Publié le

L’app de la semaine : un gestionnaire de mots de passe simple, gratuit et soucieux de votre vie privée

Chaque semaine, FrAndroid vous propose de découvrir un jeu ou une application Android qui nous plait particulièrement. Aujourd’hui, on vous propose de découvrir Bitwarden, un gestionnaire de mots de passe simple, gratuit, libre et open source qui ne néglige pas votre vie privée.

La question des mots de passe est un problème récurant de sécurité informatique. Il est préférable d’avoir des mots de passe complexes et différents pour chacun de ses services, mais il est difficile de tous les mémoriser. Deux solutions existent, se créer une recette permettant de mémoriser tous ses mots de passe, ou les confier à un gestionnaire de mots de passe. Ce type de service, souvent très simple à utiliser, permet de sauvegarder tous vos identifiants dans un coffre-fort numérique qui ne s’ouvrira qu’avec votre mot de passe. En d’autres termes, vous n’aurez plus qu’un seul mot de passe à mémoriser, celui du coffre-fort.

Les gestionnaires les plus connus sont sans doute 1Password, LastPass ou encore Dashlane, mais j’ai récemment basculé vers une solution moins connue, Bitwarden.

Tous les ingrédients pour être le gestionnaire idéal

Contrairement aux autres services, Bitwarden réunit tout ce que j’attends d’un gestionnaire de mots de passe. Le service est gratuit, simple à utiliser et se base sur du code open source et libre. Très concrètement, Bitwarden s’installe sur à peu près toutes les plateformes (Android, iOS, Windows, MacOS, Linux, Web, Bash, etc.) et synchronise ses données dans le cloud. Le service propose aussi une extension pour de nombreux navigateurs sur PC. Grâce au chiffrement de bout en bout AES 256 bits, hachées et salées (PBKDF2 SHA-256), l’éditeur du service n’aura jamais accès à vos identifiants. Seul l’utilisateur possède la clé, le mot de passe du coffre-fort, permettant de déverrouiller l’ensemble. Pour les utilisateurs avancés, Bitwarden propose même d’héberger son coffre-fort sur son propre serveur grâce à Docker, ce que j’ai fais.

L’interface est très simple à utiliser. Le coffre-fort peut importer vos mots de passe depuis d’autres services ou navigateur (si vos mots de passe sont stockés sur Chrome ou Firefox notamment), générer de nouveaux mots de passe sécurisés, et stocker d’autres types de données précieuses, telles que des notes sécurisées, des éléments d’identité ou des moyens de paiement. Tout cela permet de remplir automatiquement les formulaires, les champs de paiement et se connecter automatiquement grâce aux mots de passe stockés.

Le remplissage automatique proposé par Bitwarden

L’application comme le service sont très régulièrement mis à jour par le développeur et créateur de Bitwarden. Depuis iOS 12 et Android 9.0 Pie, l’application peut automatiquement remplir les champs, même dans les autres applications ou les navigateurs, ce qui est très pratique en mobilité pour ne plus avoir à taper ses mots de passe. Surtout, il est possible de déverrouiller son coffre fort facilement et rapidement sur mobile grâce à la biométrie, avec Touch ID ou Face ID sur iPhone, ou avec le lecteur d’empreintes sur Android.

C’est le genre d’application qui est peut-être un peu pénible à configurer la première fois, mais qui apporte énormément de confort au quotidien. Elle m’a convaincu par son approche pro-consommateur, ne cherchant pas absolument à collecter ses données personnelles. Je peux désormais me connecter à tout mes services très facilement sur chaque appareil où je configure mon compte Bitwarden. Elle me permet aussi d’avoir un mot de passe complexe différent et généré aléatoirement sur chacun de mes services. Un vrai coup de cœur.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

À lire sur FrAndroid : Notre sélection des meilleurs gestionnaires de mots de passe : LastPass, Dashlane, KeePass

Source: Frandroid

Publié le

Comment supprimer (définitivement) vos comptes Facebook et Instagram ?

Exit la désactivation de compte, il s’agit ici de supprimer toutes les données relatives à vos comptes Facebook et Instagram.

Facebook et Instagram ne sont plus à votre goût ? Ils consomment trop de temps et ruinent les dîners en famille ? Vous craignez une mauvaise utilisation de vos données personnelles après le scandale de Cambridge Analytica ? Pour ceux et celles qui se sentent concernés, mais qui sont perdus dans les options des deux réseaux sociaux, il est possible d’aller plus loin qu’une simple désactivation de compte. Voici comment supprimer définitivement votre présence sur les réseaux Facebook et Instagram.

Supprimer son compte Instagram

Il faut savoir qu’il est impossible de supprimer son compte à partir de l’application Instagram. D’ailleurs, il est tout simplement impossible d’effectuer une telle action sans passer par les pages dédiées, indiquées ici. Dans les réglages disponibles sur navigateur web (mobile ou sur PC), il est proposé de « désactiver » son compte, c’est-à-dire le geler jusqu’à ce que l’utilisateur se connecte à nouveau. Dans ce cas, vos données personnelles restent présentes sur les serveurs de Facebook.

Pour supprimer entièrement votre compte, il vous faudra vous connecter à cette page web. Si vous n’êtes pas déjà connecté, il vous sera demandé d’entre vos identifiants.

Instagram

Une dernière fois avant d’en finir…

Il vous suffira de suivre les étapes, puis de clique sur le bouton rouge qui s’affichera pour supprimer votre compte.

Supprimer son compte Facebook

Nombreux sont ceux qui ont désactivé leur compte (ce qui est également possible sur l’application mobile du réseau), pensant qu’il s’agissait là du seul moyen de s’en débarrasser. Mais il faut savoir que Facebook propose bel et bien une option afin de supprimer entièrement son compte.

Le réseau social conseille de télécharger toutes les informations du compte avant de le supprimer, au cas où. Facebook prévient également qu’il faut parfois jusqu’à 90 jours pour supprimer toutes les informations d’un compte et que les messages échangés restent stockés sur le fil de discussion du destinataire. Ainsi, les photos, messages et autres informations de votre profil seront bien supprimés, mais toute votre activité sur le profil de vos amis restera en ligne.

Ceci étant plus clair, rendez-vous sur ce lien, et renseignez vos informations de connexion si besoin est.

Après cette étape, le néant

Confirmez en appuyant sur le bouton supprimer. Votre compte est définitivement supprimé.

Voilà les étapes pour s’affranchir de ces services, ou pour prendre un nouveau départ !

Source: Frandroid

Publié le

50 millions de comptes Facebook affectés : comment changer son mot de passe et se protéger ?

Facebook a annoncé aujourd’hui qu’une faille de sécurité importante avait été utilisée le 25 septembre dernier, cette dernière a touché au moins 50 millions de comptes Facebook.

Le plus grand réseau social au monde a communiqué sur une faille de sécurité en publiant une déclaration selon laquelle une « attaque » sur son système a conduit à « la divulgation d’informations » affectant les 50 millions d’utilisateurs :

Notre enquête en est encore à ses débuts. Mais il est clair que les attaquants ont exploité une faille du code de Facebook qui affectait « Voir en tant que », une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de voir à quoi ressemble leur propre profil. Cela a permis de récupérer des jetons d’accès à Facebook, qu’ils pouvaient ensuite utiliser pour prendre le contrôle des comptes des gens. Les jetons d’accès sont l’équivalent des clés numériques qui permettent aux utilisateurs de rester connectés à Facebook. Ils n’ont donc pas besoin de ressaisir leur mot de passe chaque fois qu’ils utilisent l’application.

Facebook a pris des mesures rapide : le réseau a déconnecté au moins 90 millions d’utilisateurs de leurs comptes par mesure de sécurité, procédure standard lors de violations de données. Ils ont également réinitialisé les jetons d’accès des comptes et désactivé temporairement la fonctionnalité « Voir en tant que ».

Facebook n’a toujours pas communiqué sur l’origine de l’attaque ou sur les comptes d’utilisateurs spécifiques concernés.

Que pouvez-vous faire pour protéger votre compte Facebook ?

La première étape est de changer votre mot de passe. Il suffit de se rendre dans les paramètres depuis l’application. Dans la catégorie Sécurité, vous pourrez facilement changer votre mot de passe. D’ailleurs, Numerama vous donne quelques conseils pour choisir un bon mot de passe.

Nous vous conseillons également de vérifier les dernières connexions de votre compte Facebook, vous pourrez détecter rapidement si une connexion a eu lieu dans un lieu étrange. Enfin, vous pouvez aussi vérifier les connexions autorisées sur différents appareils et les désactiver si nécessaire. Même chose avec les applications qui ont accès à votre compte, il est toujours nécessaire de vérifier celles qui ont besoin réellement d’un accès.

Enfin, nous vous conseillons également d’activer l’authentification à deux facteurs, c’est une option qui permet de bloquer un certain nombre de connexions frauduleuses en rajoutant une étape d’authentification par SMS. D’ailleurs, découvrez nos 9 règles de sécurité à absolument suivre.



Facebook



Facebook

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

 

Source: Frandroid

Publié le

Google Phone : voici à quoi ressemble le futur thème sombre du dialer d’Android

La toute dernière version de l’application Google Phone cache un thème sombre encore en cours de développement. Voici quelques screenshots de ce mode nuit du dialer officiel d’Android.

La version beta de Google Phone, le dialer officiel d’Android (sur les Pixel ou les smartphones Android One par exemple) a été mise à jour, passant ainsi à la version 24. Les changements visibles sont peu nombreux, mais avec un peu de bidouille et un module Xposed, AndroidPolice a réussi à exhumer un mode nuit caché qu’il n’est pas encore possible d’activer officiellement.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Cela permet d’avoir un premier aperçu de ce thème sombre promis lors d’une précédente version et de constater entre autres choses que Google a opté pour un fond en dégradé de gris et non du noir complet, quoi qu’en disent les possesseurs de smartphones avec écran AMOLED. Rappelons que sur ce type de dalle, le noir est en réalité un pixel totalement éteint, ce qui permet de moins consommer d’énergie.



Tout n’est pas encore finalisé et on peut constater par exemple un problème de dégradé en haut de l’écran principal ou encore une typo noire sur fond noir dans les paramètres, ce qui est particulièrement illisible. Un problème naturel pour une fonctionnalité qui n’est pas encore totalement implémentée, mais qui rappelle qu’il faudra peut-être encore un peu de temps avant que ce mode nuit soit déployé pour tous.

Le côté sombre de la force

Ces derniers mois, Google semble particulièrement attaché au thème sombre pour ses applications. Non seulement le mode nuit est enfin intégré comme il se doit à Android 9 Pie, mais de nombreuses applications peuvent désormais être affichées avec un fond noir, comme Android Messages, ou encore Google Chrome.

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Facebook Messenger : la refonte complète du design est en cours de déploiement

Messenger est l’une des applications de discussion instantanée les plus utilisées au monde, et particulièrement en France, mais son design est assez vieillot. Sa nouvelle interface, présentée lors du Facebook F8, est enfin en cours de déploiement.

Facebook Messenger est l’une des applications de discussion instantanée les plus utilisées au monde, et l’application numéro 1 en France. Si le réseau social perd de sa superbe au fil du temps, ses discussions, elles, ne freinent jamais.

Malgré tout, son interface actuelle est assez vieillissante et mériterait un petit coup de peinture. C’est ce qu’avait annoncé Facebook lors da sa conférence F8 en mai, et le nouveau design présenté à cette occasion est enfin en déploiement.

Nouveau design pour Facebook Messenger

La communauté d’Android Police a en effet repéré que celui-ci était disponible chez certaines personnes. Pas besoin d’une mise à jour de l’application : cette modification se fait côté serveur.



On peut voir que, comparativement à la précédente interface, l’organisation des éléments est beaucoup plus claire et espacée. Qui plus est, la navigation est devenue plus simpliste et semble surtout se reposer sur une barre de recherche disponible en haut. En discussion, les changements sont plus limités, mais bien présents tout de même.


L’interface est bien plus blanche, mais l’annonce faisait état d’un thème sombre disponible suite à ce changement. Il nous faudra attendre de le recevoir par chez nous pour le confirmer.

Impossible pour le moment de savoir si ce déploiement est bien la version finale, ou s’il ne s’agit que d’un test A/B avant une plus grande disponibilité. Nous vous tiendrons informés.



Messenger



Facebook

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Android Police

Source: Frandroid

Publié le

Google veut réinventer intégralement la navigation web sur mobile

Naviguer sur le web sur un smartphone est plus ou moins la même chose que sur PC, réadapté pour un format plus petit. Google cherche avec son nouveau projet « Portal » à revoir intégralement cette navigation pour une meilleure interconnexion des sites entre eux.

La navigation web sur mobile a forcé un simple changement sur internet : la popularisation des designs dits « responsive », soit s’adaptant automatiquement à la taille d’un écran. Ceci étant, le principe d’utilisation reste le même.

Google a poussé quelques modifications supplémentaires. Avec AMP, il a réussi à rendre le web plus rapide en s’occupant de sacrifier sur le tas quelques fonctionnalités des sites cibles pour plus de lisibilité et une vitesse de chargement accrue. L’acteur pourrait aller beaucoup plus loin à l’avenir.

Portal, la prochaine révolution web de Google ?

C’est le développeur Kenji Baheux, manager produit chez Google pour Chrome et la plateforme web, qui l’a dévoilé sur son GitHub. Le projet « Portal » (ndlr : the cake is a lie) est lancé, et est actuellement en cours de développement intensif en interne. Attention cependant, il ne s’agit pas d’une proposition terminée, mais plutôt d’un atelier de réflexion pour le moment.

Celui-ci promet de revoir la conception des pages internet en les intégrant de manière plus logique pour une interface mobile, à la manière d’une application d’ailleurs. La promesse est d’arriver à intégrer naturellement une page web quelconque dans une autre page, et de revoir l’interaction entre la plateforme source et la plateforme cible.

Un « portail » serait ainsi une sorte de « page dans la page » : à l’image d’un iframe, un morceau d’un site serait intégré à un autre site. La différence majeure de Portal est qu’au clic ou au geste, le site cible remplace automatiquement et naturellement le site source pour une navigation plus fluide. Il est ensuite possible de revenir tout aussi naturellement sur le site source.

Une philosophie différente

Pour l’heure, naviguer sur internet équivaut à lire une grosse encyclopédie où chaque page peut appeler d’autres pages différentes. Le chargement d’une page équivaut alors, dans cette analogie, à feuilleter le bouquin pour aller directement de la page 10 à la page 2300.

Avec Portal, il s’agirait plutôt de pouvoir voir en transparence la page 2300 même en étant sur la page 10, et choisir ensuite de ne plus voir que la page 10 une fois que nous avons récupéré l’information que nous voulons. C’est ainsi un changement philosophique complet hérité du web plutôt que du monde physique.

Si la technologie paraît simpliste actuellement, elle pourrait effectivement avoir le potentiel de changer drastiquement le visage du web tel qu’on le connaît aujourd’hui. La mentalité intersite pourrait également évoluer suite à ça, puisque le référencement prendrait sûrement un tout autre visage. Ça ne reste qu’un projet pour le moment, mais c’est très intéressant.

Github

Source: Frandroid

Publié le

Fortnite : Sony recule, les joueurs PlayStation vont enfin pouvoir jouer avec les autres

Sony a annoncé un changement de politique important. La firme va autoriser le cross-play sur PS4 pour Fortnite, ce qui signifie que les joueurs PlayStation pourront jouer avec leurs amis sur Xbox One ou Nintendo Switch.

Champion sans conteste de cette génération de console avec la PlayStation 4, Sony avait suscité l’ire des joueurs depuis le début de l’année en refusant le cross-play sur les jeux multijoueurs, en particulier sur Fortnite, le phénomène de l’année. Ce problème est devenu d’autant plus visible quand le jeu est sorti sur Switch, iOS et Android, ce qui réunissait les joueurs du monde entier, sauf ceux jouant sur PlayStation, un non-sens. Au point où Microsoft et Nintendo ont publié conjointement une publicité vantant les mérites du jeu multijoueur entre plateformes.

Sony recule et revient à la raison

Sony a annoncé sur son blog qu’une nouvelle version, en beta, de Fortnite allait enfin permettre le jeu multiplateforme entre la PS4 et ses concurrentes dès ce mercredi. Cette nouvelle version intégrera également le suivi de la progression et du commerce entre les plateformes, les joueurs de Fornite étaient en effet obligés de repartir à zéro en passant de la PS4 à la Switch.



Fortnite



Epic Games

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

Ce changement de politique de la part de Sony se fait alors que cette génération de console touche à sa fin. La firme doit donc à tout pris préserver son aura auprès des joueurs si elle veut que la PlayStation 5 connaisse un aussi bon début que son aîné. L’interdiction du jeu multijoueur multiplateforme était en effet un atout stratégique pour Sony, qui poussait les joueurs à choisir la PlayStation plutôt qu’une machine concurrente, puisque c’était avec cette console que les joueurs avaient le plus de chance de retrouver leurs amis. Avec la démocratisation du jeu crossplateforme, et la montée en popularité de plateformes comme la Switch ou le mobile, Sony doit renoncer à cet avantage.

Sony réserve pour le moment cette décision à Fortnite, et Fortnite seulement. D’autres développeurs comme Bethesda (Fallout : 76) avaient toutefois déjà fait savoir leur mécontentement concernant l’ancienne politique de la firme japonaise.

À lire sur FrAndroid : Fortnite sur Android : comment jouer avec vos amis sur PC, PS4, Nintendo Switch et Xbox One

Numerama

Source: Frandroid

Publié le

Sus aux spams : Android Messages va filtrer vos SMS indésirables

Les spammeurs profitent également des SMS, mais c’est bientôt fini : Android Messages développe une fonctionnalité afin de bloquer les messages indésirables.

Internet n’est pas de tout repos, puisqu’il faut savoir esquiver un certain nombres d’emails, pop-ups et liens dangereux alors que l’on surfe sur la toile (comme disent les jeunes). Certains sites utilisant nos numéros de téléphone (comme LeBonCoin par exemple) et les spammeurs se sont même exportés sur nos smartphones.

Google en a conscience, particulièrement alors qu’il développe l’une des applications de SMS les plus populaires : Android Messages. Alors qu’elle a récemment acquis un thème sombre et toujours plus de capacités, une nouvelle fonctionnalité importante est une nouvelle fois à l’horizon.

Un bloqueur de spams automatique sur Android Messages

La communauté de XDA Developers a repéré, dans le code de la dernière version de l’application, l’URL d’une page de support dédiée à une future fonctionnalité de l’application : le blocage automatique des SMS indésirables. Jusqu’alors, il n’était possible que de « rapporter » un message indésirable aux services de Google, en allant dans les informations du contact.

Ici, le système se chargera automatiquement de détecter si un message reçu est un spam ou non, et l’indiquera immédiatement à réception. À la manière de Gmail, il vous sera possible d’indiquer si c’est bien le cas ou non, et ainsi continuer votre discussion ou envoyer à Google les informations du contact pointé du doigt.

Sur sa page support dévoilée à cette occasion, Google l’a décrit ainsi :

Par mesure de sécurité, Messages détecte les messages susceptibles d’être indésirables tout en vous permettant de bloquer et de signaler les spammeurs. Si un avertissement de suspicion de message indésirable s’affiche dans Messages, vous pouvez indiquer à Google s’il s’agit ou non d’un spam en appuyant respectivement sur « Signaler comme spam » ou sur « Signaler comme non-spam ». Les rapports de spam, qui incluent une copie des messages du spammeur (10 messages maximum), sont transmis à Google afin d’améliorer la détection du spam dans l’application Messages. Les opérateurs de téléphonie mobile qui exploitent les rapports de spam peuvent recevoir une copie du dernier message du spammeur.

Télécharger pour Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger

XDA Developers

Source: Frandroid

Publié le

En difficulté face à Instagram, Snapchat est à deux doigts d’inventer Google Lens

Snapchat vient de dévoiler une nouvelle fonctionnalité pour son réseau social : la possibilité, en cliquant sur un objet vu en photo, de voir directement son lien Amazon à la manière de Google Lens.

Bien que considéré à ses débuts comme une véritable révolution, Snapchat a surtout prouvé ces derniers mois qu’il s’agissait plutôt d’une tendance pouvant rapidement basculer. Le réseau social un temps préféré des jeunes est de plus en plus abandonné, au profit d’Instagram qui lui aura volé presque l’intégralité de ses fonctionnalités.

Les derniers résultats de l’entreprise Snap Inc ne sont pas encourageants, et la dernière mise à jour controversée de l’application ne l’a pas aidé à garder ses utilisateurs. Il est temps de tenter de nouvelles choses.

Snapchat lance Visual Search

Le développeur vient de présenter sa nouvelle fonctionnalité « Visual Search ». Celle-ci est assez simple : elle vous permet de pointer votre caméra Snapchat sur n’importe quel objet et, d’un appui long sur celui-ci, de retrouver sa fiche Amazon pour un éventuel achat.

La remontée en puissance de l’application de discussion instantanée se ferait donc grâce… au shopping, en vous faisant pointer avec votre application un produit qui vous intéresse. Pour le moment, celle-ci ne concerne que la visualisation, mais il est possible qu’elle soit intégrée à l’avenir sur les Stories.

La fonctionnalité est actuellement en cours de déploiement progressif, et ne devrait pas tarder à atteindre votre smartphone dans les prochains jours.

Google Lens inspire les concurrents

Si tout ceci vous dit quelque chose, c’est normal : c’est plus ou moins la même chose que Google Lens, à ceci près que l’assistant de Google va plus loin que simplement vous proposer de faire du shopping. L’outil du géant de la Tech étant qui plus est amené à apparaître au sein de nombreuses applications caméra sur Android, Snapchat semble vraiment avoir sorti cette fonctionnalité particulièrement pour maximiser le potentiel de ses annonceurs.

Lien YouTube

Il existe cependant une autre réalité : celle d’iOS. Sur la plateforme, que Snap Inc privilégie depuis bien longtemps, les recherches visuelles de la sorte sont un peu plus rares et pourraient attirer du monde. Mais comme l’a elle-même avoué l’entreprise, il est temps qu’Android soit traité de la même manière que son homologue pommé.

Aussi, on ne peut s’empêcher d’être sceptique face à ce déploiement qui sur le papier semble avoir le potentiel d’attirer plus d’annonceurs que d’utilisateurs. Or, c’est sur ce dernier point que l’entreprise doit retrouver sa croissance : est-ce là un champ du cygne ?

À lire sur FrAndroid : Pourquoi les photos Snapchat sont moches sur Android

Snap Inc

Source: Frandroid

Publié le

Connexion automatique sur Chrome : Google forcé de désamorcer la controverse

La nouvelle fonction de connexion automatique sur Chrome 69 a été accueillie avec la surprise et incompréhension des utilisateurs. Google clarifie la situation et va corriger certains problèmes.

Chrome 70

Google Chrome a reçu une mise à jour très importante au début du mois de septembre, repensant l’essentiel de son interface et apportant de nouvelles fonctionnalités. L’une d’entre elles a suscité l’incompréhension depuis le début de semaine.

Si vous êtes connecté avec votre compte Google à un des services de la firme comme Gmail ou YouTube, alors le navigateur se connectait automatiquement à se compte. Cette fonction a suscité beaucoup de craintes, notamment savoir si Google synchronisait alors automatiquement l’historique du navigateur.

Autre problème, des utilisateurs se sont aperçus que la fonction de nettoyage des cookies enregistrés ne supprimait pas ceux de Google.

Google s’explique officiellement

Comme nous l’avions souligné avec la précédente bourde de la firme, Google devrait être plus transparent concernant ce genre de changement. La polémique a enflé sur plusieurs jours, mais la firme a fini par prendre la parole.

Sur son blog, Google explique que si le compte Google est bien automatiquement connecté à Chrome, il ne déclenche pas la synchronisation automatique pour autant. Cette option demande une action de l’utilisateur.

Cette connexion automatique a en fait été pensée pour les appareils partagés entre plusieurs utilisateurs. L’idée est que si Chrome est connecté à votre compte, cela signifie que vous ne vous êtes pas déconnecté des services de Google, et qu’un autre utilisateur de la machine pourrait donc avoir accès à votre compte.

Chrome 70 va clarifier les choses

Google annonce que l’interface de Chrome va une nouvelle fois évoluer avec la prochaine version, Chrome 70, pour expliquer plus clairement le fonctionnement de cette connexion.

Cette mise à jour va ajouter une option permettant de désactiver la connexion automatique. Elle va également clarifier si la synchronisation des données est activée ou non, indépendamment de la connexion à un compte ou non.

Enfin, Google va aussi faire en sorte que la suppression des cookies entraîne bien la suppression totale des cookies, même ceux de la firme.

Le déploiement de Google Chrome 70 est prévu pour la mi-octobre.

Google

Source: Frandroid