Publié le

Comment demander un remboursement sur le Google Play Store ?

Vous venez d’acheter un jeu ou une application sur le Google Play Store, mais vous n’êtes pas satisfait ? Pas de panique, il existe un moyen de vous faire rembourser et nous vous expliquons ici comment faire.

Un très grand nombre d’applications sont gratuites sur le Play Store. Ainsi, si l’une d’entre elles ne vous satisfait pas après avoir été téléchargée, il suffit de la désinstaller et cela devient de l’histoire ancienne.

Toutefois, pour les applications et jeux nécessitant une certaine somme d’argent pour être installés, la question du remboursement se pose forcément en cas d’insatisfaction. C’est pourquoi nous vous expliquons ici comment obtenir un remboursement sur le Google Play Store.

Conditions de remboursements sur le Play Store

Après avoir acheté une application ou un jeu sur le Play Store, vous bénéficiez d’un délai de deux heures seulement après la transaction pendant lequel vous pouvez réclamer un remboursement intégral (48 heures en dehors des pays de l’Espace économique européen). Au-delà de ce temps imparti, vous ne pourrez être remboursé que si l’app ou le jeu en question présente un défaut ou ne correspond pas à ce qui est écrit dans sa description sur le magasin en ligne de Google.

2 heures pour les applications et jeux, 7 jours pour les livres et films.

Sur Google Play Livres, les mêmes règles sont appliquées à la différence près que la grande majorité des œuvres disponibles sur la plateforme peuvent être remboursées dans les sept jours qui suivent l’achat. Pour Play Films, il existe encore une autre subtilité. Vous profitez toujours du même délai d’une semaine pour le remboursement, mais seulement si vous n’avez pas commencé à regarder le film ou la série que vous voulez retourner.

Si votre livre ou votre film présente un dysfonctionnement le rendant indisponible, le remboursement peut être demandé à tout moment.

Comment obtenir un remboursement sur le Play Store

Que vous soyez sur votre smartphone ou sur votre ordinateur, il vous faudra passer par un navigateur web pour réclamer un remboursement via le Play Store. Il est impossible de le faire via l’application de la plateforme. Voici le lien à suivre. Vous pouvez aussi vous rendre sur la page d’accueil du Play Store et appuyer sur l’onglet « Compte » dans le menu latéral à gauche.

Faites défiler l’écran jusqu’à arriver à la section « Historique des commandes ». Celle-ci se présente sous la forme de liste regroupant tous vos achats. Cherchez l’application pour laquelle vous voulez vous faire rembourser puis cliquer sur l’icône des trois points tout à droite puis sur « Demandez un remboursement ».

Attention, si vous faites cela depuis un smartphone que vous tenez à la verticale, il vous faudra balayer l’écran de manière latérale vers la droite pour atteindre ce bouton.


À ce stade-là, une fenêtre va s’afficher à l’écran et vous devrez sélectionner l’option qui correspond à votre situation (« J’ai acheté cet article involontairement », « Cet article ne m’intéresse plus »…).

Enfin, nous voici à la dernière étape ! Le Play Store vous demande de décrire votre souci plus en détail. Écrivez dans le champ de saisi prévu à cet effet avant de cliquer sur Envoyer.

Sachez que Google vous suggère également de prendre contact directement avec le développeur de l’application ou du jeu. Pour trouver ses coordonnées, il faut aller sur la fiche de l’app en question sur le Play Store et ouvrir la section « Informations complémentaires ».

Pour en apprendre plus sur les conditions de remboursements applicables aux pays membres de l’Espace économique européen ainsi que sur les délais de remboursement, cliquez ici.

Ce qu’il faut retenir

Comment demander un remboursement sur le Google Play Store ?

  • Allez sur la page d’accueil du Play Store depuis un navigateur web
  • Appuyez sur l’onglet Compte
  • Faites défiler l’écran jusqu’à Historique des commandes
  • Trouver l’application ou le jeu concerné
  • Cliquez sur les trois boutons tout à droite puis sur Demander un remboursement
  • Décrivez votre problème puis appuyez sur Envoyer

À lire sur FrAndroid : Les meilleures applications pour votre nouveau smartphone ou tablette Android

Source: Frandroid

Publié le

Comment afficher l’écran d’un smartphone Android sur une TV ?

Avec un smartphone, une tablette sous Android ou un ordinateur, il est possible d’afficher l’écran de son appareil directement sur un téléviseur. Tout cela sans aucun fil, de quoi remiser un câble HDMI. Voici comment s’y prendre grâce à Google Chromecast.

Avec Google Chromecast, on peut très facilement répliquer de son écran sur une télévision sans-fil, grâce au « mode miroir ». Voici comment s’y prendre.

Le matériel nécessaire

Pour utiliser la technologie de Google, le téléviseur doit prendre en charge Google Cast, ou être connecté à un appareil compatible. C’est bien sûr le cas du dongle Google Chromecast (une clé HDMI), mais c’est aussi le cas des box et des TV sous Android TV.

Vous aurez également besoin de votre appareil sous Android, un smartphone ou une tablette, pour diffuser l’image. Notez que le navigateur Google Chrome pour Windows, Linux et Mac peut aussi diffuser grâce à Google Cast.

Pour en apprendre plus sur les dongles Google Chromecast, ou apprendre à configurer pour la première fois un Google Chromecast, n’hésitez pas à consulter notre dossier complet sur le sujet. Cet article se concentre sur la diffusion depuis un smartphone vers un appareil Google Cast déjà configuré.

La marche à suivre

Prenez tout d’abord soin d’être connecté sur le même réseau local que votre TV ou box compatible Google Cast. Il suffit en général d’être sur le même réseau Wi-Fi.

Avec les applications compatibles

De plus en plus d’applications intègrent directement la fonction Google Cast. C’est le cas des services les plus populaires comme Netflix, Molotov, ADN ou bien sûr YouTube. Google en dresse une liste sur son site officiel.


Depuis une application compatible, ici YouTube, le déclenchement est très simple. Il suffit de repérer le logo de Google Cast (encerclé de rouge sur notre capture d’écran), il ressemble au rectangle d’un téléviseur, mordu de plusieurs ondes.

Une fois l’option sélectionnée, votre appareil va dresser la liste des appareils compatible Google Cast à portée. Sélectionnez votre téléviseur pour commencer la diffusion. Notez qu’à partir de ce moment, vous pouvez continuer à utiliser votre appareil sans que cela influence la diffusion, l’affichage est ici déporté. Votre appareil peut servir de télécommande.

On résume :

  • ouvrir l’application compatible
  • repérer le logo Google Cast
  • choisir la TV ou la box dans la liste

Le mode miroir complet

Google Cast permet également de diffuser intégralement l’écran du smartphone sur une TV. C’est particulièrement pratique pour les présentations, les jeux mobiles, ou plus généralement pour facilement passer d’une application à une autre sans perdre la diffusion.



Cette option s’active généralement assez simplement depuis la barre de notifications du smartphone ou de la tablette. Elle se nomme « caster » ou « diffuser ». Sur certains smartphones cette fonction porte un autre nom. Chez Samsung, elle se nomme Smart View alors que chez Xiaomi, avec l’interface MIUI, il faut aller chercher « affichage sans fil » dans les paramètres de réseau du smartphone (Paramètres > réseau > plus > affichage sans fil).

Ce qu’il faut retenir

Comment afficher l’écran d’un smartphone Android sur une TV ?

  • Être sur le même réseau local (Wi-Fi) que la TV ou la box
  • Ouvrir le menu de notifications
  • Choisir l’option « caster »
  • Sélectionner la TV ou la box dans la liste

À lire sur FrAndroid : Tout sur les Chromecast 2, Ultra et Audio de Google : astuces, bidouilles et avis

Source: Frandroid

Publié le

Super Smash Bros Ultimate : voilà comment activer le chat vocal sur votre smartphone

Disponible depuis aujourd’hui sur Nintendo Switch, Super Smash Bros Ultimate vous permet de jouer en ligne avec vos amis, mais le jeu n’intègre pas directement de chat vocal. On vous explique comment en profiter en passant par un smartphone.

Super Smash Bros est disponible sur la Nintendo Switch ! Hélas, la politique de Nintendo en matière de chat vocal est pour le moins limitée. Pour en bénéficier, il vous faudra nécessairement passer par un smartphone. En effet, la console hybride ne permet pas nativement de discuter avec ses proches en jeu. S’il reste possible d’utiliser un logiciel de VoIP tiers comme Discord, Skype ou Teamspeak, Nintendo propose cependant sa propre solution, via l’application Nintendo Switch Online.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Une fois l’application installée sur votre smartphone, il vous suffit de l’ouvrir, de se rendre dans la partie « Chat vocal » et c’est tout. Dirigez-vous alors sur Super Smash Bros Ultimate au sein des menus En ligne => Smash => Arènes. Lorsque vous aurez rejoint une arène d’ami, ou lorsque vous configurez votre propre arène, vous verrez alors l’écran de votre smartphone afficher votre icône de joueur.



Dès lors, vos amis pourront vous entendre rager, vous enthousiasmer et même réagir à leur tour s’ils ont activé le microphone de leur smartphone. Bien entendu, il est possible de vous passer en muet si vous ne souhaitez pas être entendu. On notera par ailleurs que lorsqu’une partie est lancée, les joueurs sont divisés en « groupes ». Les joueurs en partie discuteront entre eux tandis que ceux dans la file d’attente ne pourront entendre que ceux à leurs côtés.



Dans l’ensemble, la solution est un moyen pratique d’organiser des soirées Super Smash Bros Ultimate à distance. Néanmoins, on peine à y voir un véritable intérêt par rapport à une solution de type Discord, déjà très utilisée. Surtout, le chat vocal est très limité, puisqu’il ne concerne que les arènes et pas les parties rapides. Il n’est pas non plus possible de discuter avec l’un de ses amis pendant que chacun joue en solo dans le mode campagne « Esprits ».

Acheter Super Smash Bros Ultimate sur Amazon

Source: Frandroid

Publié le

Comment envoyer un SMS/MMS sur Android – Tutoriel pour débutants

Si vous débutez à peine avec votre smartphone Android, vous cherchez peut-être à savoir comment envoyer un SMS ou MMS. Après tout, il s’agit d’une fonctionnalité basique de nos téléphones portables depuis des lustres aujourd’hui.

Voilà belles lurettes qu’un téléphone ne sert plus seulement à téléphoner. Mais l’une des autres fonctionnalités ancestrales de nos smartphones reste l’envoi de SMS et de MMS. Mais vous êtes peut-être un néophyte total en la matière ou alors quelqu’un de votre famille est un peu perdu et vous souhaitez l’aider. C’est à cela que sert ce guide qui explique comment envoyer un SMS sur Android.

Comment envoyer un message sur Android

Commencez par ouvrir votre application SMS. Dans un coin de l’interface, vous verrez un bouton qui peut prendre plusieurs formes en fonction de votre smartphone. Cette touche peut être présentée sous la forme d’un signe Plus ➕, d’une bulle de texte 💬 ou simplement d’une petite phrase du type « Démarrer une discussion ».

Appuyez sur ce bouton. Cela vous mènera sur une interface ou vous devrez d’abord entrer le numéro de téléphone de votre choix ou alors le nom d’un contact enregistré. Une fois que cela est terminé, il vous suffit de taper votre texte et d’appuyer sur le bouton « Envoyer » qui s’affiche à l’écran. Celui-ci peut être représenté par un simple triangle pointant vers la droite.



Pour les MMS, la démarche est exactement la même. Avant d’envoyer le message, il faudra simplement aller chercher votre image ou vidéo à partager dans la galerie de votre smartphone.

Ce qu’il faut retenir

Comment envoyer un SMS ?

  • Ouvrez votre application SMS
  • Appuyer sur le bouton Démarrer une discussion
  • Tapez le numéro du destinataire ou le nom du contact enregistré
  • Cliquez sur Envoyer

Source: Frandroid

Publié le

Pokémon Go : comment capturer Meltan grâce à Pokémon Let’s Go

Avec la sortie de Pokémon Let’s Go, le petit Meltan, Pokémon fabuleux n° 808 de type Acier pur, est devenu disponible dans Pokémon Go. Mais la façon de le capturer est assez originale.

Nous vous l’expliquions précédemment : il est possible de relier un compte mobile Pokémon Go au jeu Switch Pokémon Let’s Go. C’est d’ailleurs un pré-requis pour obtenir le rare Meltan, aussi nous vous invitons à consulter notre tutoriel si vous ne l’avez pas encore fait. Meltan est en effet un Pokémon fabuleux, c’est-à-dire indisponible dans les cartouches par des moyens traditionnels, à la manière de Mew, Célébi ou Jirachi avant lui.

Comment attraper Meltan

Après avoir relié Pokémon Go à Pokémon Let’s Go, rendez-vous au Go Park de Parmanie, où vous pourrez transférer vos créatures depuis votre jeu mobile vers votre jeu Switch. Lors de votre premier transfert, vous obtiendrez une récompense : la Boîte Mystère. En activant cette dernière dans Pokémon Go, vous ferez alors apparaître Meltan aux alentours, comme si vous utilisiez un encens un peu spécial.

Attention : la Boîte Mystère ne reste ouverte qu’une trentaine de minutes ! Il faut donc vous dépêchez de capturer un maximum de Meltan durant ce temps imparti. Une fois la Boîte Mystère refermée, vous ne pourrez en obtenir une nouvelle qu’une semaine plus tard.

Comment faire évoluer Meltan

Meltan est le premier Pokémon fabuleux capable d’évoluer, mais là encore, il ne fait pas comme tout le monde. Pour obtenir Melmetal, la colossale évolution de Meltan, il faut une nouvelle fois passer par Pokémon Go : il vous faudra nourrir un Meltan de 400 bonbons. Autant dire que cela risque d’être long avant d’y parvenir, mais au vu des statistiques de Melmetal, cela vaudra peut-être le coup, après tout. Et c’est de toute façon le seul moyen de l’obtenir actuellement. Bon courage à tous !

Lien YouTube

Source: Frandroid

Publié le

Qualité audio : comment ça marche et comment améliorer le son sur son smartphone

Tout le monde écoute de la musique et encore plus facilement depuis l’avènement des services de streaming comme Deezer, Spotify, Apple Music ou encore Qobuz. Pour autant, l’expérience varie pour tout le monde en fonction du matériel dont il dispose, à commencer par le smartphone et le casque/ la paire d’écouteurs utilisé(e). Afin de profiter de votre musique au mieux dans le cadre d’une utilisation nomade, il y a des petites choses à vérifier ou des éléments à changer pour améliorer qualitativement vos musiques. Un confort d’écoute sans avoir à débourser des milles et des cents à portée de tous.

DAC ou pas DAC?

Premièrement, il faut comprendre comment un smartphone est capable de faire sortir du bruit de votre casque. Le téléphone a besoin d’utiliser un DAC (Digital Analog Converter) pour cela. Son but est de convertir les données numériques (les petits 0 et 1 qui se suivent) en flux analogique. Il sert en quelque sorte de pont entre vos sources audio et les notes qui vont sortir de votre casque. Cet élément indispensable se trouve dans tout un tas d’appareils que vous connaissez comme les lecteurs CD. D’ailleurs, vous remarquerez que certaines chaîne hi-fi sont composés de deux blocs (un pour le lecteur, l’autre pour le DAC).

Le son qui sortira de votre smartphone dépendra en partie du DAC qu’il embarque. Des constructeurs font d’importants efforts sur le sujet comme LG qui a notamment équipé son V30 d’un quadruple DAC Sabre ES9218P. Côté logiciel, le constructeur coréen n’a pas hésité à ajouter un égaliseur très personnalisable dans son smartphone. Ce qui permet à aux utilisateurs d’appliquer la teinte qu’ils préfèrent à leurs titres favoris (nous verrons tout ça plus bas lors de la partie sur l’égaliseur).

Le LG V30 embarque un quadruple DAC.

L’idée d’intégrer un DAC haut de gamme est plutôt bonne idée de la part de LG. En effet, certains audiophiles trouvent que la qualité sonore est négligée par la plupart des constructeurs de smartphones. Pour pallier à ce problème, certains n’hésitent pas à rajouter un DAC externe (les produits FiiO par exemple à retrouver sur Amazon) afin d’améliorer le son de leurs smartphones. Ces appareils portables ont cependant des inconvénients : ils fonctionnent sur batterie, pèsent un certain poids et nécessitent des branchements supplémentaires pour fonctionner (smartphone -> DAC externe -> casque/écouteur). Voilà pourquoi une solution comme celle que propose LG est sans doute plus pertinente dans le monde du mobile.

Ça ne tient qu’à un fil

La prise jack commence malheureusement à disparaître petit à petit de nos smartphones. Une nouveauté importante car en l’absence de celui-ci, le DAC des smartphones ainsi que le DSP (la puce gérant le signal sonore) ont été déplacés dans les écouteurs, les casques USB-C et dans les petits adaptateurs jack vers USB-C fournis avec les nouveaux smartphones qu’on utilise pour brancher un appareil en filaire. Qu’est-ce que cela change ? Et bien qu’à présent, ce seront aux fabricants de ces nouveaux casques/écouteurs de prendre le soin d’en installer.

 

Les audiophiles les plus acharnés vous diront tous qu’un casque filaire de bonne facture sera meilleur que n’importe quels casques Bluetooth. La liaison sans fils compresse en effet le son et l’on perd de facto en qualité. Pour la majorité des utilisateurs, cette transition n’est pas si grave car il existe aujourd’hui de très bons appareils sans fil compatibles avec l’Apt-X de Qualcomm. Ce codec garantit une restitution sonore au moins digne d’un CD (16 bits / 44 kHz). Des méthodes d’encodage, on en trouve plusieurs comme le SBC, l’AAC d’Apple ou encore le LDAC de Sony qui est la Rolls-Royce dans le genre. Notez que pour que tout cela fonctionne, les puces Bluetooth du smartphone et du casque doivent évidemment être compatibles.

Le Bluetooth 5.0 pour sa part est arrivé en premier lieu sur le Samsung Galaxy S8 avant de progressivement conquérir plusieurs modèles. Cette technologie permet d’envoyer des informations avec un débit plus élevé que le Bluetooth 4.2 ainsi qu’à une plus grande distance. Sur le papier, il est donc possible de profiter de morceaux plus détaillés avec les casques compatibles.

Mais que l’on parle de casques filaires ou de casque sans fil, une chose est sûre : il est important pour l’utilisateur de se diriger vers un appareil avec une signature sonore qui lui plait. Car vous l’aurez sans doute remarqué, certaines marques ont des particularités comme Bose et Sony qui sont connus pour leurs casques avec beaucoup de basses. L’autre élément à ne pas négliger est la puissance de la réduction de bruit active (et même passive). La première à la fâcheuse tendance d’altérer le rendu sonore en plus de déranger certains utilisateurs (la sensation peut être oppressante et même causer des maux de tête si utiliser dans des endroits calmes).

Prenez donc le temps de trouver un casque qui plaira à vos oreilles, que ce soit sans fil ou avec un câble jack.

La source de tous les plaisirs

Jusqu’ici, ce dossier apporte des éclairages sur les solutions matérielles. Mais pour les exploiter au mieux, il faut les associer avec les meilleures sources audio possibles. Les lossless sont des fichiers numérisés sans pertes d’informations à l’inverse du MP3, qui est un format de compression destructeur. Ce dernier a l’avantage de peser moins lourds, mais se permet en contrepartie d’écraser les fréquences, et donc, d’être moins détaillé.

Les fichiers non compressés profitent ainsi d’un échantillonnage plus grand que les MP3 et sont donc censés offrir une meilleure reconstitution sonore. Les premiers fichiers HD sont ainsi en 16 bits / 44 kHz, ce qui correspond à la qualité du CD. Il est possible de trouver des fichiers encore plus détaillés, allant même au-delà des 24 bits / 96 kHz. C’est ce qu’on appelle des fichiers High Res qui sont identiques à ce qui a pu être enregistré dans le studio d’enregistrement. Ces fichiers sont souvent en FLAC, ALAC (les rares formats compressés mais non destructeurs) ou même en WAV.

Il y a de nombreux débats sur le réel intérêt de ces fichiers High Res. De nombreuses personnes s’accordent à dire que la qualité CD est amplement suffisante pour apprécier sa musique car personne ne distinguerait la différence au-delà et que l’oreille humaine est incapable d’entendre les fréquences comprises en 20 Hz et 20 000 Hz. Mais avoir un fichier non bridé permettrait néanmoins de profiter d’un son plus naturel, plus ample et d’une scène plus précise. Toujours est-il que qui peut le plus peut le moins. Donc, privilégions les fichiers les plus détaillés aux fichiers compressés quand on le peut.

Si l’idée de récupérer des musiques “à l’ancienne” vous rebute, il existe des services de streaming spécialisé dans le High Res comme Qobuz qui propose moyennant un abonnement à 24,99 euros/ mois d’accéder à des titres en qualité studio. D’autres services comme Deezer propose même de la qualité CD (à choisir dans les options de l’application). Pour de plus amples informations, nous vous invitons à regarder notre guide des meilleurs services de streaming et pouvoir ensuite comparer les offres.

Sur Qobuz, il est possible de récupérer des albums en qualité studio (24 bits / 192 kHz)

Permettons-nous ici une petite parenthèse : malgré toutes les choses énoncées en amont, il est important de souligner que le rendu final d’un album dépend énormément du mastering et du mixage final. Vous pouvez d’ailleurs vous amuser à comparer les sonorités différentes entre des albums originaux et des remastered (au hasard, ceux de Pink Floyd ou encore de Led Zeppelin). Certains albums seront donc beaucoup plus surprenants et maîtrisés quand d’autres seront justes saturés. Je vous invite chaudement à écouter l’album Thriller de Michael Jackson en 24 bits / 192 kHz, notamment disponible chez Qobuz, pour vous faire une idée de ce qu’est un bon album. Fin de la parenthèse.

Il faut ajuster le tir

Les smartphones permettent de télécharger des applications, et notamment des égaliseurs. Ces logiciels donnent accès à une table de mixage virtuelle ainsi qu’à tout un tas d’effets (rock, métal, extra bass, folk et j’en passe). Ils permettent d’ajuster le son en fonction de ses goûts et de combler certaines lacunes des casques. On trouve par exemple, sur le Google Play Store, l’application Equalizer FX,. Celle-ci est sobre et complète fonctionnant avec certains services de streaming. Les personnes cherchant un lecteur audio avec énormément d’options pourront se tourner vers Poweramp. Il a la particularité d’accepter les FLAC et d’avoir quelques fonctionnalités sympathiques (fondu sonore, téléchargement automatique des pochettes, ajouts des paroles…).

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Il existe évidemment d’innombrables solutions alternatives, mais la rédaction de FrAndroid vous suggère ces deux-là.

Quand la musique est bonne

Les solutions logicielles peuvent améliorer le rendu sonore de vos musiques, mais elles ne pourront en aucun cas faire des miracles si la partie matérielle ne suit pas. Il est donc important d’investir un tant soit peu dans un bon casque audio et d’utiliser des morceaux de bonne qualité. Avoir une médiathèque en qualité CD semble à la portée de tout le monde aujourd’hui, surtout avec la démocratisation des offres des plateformes de streaming.

Et pour celles et ceux qui souhaitent passer au niveau supérieur, elles devront se tourner vers des baladeurs audiophiles (nous avions testé le Pioner XP-100R dans nos colonnes) ou vers des installations Hi Fi sédentaires. Et surtout, ne ratez jamais une chance d’explorer de nouveaux horizons musicaux. Parce que quand la musique est bonne…

À lire sur FrAndroid : Quel service de musique en streaming choisir en 2018 (Spotify, Deezer, YouTube Musique, Apple Music, Amazon Music) ?

Source: Frandroid

Publié le

Comment changer de clavier sur Android ? – Tutoriel pour débutants

Android offre de nombreuses possibilités de personnalisation, à commencer par les claviers alternatifs. Ces derniers sont nombreux, que ce soit sur le Google Play Store ou sur des boutiques tierces. Voici comment en changer facilement !

claviers

Tutoriel mis à jour en octobre 2018.

Quel clavier choisir ?

Le clavier installé par défaut sur votre smartphone ne vous convient peut-être pas. Mais rassurez-vous, voilà plusieurs années qu’Android permet d’en changer en toute simplicité. Sur le Play Store, vous trouverez d’ailleurs une belle flopée de claviers différents, tous plus originaux les uns que les autres. Un dossier sur les meilleurs claviers alternatifs est d’ailleurs disponible sur notre site.

Installer ou changer de clavier alternatif est à la portée de tout le monde. Par ailleurs, les développeurs font généralement tout leur possible pour décrire la procédure de façon simple et sous forme d’étapes détaillées au moment de lancer l’application pour la première fois.

Dans ce tutoriel, nous verrons d’abord comment installer un nouveau clavier et juste après nous nous pencherons sur la marche à suivre pour en changer depuis les paramètres de votre téléphone.

Comment installer un clavier sur Android ?

Pour illustrer la méthode d’installation d’un clavier alternatif, nous prendrons l’exemple de SwiftKey, Gboard et Fleksy qui font partie des solutions les plus populaires.

Dans un premier temps, recherchez votre clavier dans le Google Play Store. Ici, nous entrons donc le mot-clé « swiftkey ». La première réponse est généralement la bonne, mais il se peut que plusieurs variantes d’une même application soient disponibles (une gratuite et une payante par exemple), donc n’hésitez pas à faire défiler l’écran Autres résultats.

Vérifiez bien dans la description qu’il s’agit bien du clavier principal. Pour être sûr, il est aussi possible de se rendre sur le site de l’application, où les développeurs font normalement apparaître un bouton vous redirigeant directement sur la bonne application sur le Google Play Store.



Vous êtes maintenant sûr de l’application à installer, il ne reste plus qu’à la télécharger. Une fois celle-ci lancée, une petite poignée d’étapes vous seront détaillées. La première consiste généralement à activer le clavier et la seconde à définir l’application comme solution de saisie par défaut.

Les étapes suivantes sont généralement dédiées au téléchargement de certaines langues, à l’activation d’options supplémentaires ou à la présentation de certaines personnalisations.

Sur Gboard

Voici l’interface d’installation sur Gboard.

 

Installation de Gboard 1/4
Installation de Gboard 2/4
Installation de Gboard 3/4
Installation de Gboard 4/4

Sur Swiftkey

Sur Swiftkey, le paramétrage du clavier ressemble à cela.

Installation de Swiftkey 1/4
Installation de Swiftkey 2/4
Installation de Swiftkey 3/4
Installation de Swiftkey 4/4

Sur Fleksy

Fleksy accompagne également bien l’utilisateur lors du premier lancement de l’application.

Installation de Fleksy 1/4
Installation de Fleksy 2/4
Installation de Fleksy 3/4
Installation de Fleksy 4/4

Comment changer de clavier sur Android ?

Vous voilà avec un clavier tout neuf, mais que se passe-t-il si jamais vous souhaitez revenir à l’ancien ? Pour se faire, rendez-vous dans les paramètres de votre téléphone, dans la section Langues et saisie. Cette rubrique se trouve généralement dans l’onglet Système, mais sur certains appareils Samsung ou Xiaomi (par exemple), elle a été renommée Gestion globale ou Paramètres supplémentaires.

Sélectionnez ensuite l’option Clavier par défaut ou Clavier actuel. Cela permettra d’afficher une fenêtre contextuelle qui vous demandera de choisir votre clavier favori.



Sur des smartphones comme le Google Pixel 3 ou le OnePlus 6, il faut faire un clic supplémentaire. Ladite option s’appelle Clavier virtuel. Après avoir appuyé dessus, vous devrez taper sur Gérer les claviers avant de pouvoir définir votre clavier par défaut (et désélectionner ceux dont vous ne voulez plus).




Plus simple encore : lorsque le clavier est déployé, une nouvelle icône apparaît sur la barre de navigation (pour ceux qui en ont une), ce qui permet de switcher d’un clavier à l’autre à la volée. Cela n’est cependant pas possible sur tous les smartphones.

 

Et n’oubliez pas qu’Android nous permet d’avoir le choix et qu’en cherchant un peu vous pourrez très certainement trouver votre bonheur, quels que soient vos critères !

Ce qu’il faut retenir

Comment installer un clavier sur Android ?

  • Télécharger le clavier, sur le Play Store par exemple
  • Ouvrir l’application
  • Activer le clavier sur la première page affichée
  • Définir le clavier par défaut sur la deuxième page affichée

Comment changer de clavier sur Android ?

  • Ouvrir le menu « Langues et saisie » dans les paramètres du téléphone
  • Appuyer sur « Clavier par défaut », « Clavier actuel » ou « Clavier virtuel »
  • Choisir son clavier favori
  • (sur certains smartphones, il faut d’abord appuyer sur « Gérer les claviers » avant la 3e étape)

À lire sur FrAndroid : Les meilleurs claviers Android en 2018 : notre sélection d’applications

Source: Frandroid

Publié le

Comment installer un fichier APK sur un smartphone ou une tablette Android ? – Tutoriel

Vous avez un fichier APK, mais vous ne savez pas quoi en faire ? Voici la marche à suivre pour le transformer en application fonctionnelle sur votre smartphone ou votre tablette.

android-apk

La plupart des utilisateurs n’installent leurs applications que depuis le Google Play Store, la boutique officielle d’Android. Il existe néanmoins d’autres solutions pour se procurer des applications, nécessitant généralement d’installer manuellement un fichier .APK. Même si la plupart des utilisateurs d’appareils Android avisés connaissent la manœuvre, faisons un point sur cette manipulation très simple, mais aussi très utile.

Qu’est-ce qu’un fichier .apk ?

Un fichier APK — pour Android PacKage — est, comme son nom l’indique, un paquet contenant les fichiers d’une application. C’est grâce à lui qu’il est possible d’installer une application sur son téléphone. Pour faire simple, on peut en quelque sorte considérer cela comme l’équivalent des installeurs .exe sur Windows, .dmg sur Mac OS X ou encore des paquets deb sur Debian.

Il peut être intéressant d’installer un fichier au format APK pour diverses raisons. On peut entre autres citer les programmes de bêta (même si la plupart passent désormais directement par le Google Play Store), mais aussi les déploiements tardifs de mises à jour, des restrictions géographiques (on pense à la folie Pokémon GO) ou encore la simple volonté de ne pas passer par un service de Google et éviter au maximum la centralisation des informations. Il peut également arriver que certaines applications soient refusées sur le Play Store, obligeant ainsi à passer par le site de son développeur ou encore un marché tiers.

Attention néanmoins, installer un fichier APK est globalement plus dangereux que de passer par le Google Play Store, ce dernier vérifiant — a posteriori certes — qu’il ne s’agit pas d’un fichier malveillant. Lors de l’installation, Android effectue néanmoins une rapide vérification pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un malware connu. Si vous n’avez pas une extrême confiance en la plateforme de téléchargement de votre fichier, vérifiez bien les autorisations demandées et évitez de rentrer des données trop sensibles comme votre numéro de carte bancaire via l’application.

Lien YouTube

Comment installer un APK sur Android ? (version abrégée)

  1. Allez dans les paramètres, puis Sécurité
  2. Activez les sources inconnues
  3. Recherchez l’APK sur votre téléphone (à l’aide d’un explorateur de fichiers par exemple)
  4. Lancez le fichier APK et suivez les instructions
  5. (Optionnel, mais conseillé) Désactivez les sources inconnues

Comment installer un .apk sur son Android ? (explication détaillée)

La première chose à faire avant de pouvoir installer un fichier APK est d’autoriser l’installation d’applications issues de sources inconnues (comprendre : qui ne proviennent pas du Google Play Store). Vous trouverez cette option dans la partie « Sécurité » des paramètres de votre téléphone. Notez qu’après l’installation il est conseillé de désactiver cette option pour réduire les risques potentiels.

activer-sources-inconnues-android-nougat

Une fois cette formalité effectuée, téléchargez votre fichier APK depuis votre terminal ou copiez-le dessus (que ce soit en USB ou via un service tiers). Il vous suffit ensuite d’utiliser un explorateur de fichiers (qu’il soit natif ou trouvé sur le Google Play Store) pour retrouver le fichier en question. Sur bon nombre d’appareils, vous trouverez une application intitulée « Téléchargements » vous permettant d’y accéder facilement, sinon il se trouve très certainement dans le dossier « Downloads » situé à la racine de votre téléphone.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cliquez alors sur le fichier APK et suivez les instructions qui s’affichent à l’écran.

installation-pokemon-go

Durant l’installation, il vous sera demandé de valider ou non les autorisations données à l’application. Prenez le temps de les lire attentivement et de désactiver celles qui vous semblent louches.

Source: Frandroid

Publié le

Comment créer des raccourcis sur Android (fichiers, dossiers, applications, réglages, etc.) ?

Android ne propose pas nativement de créer des raccourcis. Voici donc une application qui permet de créer des raccourcis à la volée.

Voilà la situation : vous avez besoin d’un fichier plusieurs fois par jour, et cela devient pénible de devoir le chercher à chaque fois. Sur Android, il est possible de créer des raccourcis aussi facilement que sur Windows ou macOS. Malheureusement, Android ne propose pas ça nativement. Voici donc l’application Shortcut Creator.

Cette application vous permet de créer des raccourcis pour des fichiers et dossiers locaux, des applications, des paramètres, des contacts et des discussions. Vous pouvez choisir le titre du raccourci et utiliser de nombreuses fonctions pour personnaliser son icône : utiliser l’icône de l’application correspondante, recadrer l’image exportée depuis une galerie externe, importer des icônes depuis un fichier, utiliser un icône du thème que vous avez.

Dans l’exemple ci-joint, nous avons créé un raccourci vers un fichier PDF stocké dans le répertoire « téléchargements ». Vous pouvez également sélectionner l’application par défaut pour ouvrir ce fichier.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleures applications pour lire des vidéos sur Android

Source: Frandroid

Publié le

Comment télécharger et installer Fortnite sur Android

Epic Games a confirmé que Fortnite sur Android ne sortira pas sur le Play Store. Découvrez ici pourquoi, et comment télécharger la version officielle de Fortnite et l’installer sur votre téléphone ou tablette Android.

Depuis le 11 octobre 2018, il n’y a plus besoin d’invitations pour jouer à Fortnite sur Android.


Après une première sortie sur iOS et une disponibilité sur la Nintendo Switch, il ne manquait qu’une seule plateforme à Fortnite Battle Royale pour asseoir sa domination : Android.

Le jeu est désormais disponible en bêta sur Android, avec une exclusivité de quelques jours pour les smartphones haut de gamme Samsung. Comme le voulait la rumeur auparavant, Fortnite n’est pas disponible sur le Play Store.

Epic Games a tenu à clarifier la situation, et nous permet aujourd’hui de connaître les tenants et aboutissants de cette histoire. Nous allons donc vous expliquer pourquoi, où et comment télécharger et installer Fortnite sur Android.

Pourquoi Fortnite n’est pas sur le Google Play Store ?

Pas de mystère : comme nous le supputions tous, le fait que Fortnite ne soit pas disponible sur le Play Store est à imputer au fait que Google prélève 30 % des revenus générés par les applications, laissant 70 % aux développeurs eux-mêmes. Epic Games considère que le service fourni par le magasin d’applications ne vaut pas sa dîme, particulièrement alors que le développeur de jeu met à jour sa plateforme régulièrement.

Epic Games indique que le fait qu’Android soit un système ouvert, à l’égal de Windows ou Linux, fait qu’il peut se permettre de sortir de cette plateforme de distribution pour passer outre cette limitation. Après tout, quand avez-vous eu besoin d’installer un logiciel à partir du Windows Store sur votre PC ? Il avance aussi que s’il avait pu faire de même avec iOS, qui est un système fermé, il l’aurait fait.

Évidemment, la question de la sécurité se pose bien plus sur Android. Le fait de passer par le Play Store garanti que le téléphone ne sera pas vérolé : depuis l’annonce, les faux APK se multiplient pour tenter de piéger les plus naïfs. Epic Games se veut rassurant en annonçant qu’il sera toujours le premier résultat des moteurs de recherche sur cette requête. Évidemment, cet article l’aidera également à éduquer les consommateurs.

Google est venu quelque peu en aide au développeur en indiquant directement sur le Play Store que le titre n’était pas disponible sur la plateforme dès lors que l’on recherche Fortnite. De quoi éviter que des copies ne tentent de se tailler une part du gâteau.

Fortnite est-il compatible avec votre téléphone Android ?

Fortnite n’est pas à destination de toutes les configurations : le développeur estime que seulement 250 000 000 des 2 500 000 000 en circulation seront capables de faire tourner le jeu.

Aussi, ne vous laissez pas avoir par des APK promettant de faire fonctionner le titre sur votre téléphone à la configuration modeste : Epic Games ne prédit pas un grand pic d’audience sur la plateforme, du fait que seuls les smartphones Android haut de gamme récents sauront le faire tourner correctement.

Une liste des recommandations techniques nous a été fournie. Fortnite sur Android réclamera :

  • OS : Android 5.0 Lollipop ou plus récent (64 bits)
  • RAM : 3 Go
  • GPU : Adreno 530 minimum/Mali-G71MP20/Mali-G72MP12 minimum

Les appareils Samsung compatibles sont les suivant :

Enfin, une première liste d’appareils compatibles a été offerte par Epic Games et comprend :

Comment télécharger et installer Fortnite sur Android ?

n.b : si vous disposez d’un smartphone Samsung, vous pouvez directement accéder au jeu par le Game Launcher.

Pour télécharger la version officielle de Fortnite sur Android, il vous faut donc d’abord vous inscrire à la bêta.

Une fois votre inscription validée, vous aurez la possibilité de télécharger directement le jeu sur votre téléphone par le biais d’un fichier APK. Il s’agit tout simplement de l’équivalent du « .exe » sur Windows : un installateur d’application. Pour ce faire, ouvrez cette page internet sur votre smartphone.

Attention : si votre inscription à la bêta n’a pas été acceptée, vous n’y aurez pas accès. Il ne sert à rien de télécharger l’APK en dehors de cette page, puisque votre compte ne pourra de toute manière pas se connecter.


Lorsque ce fichier est téléchargé, cliquez sur « ouvrir ». Votre téléphone vous indiquera très certainement qu’il vous faut modifier une option de sécurité avant de pouvoir exécuter une telle action, à savoir la possibilité d’installer des applications à partir du navigateur.

A savoir :
Comment installer un fichier APK sur un smartphone ou une…

Cochez « Installation d’applications de sources inconnues » et revenez en arrière. Vous pourrez désormais installer Fortnite sur votre téléphone !

« Installateur de Fortnite » est désormais sur votre téléphone : considérez cette application comme le « launcher » du jeu, qui vous permettra de le mettre à jour avant de le lancer. Reste désormais à installer le véritable jeu Fortnite, en lançant cette application.



Là encore, il vous faudra donner à « Installateur de Fortnite » l’autorisation d’accéder à votre stockage et d’installer un APK. Cette dernière autorisation se doit de rester activée, afin que l’application puisse à l’avenir mettre à jour votre version. Fortnite est désormais sur votre mobile, mais ce n’est pas fini !

Le téléchargement du jeu se fera vraiment au lancement de celui-ci, comme il est coutume sur les jeux mobile. Prévoyez au moins 2,3 Go d’espace libre sur votre téléphone, si ce n’est plus : il s’agit bien du même jeu complet que les versions consoles ou PC, qui va donc connaître de nombreuses mises à jour au fil du temps.



Fortnite



Epic Games

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Fortnite sur Android fonctionne en deux temps. Vous avez une première application, « Installateur Fortnite », qui se charge d’installer le jeu mais aussi de vérifier que vous avez bien la dernière version. Ensuite, « Fortnite » est bien le jeu lui-même. Mieux vaudra toujours passer par l’installateur Fortnite avant de lancer le jeu, pour vous assurer de bien posséder la dernière version du titre.

En savoir plus :
Quelles sont les meilleures montres connectées en 2018 ? La…
| 3 actualités qui ont marqué la semaine : les Google Pixel 3,…
| 🔥 Bon plan : Orange Open Up avec forfait mobile 50 Go en 4G +…

Attention : si vous ne savez pas ce que vous faites, nous vous conseillons de décocher l’installation d’applications de sources inconnues de Chrome après avoir installé Fortnite. Pour ce faire, dirigez-vous dans les paramètres de votre téléphone > sécurité > installation d’applications inconnues > Chrome (ou votre navigateur web favori) > et décochez l’option.

À lire sur FrAndroid : Test de Fortnite Battle Royale sur Android : le mobile est-il à la hauteur ?

Source: Frandroid