Publié le

Les meilleures applications de messagerie instantanée pour discuter avec vos amis

Les applications de service de messagerie instantanée se bousculent sur le Play Store. Découvrez notre sélection pour mieux choisir l’application de chat qui vous correspond le mieux.

Les SMS, bien que toujours utilisés, se voient de plus en plus remplacés par des services de messagerie instantanée passants par le réseau data. Disponibles sur le Google Play Store, ces applications de chat, souvent plus conviviales et complètes, permettent de partager bien plus que du message texte (images HD, GIF, vidéos, cartes, etc.). Elles sont maintenant assez nombreuses et c’est parfois difficile de s’y retrouver et essayer de trouver celles qui répondent le plus à nos attentes.

Les messageries les plus populaires

On commence cette sélection par les applications les plus populaires du marché. Ce sont celles où vous aurez le plus de chances de retrouver vos amis, technophiles ou non. On parle ici d’applications comme Messenger, développé par Facebook, Snapchat ou WhatsApp.

Dans le cas de Facebook, nous conseillons l’application Messenger Lite, qui comme son nom l’indique est plus légère, et plus simple à utiliser. Concernant WhatsApp, le plus intéressant est qu’elle utilise le numéro de téléphone mobile comme identifiant. Cela veut dire que vous n’avez pas besoin de demander un identifiant (ou « d’ajouter en ami ») à des contacts si vous connaissez leurs numéros de téléphone.

Télécharger Facebook Messenger, Snapchat ou WhatsApp

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



Snapchat



Snap Inc

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



WhatsApp



WhatsApp Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les messageries pour protéger votre vie privée

Pour vos discussions les plus confidentielles, certaines applications garantissent de protéger votre vie privée, notamment grâce à un chiffrement de bout en bout des conversations. Cela signifie que même s’il le souhaitait, l’éditeur de l’application n’a pas accès à vos messages. Dans ce secteur, nous recommandons Signal, qui a reçu l’approbation de l’ACLU, de l’EFF et d’Edward Snowden, et Telegram, également très utilisé.

Télécharger Signal ou Telegram



Signal



Open Whisper Systems

sur l’App Store | Télécharger
Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



Telegram



Telegram FZ-LLC

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les messageries pour les voyages à l’étranger

Les applications de chat sont particulièrement utiles lors des voyages à l’étranger, puisqu’elles permettent de communiquer gratuitement dès que le smartphone est connecté à un réseau Wi-Fi. SI vous voyagez en Asie, nous vous conseillons WeChat et Line, deux services très populaires qui proposent souvent des fonctionnalités supplémentaires comme le paiement en boutique. Nous pouvons également mentionner Skype, qui permet de téléphoner, en payant, vers des numéros de téléphone fixe ou mobile. Le tarif est souvent bien inférieur à celui proposé par votre opérateur mobile français en itinérance.

Télécharger Line, WeChat ou Skype

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



WeChat



WeChat

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Les messageries de chat pour les joueurs

Que ce soit pour garder le contact IRL avec votre guilde, ou vos meilleurs amis lorsque vous êtes dans un jeu, certains services sont spécialisés dans le chat pour les gamers. Si Steam propose bien sûr son service de chat, c’est Discord qui tire son épingle du jeu. Ce service intègre de nombreuses options, et notamment la possibilité de chatter facilement et gratuitement soit directement avec ses contacts, soit sur des serveurs, ce qui le rapproche alors d’un concurrent de Slack.

Télécharger Discord ou Steam



Steam



Valve Corporation

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger



Discord



Discord Inc.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Source: Frandroid

Publié le

Tinder, Happn, OkCupid… la sécurité des applis de rencontre mise à mal

Les applications de rencontre, très populaires, souffrent de plusieurs failles de sécurité d’après des chercheurs de Kaspersky.

On connait tous quelqu’un qui a connu son ou sa conjoint.e sur une application de rencontre. D’autres utilisent ces plateformes uniquement pour des rencontres d’un soir. Ces services se sont grandement développés au cours des dernières années. Personnellement, je vois au moins six publicités invitant à en télécharger sur mon trajet de 20 minutes en métro tous les matins.

Le jeu de la séduction implique forcément d’échanger des informations et, partant de ce postulat, on peut être certains qu’un très grand nombre de données personnelles transitent sur ses applications. D’où l’importance de bien les protéger contre toutes tentatives de piratage.

Malheureusement, d’après des experts de Kaspersky Lab, ces services souffrent de diverses failles de sécurité permettant de voler facilement plusieurs informations. Les chercheurs ont en effet testé neuf applications différentes disponibles sur Android et iOS :

Stalking

Tout d’abord, les spécialistes de la sécurité informatique ont observé à quel point il était aisé de traquer une personne et d’en apprendre beaucoup sur sa vie privée. Par exemple, sur Tinder, Happn et Bumble, il est possible d’indiquer son emploi et sa formation. En partant de ces informations, les chercheurs ont pu, dans 60 % des cas, identifier des personnes sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook et LinkedIn et, par conséquent, avoir accès à leur nom complet.

Les équipes de Kaspersky soulignent le fait que sur les applications de rencontre, les utilisateurs sont soumis à des restrictions pour lancer une conversation (les deux personnes doivent « matcher », parfois seules les femmes peuvent entamer la discussion…). Mais si l’on a accès au profil Facebook de la personne que l’on convoite, il est plus facile de lui envoyer un message. Les chercheurs mettent ainsi en garde contre les risques de harcèlement et de stalking.

Or, ils indiquent n’avoir rencontré aucune difficulté à accéder aux données récoltées par Happn en provenance de Facebook.


Sur les versions Android et iOS de Happn, les chercheurs ont exploité le paramètre fb_id pour accéder aux informations Facebook des utilisateurs.

Géolocalisation

Les options de géolocalisation des applications de rencontre sont également pointées du doigt. Ces services proposent en effet d’échanger avec des personnes relativement proches de soi. Mais pour éviter les attaques, elles indiquent seulement qui séparent les deux utilisateurs et non leurs positions exactes. Toutefois, les chercheurs se sont rendu compte qu’il était possible de découvrir précisément la position d’une personne immobile.

Pour cela, il faut mesurer à plusieurs reprises la distance qui nous sépare d’elle. Une méthode laborieuse qui peut être simplifiée en envoyant de fausses informations de géolocalisation aux serveurs pour leur faire croire que l’on est en mouvement. Ainsi, le hacker n’a pas besoin de bouger et peut déterminer le lieu où se trouve la personne qu’il attaque.

Cette technique fonctionne particulièrement bien sur Tinder, Mamba, Zoosk, Happn, WeChat et Paktor.

 

Données non protégées

Même si les applications utilisent un protocole de sécurisation SSL quand elles échangent avec un serveur, quelques données restent non chiffrées. Ainsi, Tinder, Paktor, Bumble et la version iOS de Badoo téléversent les photos via un protocole HTTP non sécurisé. De là, un pirate peut savoir quel compte sa victime est en train de consulter.

Les requêtes HTTP de Tinder.

En fonction des applications et des versions Android ou iOS, les experts ont découvert qu’un bon nombre de données n’étaient pas correctement chiffrées. Dans le cas de Zoosk sur Android, par exemple, ils ont pu intercepter des requêtes du module publicitaire grâce auxquelles ils ont accédé aux coordonnées, à l’âge, au sexe et au modèle de smartphone des utilisateurs. Si le hacker contrôle un point d’accès Wi-Fi, il pourra même afficher des publicités malveillantes.

D’autres failles en tout genre sont décrites dans le papier. Le document se termine par quelques mises en garde : évitez de vous connecter à des réseaux Wi-Fi publics, installez des solutions de sécurité pour détecter les malwares, utilisez des VPN…

Kaspersky Lab

Source: Frandroid