu tester. Mais combien de temps avant qu’Amazon ou Apple, qui n’ont sans doute pas dit leur dernier mot en matière d’exploitation de données, ne s’alignent ? Le récent rachat de Shazam par Apple pourrait aller dans ce sens. Il faudra sans doute plus qu’une refonte légère de l’interface.

L’Union européenne appelée à la rescousse

C’est sans doute la raison qui pousse Spotify à aller frapper à la porte de l’Union européenne. Selon Digital Music News et le Financial Times, après avoir fondé une alliance avec Deezer et Soundcloud, le suédois a fait part de ses inquiétudes dans une lettre à Jean-Claude Juncker. Car si Spotify est présent sur iOS, il doit pour cela reverser 30 % des revenus générés par les abonnements depuis l’App Store. Ceci est un exemple cité par l’alliance dans sa lettre. Et derrière Spotify, confortablement assis sur sa place de leader malgré tout, il faut aussi voir les plus petits, les Qobuz, Deezer ou Soundcloud, plus directement affectés par cette concurrence acharnée. Ou Tidal qui, quoique l’on pense de son propriétaire, a le mérite de militer pour un streaming haute résolution.

Source: Frandroid

Publié le

Spotify : voici à quoi ressemble la nouvelle interface (pour certains)

Spotify teste actuellement une nouvelle interface Android, plus simple et plus claire. Un utilisateur a partagé des screenshots afin de montrer à quoi ressemble cette nouvelle version de l’application.

De plus en plus, les services de streaming remplacent le stockage de musique en local, et parmi les noms les plus connus, on retrouve Spotify, qui malgré son succès propose une interface assez austère et n’ayant que peu changé ces dernières années. Mais voilà qu’une refonte esthétique commence à se profiler.

Certains utilisateurs peuvent d’ores et déjà profiter d’une nouvelle interface sur Spotify, activée du côté serveur, laissant penser qu’il s’agit encore d’un test et que d’autres modifications pourraient avoir lieu d’ici à ce qu’elle soit déployée à plus grande échelle.

Plus claire et plus simple

Spotify semble vouloir simplifier son interface avec notamment un passage à trois onglets seulement : Playlists, Accueil et Recherche. Ce dernier onglet se veut par ailleurs plus complet en proposant directement des raccourcis par thèmes. Le reste de l’interface est globalement plus épuré, depuis l’écran de lecture avec la pochette de l’album qui recouvre désormais la totalité de l’écran, à l’écran des playlists moins encombré (et donc a priori plus long à faire défiler).








Spotify semble donc prendre la route de la simplicité pour rendre son application plus accessible et faciliter les usages au quotidien, même si certains éléments pourraient être mieux pensés encore. Il existe toujours une chance toutefois pour que cette interface soit encore revue d’ici à son déploiement à grande échelle, voire totalement repensée.



Spotify Music



Spotify Ltd.

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

+LumiqCreative

Source: Frandroid

Publié le

Conduisez sereinement : Waze et Spotify s’intègrent mutuellement

Waze et Spotify, deux des services les plus populaires dans leurs domaines respectifs, ont annoncé mardi que les deux applications s’interconnectent désormais mutuellement.

En voiture, les conducteurs ont essentiellement deux besoins : se faire guider jusqu’à leur destination et écouter de la musique pour faire passer le temps. En plus d’une application de guidage telle que Waze, on utilise donc souvent une application de musique telle que Spotify.

Jusqu’à présent, gérer ces deux applications à bout de bras sur le petit écran d’un smartphone fixé à la planche de bord n’était pas évident. Au feu rouge, dans la hâte, on s’emmêlait parfois les pinceaux et on redémarrait sans avoir rétabli Waze ou bien sans avoir lancé la musique. Et une fois en route, il était très difficile et dangereux d’effectuer les manipulations.

Waze et Spotify ne font plus qu’un

Mais Waze et Spotify apportent enfin « une expérience de conduite sans interruption » en permettant aux utilisateurs d’accéder à leurs playlists Spotify depuis Waze, et inversement de garder un œil sur le guidage à partir de Spotify.

Concrètement, une icône Spotify apparait dans Waze si les deux applications sont installées. L’utilisateur accède alors à un lecteur miniature, duquel il peut choisir une playlist, lancer la lecture, changer de piste, ajouter un morceau à sa bibliothèque ou basculer sur Spotify.

À l’inverse, un bandeau peut désormais s’afficher dans l’interface de Spotify avec les instructions de guidage sous forme de distances et de pictogrammes.

Cette intégration n’est « pour l’instant » disponible que sur Android, ce qui sous-entend qu’elle le sera prochainement sur iOS, bien qu’on se demande comment les deux applications passeront outre les mesures de cloisonnement imposées par Apple.

Waze démontre son indépendance

Notons pour conclure qu’il est amusant de noter que Waze s’est associé à Spotify, alors qu’il a été racheté par Google en 2013 et que ce dernier édite un service de musique à la demande concurrent, Google Play Musique.

Dans le même ordre d’idée, la dernière refonte de Waze est restée une exclusivité d’iOS pendant quelques mois.

Waze Blog

Source: Frandroid

Publié le

Spotify rachète le concurrent de Shazam : Sonalytic

L’application de streaming musical Spotify vient de faire l’acquisition d’un concurrent de Shazam, Sonalytic.

Spotify

Spotify a racheté Sonalytic, une entreprise anglaise spécialisée dans l’identification musicale comme Shazam. Si celle-ci ne vous dit rien, c’est bien normal puisqu’elle ne propose toujours pas son service pour le grand public.

Une technologie plus aboutie

Sonalytic se démarquerait néanmoins puisqu’il semblerait que la technologie embarquée soit plus efficace que celle du géant Shazam. La société se vante par exemple d’être en mesure d’identifier la musique même pendant les changements de tempo ou lorsqu’il y a des bruits de fond ou des filtres.

Améliorer ses playlists

Nous pourrions donc penser en premier lieu que Spotify entend concurrencer Shazam. Mais dans un communiqué, l’entreprise explique que cette technologie sera employée au sein de l’application pour améliorer à la fois les playlists personnalisées et à la fois le système de publication de données. Cela pourrait concrètement arranger les playlists comme Daily Mix ou la playlist de la semaine avec des suggestions plus précises et en phase avec les goûts de l’utilisateur.

Une concurrence rude

Spotify tente d’améliorer toujours plus son service pour tirer son épingle du jeu. L’application de streaming musical préparerait par ailleurs une version Hi-Fi pour ses abonnés premium pour un son de meilleure qualité, alors que l’un de ses principaux concurrents, Soundcloud, casse les prix des abonnements.



Spotify Music



Spotify Ltd.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Qobuz…) ?

Techcrunch

Source: Frandroid

Publié le

Spotify préparerait une version « Hi-Fi » pour son service de streaming

Au tout début du mois de mars, certains utilisateurs américains de Spotify ont pu recevoir une invitation sur leur application pour mettre à jour leur abonnement de Premium vers Hi-Fi. Ce dernier permet d’avoir accès à un streaming de meilleure qualité.

Alors que l’un de ses principaux concurrents, SoundCloud, casse les prix des abonnements du streaming musical, Spotify se cherche en proposant à certains de ses utilisateurs Premium de passer au « Hi-Fi ». Le tarif proposé oscille entre 15 et 20 dollars par mois, et il est impossible de choisir l’option, qui mène sur un message d’erreur. Spotify cherche donc à savoir si son nouveau service doit simplement s’aligner par rapport à la concurrence comme Tidal ou Qobuz qui cherchent eux aussi à vendre du son plus qualitatif.

 

Un son CD sans perte ?

Spotify parle même de « qualité CD sans perte » alors que l’entreprise utilise actuellement son codec Vorbis à 320 kbits/s pour la haute définition. Avec cette nouvelle formule, la marque espère apporter d’autres petits avantages. Comme nous le montre ces captures d’écran, la formule Hi-Fi permettrait de profiter de tarifs préférentiels sur la boutique de disques vinyles en éditions limitées.

Pour l’heure, Spotify ne s’est pas exprimé plus en détail sur le sujet et a annoncé à nos confrères du site Apple Insider que l’entreprise n’avait pas d’annonce à faire pour le moment.



Spotify Music



Spotify Ltd.

Gratuit sur l’App Store | Télécharger
Gratuit sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Qobuz…) ?

Source: Frandroid